Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
  • Prix facial : 19,90 €

  • Parution : n°5H de janvier 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : les trains rapides mythiques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
BB 9201'a 929 ? Mise en service Vitesse limite Puissance Longueur Masse Constructeurs Réforme "qoffloimme Ci-dessus:'Difficile de faire plus voyant !'Dans sa belle livrée Capitole, la BB 9288 es`t prête à se mettre en tête de sa rame'111C. Wotez le pantographe 2.M18 unijambiste qui distingue les machines Capitole du reste de la série (Photo Marcel'Le guay). 86 - HS-Correspondances "Les trains rapides mythiques" gauche:'La BB 9233 en livrée verte. cette époque plusieurs machines adoptent le look "BB MTE" : 9200, 16000, 25200. 2a S2TCT en profite pour axer sa communication autour de cette machine moderne dont la ligne est visible partout en Trance... partout où il y a de la caténaire ! (Photo : (DR/colletion Cuny)
en terme de vitesse. Les CC 7100 vont s'imposer au Sud-Ouest jusqu'à la fin des années soixante, lorsque la vitesse est alors relevée à 200 km/h dans la plaine de la Beauce. Conçue par le groupement MTE en partenariat avec la SNCF, la BB 9200 prouve qu'on peut réaliser une machine de vitesse dans une configuration légère. La BB 9200 reprend les grandes lignes des prototypes BB 9003 et 4, avec une ligne toutefois moins audacieuse. La caisse des BB MTE est en effet très sobre, avec des moustaches frontales en alliage métallique relevant le vert uniforme. C'egt dans sa version Capitole que la BB 9200 est la plus belle et la plus prestigieuse. Lorsqu'en 19671e Capitole roule pour la première fois à 200 km/h, c'est grâce à un volant de 9200 Spécifiquement adaptées. Les machines ont notamment troqué leurs pantographes en losange types G au profit de modernes pantos unijambistes AM 18. Elles reçoivent une livrée rouge homogène à celle des voitures. Quatre machines sont concernées par ce traitement, les 9281, 88, 91 et 92. Elles font l'objet de toutes les attentions des équipes de Paris Sud-Ouest L'aptitude à 200 km/h met en fait en application les enseignements du record de 1955 qui avait permis d'atteindre 331 km/h avec la BB 9004, prototype ayant conduit à l'élaboration de la 9200. La BB 9200 est une « BB MTE » d'agped équivalent à d'autres séries  : BB 9300, BB 16000, 25100 et 25200. Le style de ces machines va être utilisé par la SNCF pour sa communication, notamment sur des affiches dessinées par Brenet, et en logo Stylisé sur les documents internes SNCF. Les BB 9300 dérivent directement des BB 9200 et héritent d'ailleurs de certains équipements des BB 9200 du Capitole, comme le pantographe unijambiste. ragped extérieur des machines diffère par l'absence de moustaches d'ornement rapportées (elles sont simplement peintes), par des persiennes latérales plus longues et des vitres latérales qui n'existent pas sur les 9200. Affedées à Villeneuve, elles prennent dès leur mise en service la traction des rapides comme le Migtral, expédiant les CC 7100 au Sud-Ouest. Les BB 9300 qui n'offrent pas de gain de puissance par rapport aux BB 9200, offrent surtout un confort appréciable pour les personnels de conduite, avec un pupitre plus moderne doté d'un cerdot en lieu et place du volant de conception ancienne, et d'une commande de frein éledrique à la place du robinet de frein de mécanicien H7A issu de la vapeur. Comme les 9200, les 9300 sont des machines fiables et performantes, mais toutefois plus discrètes, puisque leur image ne bénéficie pas de record, de campagne de publicité. Ce sont pourtant ces BB 9300 qui assurent les preStations de traction des Mistral 69, mais à cette époque, ce sont les voitures qui sont les vraies vedettes. Machines emblématiques des grands trains sous caténaire 1500 V, les 6500 sont bel et bien les reines du 1500 V. Quand elles apparaissent sur les rails, elles reçoivent une livrée conçue par Paul Arzens, à qui l'on doit aussi leur dessin très original de "nez cassé" À leurs débuts, le gris de la robe est métallisé mais cette digposition de courte existence laisse rapidement la place à un gris clair opaque. Les CC 6500 sont des machines longues et tout en elles symbolise la vitesse. Elles sont toutefois dotées d'un rédudeur manoeuvrable à l'arrêt qui les rend aptes à 100 km/h ou à 160 km/h. Le rapport GV sert donc aux trains de voyageurs, le rapport PV étant utile aux trains de marchandises et de messagerie, mais aussi en tête ou en pousse de trains de voyageurs sur les dures rampes de la Maurienne. Quelques unités peintes de construction en vert et ayant reçu des frotteurs pour prise de courant par troisième rail servent en effet sur cette li- BB 9301 à 40 r i>lise en service Vitesse limite Puissance Longueur. Masse Constructeurs Corme En haut : En tête du TEE 71 « Catalan Talgo » ; la BB 9327 approche de Narbonne. En 1980, la caténaire n'est pas encore déroulée jusqu'à Cerbère et les Talgo ont donc un relais traction imposé à ? Narbonne (Photo : Michel Eayertu). Ci-dessus:Parce qu'elle n'a pas de moustache ou de livrée très clinquante, la BB 9300 joue les discrètes au sein des machines de vitesse de la SNCF. C'est pourtant elles qui assurent la traction du « Mistral » dans les années 70 ((Photo : DR/collection Cuny). gne difficile. Les autres officient au Sud-ES1 comme au Sud-Ouest et ont permis de reprendre aux séries plus anciennes (2D2, CC 7100) comme récentes (BB 9200, 9300) les plus beaux trains. Les machines aptes à 200 km/h emmènent les voitures UIC du Capitole, et avec l'introdudion des voitures Grand Confort, l'ensemble "rame + machine" devient homogène et a fière allure. Les CC 6500 livrées en quatre sous-séries différenciables par la discposition de leurs persiennes sont des machines robustes et puis- HS-Correspondances "Les trains rapides mythiques" - 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 76-77Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 78-79Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 80-81Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 82-83Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 84-85Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 86-87Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 88-89Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 90-91Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 92-93Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 94-95Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 96-97Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 98-99Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 100-101Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 102-103Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 104-105Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 106-107Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 108-109Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 110-111Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 112-113Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 114-115Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 116-117Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 118-119Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 120-121Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 122-123Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 124-125Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 126-127Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 128-129Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 130-131Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 132-133Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 134-135Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 136-137Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 138-139Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 140-141Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 142-143Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 144-145Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 146-147Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 148