Côté Ciné n°55 décembre 2012
Côté Ciné n°55 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : Tom Cruise est Jack Reacher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
TOUS LES FILMS Télé Gaucho De Michel Leclerc, France, 1h52 Avec Félix Moati, Eric Elmosnino, Sara Forestier, Maïwenn, Emmanuelle Béart, Samir Guesmi... 12 déc. Dans les années 90, Michel Leclerc n’avait pas encore réalisé Le Nom des gens, mais, armé d’un caméscope et galvanisé par ses potes, faisait de la télé... pirate. Non pas comme toutes ces chaînes conformistes ou commerciales qui endormaient le peuple, mais pour faire la fête... et la révolution ! De ses souvenirs à Télé Bocal, chaîne associative et clando à l’époque, Leclerc tire aujourd’hui un film choral hilarant, où, entre deux micro-trottoirs et sitcoms de quartier, sa petite bande se débat et émois amoureux et débats politiques, en beuveries festives et actions-commando délirantes. Dopé par l’énergie de ses comédiens, Télé Gaucho est dominé par un formidable esprit de groupe, avec son leader anarchiste (Elmosnino), la militante idéaliste (Maïwenn), l’illuminée passionnée (Sara Forestier), sans oublier le jeune homme en plein apprentissage sentimental et artistique (Félix Moati, en alter-ego du cinéaste), partagé entre ses rêves d’ado et ses ambitions d’adulte. Un film aux accents politiques certes, qui distille sa petite mélancolie, mais avant tout rigolard et plein d’autodérision. Mes héros D’Éric Besnard, France, 1h27 Avec Josiane Balasko, Gérard Jugnot, Clovis Cornillac, Pierre Richard, Ibrahim Burama Darboe... 12 déc. Et si nos héros, tout simplement, étaient nos parents ? Maxime l’a peut-être un peu oublié, débordé par son boulot d’ambulancier, qui ne lui laisse que peu de temps avec ses propres enfants. Quand il apprend que sa mère a encore fait des frasques, et qu’elle s’est encore disputée avec son père, il part passer un week-end chez eux, à la campagne. Confronté à ces deux vieux qui s’aiment autant qu’ils s’engueulent, Maxime fait le point sur sa propre vie. Et avec l’arrivée d’un petit invité surprise, il réalise que c’est aussi au quotidien que l’on peut changer le monde... Eric Besnard – qui a écrit pour les autres des films aussi différents que Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief, ou Travaux, on sait quand ça commence... de Brigitte Roüan – s’inspire ici de ses relations avec sa mère, femme battante et engagée, à laquelle Balasko apporte toute sa puissance et sa sensibilité. Avec son « mari » et vieux complice Jugnot, ils transmettent au film une chaleur humaine, qui, dans ses couleurs d’automne, distille la nostalgie apaisante d’une France rurale, tout en étant ouvert sur les réalités sociales d’aujourd’hui. 14
L’Odyssée de Pi TOUS LES FILMS D’Ang Lee, USA, 2h05 Avec Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil Hussain, Rafe Spall, Gérard Depardieu... 19 déc. Le jeune Pi, 17 ans, quitte son Pondichéry natal pour émigrer avec sa famille – et l’ensemble de leur zoo ! – au Canada. Mais le cargo qui les mène vers leur nouvelle vie fait naufrage, et le jeune homme se retrouve à dériver sur l’océan Pacifique à bord d’un radeau de sauvetage, avec pour seule compagnie, un zèbre, une hyène, un orang-outan et... un tigre du Bengale nommé Richard Parker. S’ensuivra une lutte pour la survie dans sa forme la plus primitive, mais aussi la plus spirituelle. Après Tigre et dragon, Raison et sentiments, Hulk, Le Secret de Brokeback Mountain... l’éclectique Ang Lee porte à l’écran un livre étonnant : la fable initiatique du Québécois YannMartel, « L’Histoire de Pi », publié en 2001. Pour sa première incursion dans l’univers de la 3D, le cinéaste taïwanais s’offre des teintes arc-en-ciel, des bancs de poissons volants, de la bioluminescence et même une magnifique baleine à bosse qui fend la surface de l’océan... Transformant un roman, longtemps jugé « inadaptable », en un film d’aventures palpitant, entre intime et spectaculaire, entre conte merveilleux et réflexion philosophique. Bateau cherche capitaine Avant d’être confié à Ang Lee, le projet de L’Odyssée de Pi a été consécutivement attaché aux réalisateurs M. Night Shyamalan, Alfonso Cuarón et Jean- Pierre Jeunet. 19 déc. Love Is All You Need De Susanne Bier, Danemark, 1h52 Avec Trine Dyrholm, Pierce Brosnan, Molly Blixt Egelind... Sale période pour Ida qui, en rentrant de sa dernière chimio, découvre son mari au lit avec une jeunette Même son voyage en Italie pour le mariage de sa fille commence sous les pires auspices, par une rencontre percutante avec le père de son futur gendre. Heureusement, ce dernier va s’avérer être un très séduisant veuf, qui a en plus le bon goût d’être... Pierce Brosnan. La Danoise Suzanne Bier (After The Wedding, Nos souvenirs brûlés) s’offre une escapade italienne romantique, croisant les trajectoires et les cœurs de deux êtres malmenés par la vie, qui vont découvrir que cette dernière n’est jamais à court de nouvelles chances. 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :