Côté Ciné n°114 mai 2019
Côté Ciné n°114 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°114 de mai 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rocketman, son histoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
3rhinocéros en moyenne sont tués chaque jour en Afrique du Sud Pour nous aider à protéger les espèces en danger, faites un don par SMS  : envoyez « PANDA » au 92888 pour un don de 5 € ** Disponible en France métropolitaine sur Bouygues Telecom, Orange et SFR. Don collecté sur facture opérateur mobile. Plus d’infos sur wwf.fr naturepl.com/Anup Shah/WWF
À la une Rocketman De Dexter Fletcher, GB, 2h21 Avec Taron Egerton, Kit Connor, Jamie Bell... Pop star interplanétaire, icône LGBT autant que chanteur populaire, pianiste prodige et compositeur prolifique, sans oublier son look fantasque et flamboyant  : Elton John est en soi un personnage de cinéma ! Rocketman, du nom de sa chanson de 1972, n’est pas un biopic linéaire, mais une odyssée vibrante construite à partir des souvenirs de la star, qui a supervisé le scénario et produit lui-même le film avec son mari David Furnish. Où l’on apprend comment Reginald Dwight, petit anglais rondouillard et timide, va se muer en Elton John, de son entrée à ÉDITO Côté Ciné g Q Editeur  : Webedia Movies Pro/2, rue Paul Vaillant Couturier - CS 60102 - 92532 Levallois-Perret Cedex Directeurs de la publication  : Julien Marcel & Patrick Farcy I Rédaction  : Webedia Movies Pro/32, av. Georges Clémenceau 34000 Montpellier Tél.  : 09 72 52 50 81 aalgan@wmp.fr Publicité Pauline Luigi et Justine Deltombe/pauline.luigi@webedia-group.com, justine.deltombe@webedia-group.com Impression  : M. arts graphiques 2008 Côté Ciné/Dépôt légal  : à parution I Toute reproduction même partielle, de textes, photos et illustrations publiés par Côté Ciné est interdite sans l’accord de l’auteur et de l’éditeur Magazine gratuit/Ne pas jeter sur la voie publique. I A l’heure où nous imprimons, certains films n’ayant pas reçu l’avis de la commission de censure, nous invitons les spectateurs à se renseigner auprès de leur cinéma sur les interdictions éventuelles. I Des changements de date sont susceptibles d’intervenir indépendamment de notre volonté. Crédits photos  : p.3 David Appleby Paramount Pictures, p.4-5-6 2019 Trésor Films-Canéo Films-Europacorp-M6 Films-Les Productions du Trésor-Artémis Productions, p.6 Mars Films, p.7 David Appleby/KMBO, p.8 2019 Warner Bros. Entertainment Inc. and Legendary/Eurozoom, p.9 Thibault Grabherr/Condor Films/Nordisk Film Production AB - Avanti Film AB, p.10 Metropolitan Filmexport/Mars Films/Art House Films, p.11 Universal Pictures/2iFilms, p.12 Motion Picture Artwork 2018 Summit Entertainment, LLC./Metropolitan Filmexport, p.13 Daniel Smith-2018 Disney Enterprises, Inc./Eurozoom, p.14 Mars Films/Universal Pictures, p.15 StudioCanal Distribution/2019 Warner Bros. Entertainment and Legendary Pictures Productions, LLC., p.16-17 StudioCanal Distribution, p.18 Disney-Pixar/20th Century Fox/Mars Films/Diaphana Distribution 3 29 mai la Royal Academy of Music à sa cure de désintoxication, en passant, bien sûr, par ses performances sur scène. Dexter Fletcher, qui a remplacé Bryan Singer sur la fin du tournage de Bohemian Rhapsody, filme avec fougue l’impressionnant Taron Egerton (Kingsman), qui non seulement endosse les costumes extravagants de la star, mais interprète lui-même les chansons. Pour un rêve musical spectaculaire et émouvant, qui exalte l’aura d’une légende... bien vivante ! À l’heure de notre bouclage, si les zombies de Jarmusch (The Dead Don’t Die) ont confirmé leur venue et qu’on miserait bien sur Elton John himself pour son Rocketman, le Festival de Cannes n’a pas encore révélé sa sélection tant convoitée, ni donc le mois de mai dévoilé tous ses films. Mais votre Côté Ciné est prêt pour les festivités, et déroule le tapis rouge pour Guillaume Canet qui, avec Nous finirons ensemble, donne enfin une suite à ses Petits mouchoirs, ainsi qu’à Valérie Bonneton et Benoît Poelvoorde pour leur irrésistible duo de parents imparfaits dans Venise n’est pas en Italie. Les Crevettes pailletées ne seront pas en reste pour porter haut (en couleur) l'étendard de la comédie française. Du tapis rouge au tapis volant, il n’y qu’un pas… et pas moins de deux films, avec le remake live action d’Aladdin par Disney, mais aussi les aventures d’Amir et Mina par les studios danois A.Film. Après notre réalité « virtuelle », les Pokémon s’invitent dans leur premier film live, tandis que l’animation Stubby rend hommage à l’histoire vraie d’un chien errant devenu héros de la Première Guerre mondiale. Qu’ils proviennent des entrailles de la Terre ou des enfers, de Godzilla II à Hellboy, les monstres se déchaînent. Mais comme dans Ma, c’est encore ceux cachés sous les traits et les fêlures des hommes (ou des femmes) les plus charmants qui sont les plus troublants. Enfin, en cette période électorale, on vote tous pour Charlize Theron et Seth Rogen qui décline la comédie romantique sur fond de campagne politique (Séduis-moi si tu peux) ! Bons films !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :