Côté Ciné n°114 mai 2019
Côté Ciné n°114 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°114 de mai 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rocketman, son histoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 mai 8 8 mai Pokémon Détective Pikachu De Rob Letterman, USA, 1h44 Avec Justice Smith, Kathryn Newton, Ken Watanabe... et la voix VO de Ryan Reynolds Quand le détective privé Harry Goodman disparaît mystérieusement, son fils Tim se lance à sa recherche avec l’aide zélée de l’adorable Pikachu, l’ancien partenaire de Harry. Unissant leurs forces, ils enquêtent dans une ville tentaculaire où humains et Pokémon coexistent en paix... mais peut-être plus pour longtemps. Un jeu Nintendo né en 1996 au Japon, une série télé animée, des cartes à échanger, des mangas, sans oublier l’appli Pokémon Go... Ne manquait plus qu’un film live-action pour entretenir la pokémania, qui fédère un nombre faramineux de fans à travers le monde. C’est le réalisateur de Chair de poule et Monstres contre aliens qui orchestre la rencontre entre des acteurs de chair et les personnages iconiques  : Rondoudou, Dracaufeu, Florizarre ou Dodrio... et bien sûr Pikachu dans le rôle-titre. Retrouvez-les tous, pour une aventure magique et intergénérationnelle ! Retour de flamme De Juan Vera, Argentine, 2h09 Avec Ricardo Darín, Mercedes Morán, Claudia Fontán... Marcos et Ana sont mariés depuis 25 ans. Quand leur fils part pour ses études, ils se rendent compte que leur couple ronronne et décident d’un commun accord de se séparer. Commence alors pour chacun le parcours délicieux des jeunes divorcés, de Tinder aux sorties en boîte, qui se révèle peu à peu particulièrement... monotone. D’une crise de la cinquantaine terriblement banale, Juan Vera tire une « comédie du remariage » qui évoque celles de l’âge d’or d’Hollywood, mais sur un ton résolument moderne, sachant être caustique mais jamais cynique. Avec Ricardo Darín, la plus grande star d’Argentine (Dans ses yeux, Les Nouveaux Sauvages, El Presidente...), qui produit le film, énorme carton dans son pays.
Les Crevettes pailletées De Cédric Le Gallo et Maxime Govare, France, 1h40 Avec Nicolas Gob, Alban Lenoir, Michaël Abiteboul, David Baiot... Festival de l’Alpe d’Huez 2019  : Prix spécial du jury Auteur de propos homophobes, Matthias, champion français de natation, est condamné à entraîner une équipe amateur gay de water-polo. Entre des joueurs plus impudiques que sportifs et une fille qui s’éloigne de plus en plus, il n’a pas droit à l’erreur s’il compte se racheter... et mener ses nageurs aux Gay Games en Croatie. 8 mai Petra De Jaime Rosales, Espagne/France/Danemark, 1h47 Avec Bárbara Lennie, Alex Brendemühl, Joan Botey, Marisa Paredes... Petra, jeune artiste peintre en quête de ses origines, intègre une résidence d’artiste près de Gérone, auprès d’un sculpteur célèbre, pervers narcissique et cruel qui sème le mal autour de lui. Petra se rapproche de sa famille, où règnent les non-dits et la violence, cherchant à en savoir plus... Mensonges et cruauté, meurtres et perversion  : Jaime Rosales construit son thriller psychologique comme une tragédie grecque, dévoilant peu à peu ses secrets de famille et coups de théâtre avec une tension et des effets de style radicaux. Ses comédiens sont fascinants. 9 8 mai 8 mai À ceux qui pensent trouver là un Grand Bain 2, détrompez-vous ! Par le biais du water-polo, qu’il a pratiqué pendant 8 ans dans une équipe gay, Cédric Le Gallo, épaulé par Maxime Govare, présente une comédie chorale pleine de fraîcheur et d’adrénaline. Touchante, joviale et explosive, cette plongée gaie et décalée est avant tout une ode à l’amitié et à la liberté. Astrid De Pernille Fischer Christensen, Danemark/Suède/All., 2h03 Avec Alba August, Maria Bonnevie, Magnus Krepper... On connaît plus le nom de son héroïne Fifi Brindacier que le sien ; pourtant, Astrid Lindgren est l’une des auteurs de littérature pour enfants les plus lus dans le monde, dont la vie a inspiré son célèbre personnage de gamine frondeuse, icône féministe en Suède. La bonne idée de la Danoise Pernille Fischer Christensen est de raconter la jeunesse tumultueuse de l’écrivaine, au début des années 20, quand la jeune Astrid découvre l’écriture à 16 ans en travaillant comme secrétaire dans un journal local, et ses difficultés d’être une fille libre quand elle tombe enceinte de son patron. Le portrait plein de vie d’une anticonformiste impertinente, qui a su inventer des personnages à son image.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :