Côté Ciné n°55 décembre 2012
Côté Ciné n°55 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : Tom Cruise est Jack Reacher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Jack Reacher De Christopher McQuarrie, USA, 2h11 Avec Tom Cruise, Rosamund Pike, Richard Jenkins, Werner Herzog, David Oyelowo, Robert Duvall... 26 déc. Six coups de feu ; cinq morts dans la foule. Un sniper fou vient de plonger une ville américaine dans la terreur. Quelques heures – et une série d’indices étrangement clairs – suffiront à la police pour mettre la main sur un homme, ancien militaire que tout accuse, mais qui justement clame son innocence. Et réclame que l’on fasse appel à... Jack Reacher. Le justicier solitaire né de la plume du britannique Lee Child passe sur grand écran. Avec le scénariste de Usual Suspects à la réalisation, on peut se douter que toutes les apparences sont, ici, trompeuses. Mais l’obstination stoïque et le flegme à toute épreuve de Reacher viendront bien à bout des points d’ombre et secrets explosifs de l’affaire. Voilà un polar musclé qui dote Tom Cruise des pouvoirs de déduction d’un Sherlock Holmes et des compétences physiques d’un Jason Bourne, le tout dans un style vintage et des accès de violence dignes de Drive. Un personnage d’ancien officier de police militaire, sans attache mais au passé tourmenté, aussi héroïque que nihiliste, que l’on ne s’étonnerait pas de recroiser au cinéma. Inspiration maison La tête – et l’accent – du méchant délicieusement odieux de l’histoire vous disent quelque chose ? Il s’agit de Werner Herzog, cinéaste allemand plus souvent derrière que devant la caméra, connu pour mettre en scène des personnages au bord de la folie : Aguirre la colère de Dieu, Nosferatu, fantôme de la nuit, Fitzcarraldo, Grizzly Man, Rescue Dawn, Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans. 20
TOUS LES FILMS Maniac De Franck Khalfoun, USA/France, 1h30 Avec Elijah Wood, Nora Arnezeder, America Olivo, Liane Balaban... 26 déc. Frank, timide propriétaire d’une boutique de mannequins, a un fantasme décoiffant : celui de scalper des inconnues croisées au hasard des rues... Sa rencontre avec une jeune et jolie artiste va libérer ses pulsions trop longtemps retenues. Après les remakes radicaux de La Colline a des yeux et Mirrors, Alexandre Aja – ici producteur – revisite un film d’horreur éponyme datant de 1980, en y ajoutant une idée de génie : filmer exclusivement du point de vue de son anti-héros. Une vision subjective constante qui nous met aux premières loges du carnage, mais aussi de ses hallucinations, paranoïas et souvenirs traumatiques. Une incursion pour le moins perturbante dans le cerveau d’un « American Psycho » sacrément barjo. Une Estonienne à Paris 26 déc. De Ilmar Raag, Estonie/France, 1h34 Avec Jeanne Moreau, Laine Mägi, Patrick Pineau... Comme plus grand chose ne semble retenir Anne en Estonie, elle débarque à Paris pour s’occuper d’une vieille compatriote, installée en France depuis de nombreuses années. Mais la vieille dame aux allures fragiles est aussi une sacrée tête de mule, prête à tout pour décourager et faire fuir son aide à domicile... Ilmar Raag s’inspire de l’expérience parisienne de sa propre mère pour réaliser une tendre comédie existentielle. Avec Jeanne Moreau dans la peau d’une éternelle séductrice, capable, au moment où sa vie touche à sa fin, de briser ses certitudes. Un enfant de toi De Jacques Doillon, France, 2h16 Avec Lou Doillon, Samuel Benchetrit, Malik Zidi, Olga Milshtein... 26 déc. Du haut de ses 7 ans, Lina s’interroge : ses parents, autrefois très amoureux et aujourd’hui bien séparés, se retrouvent-ils en douce ? C’est dingue... D’autant plus que papa sort avec Gaëlle, que maman vit avec Victor, et qu’elle veut un bébé de lui, comme si elle, Lina, ne suffisait pas ! Non décidément, ils sont vraiment fous ces grands... Avec quatre adultes et une enfant, Jacques Doillon met en branle un bien singulier quintet des sentiments. Une comédie de remariage à la française, à la fois sexy et fantaisiste, contemporaine et nostalgique. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :