Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
  • Prix facial : 19,90 €

  • Parution : n°5H de janvier 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : les trains rapides mythiques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Ci-dessus : _Même schéma sur une autre région : ici la Super'Pacific Word 3.1225 traverse la'Forêt de Chantilly en tête du 78 "'Flèche d'Or" composé de couplages éponymes (Photo  : guerini). Avant et après la première guerre mondiale, la Compagnie Internationale des Wagons-Lits règne sans partage sur le domaine des grands trains, en faisant circuler des trains de luxe composés le plus généralement de couplages de voitures Pullman encadrés de fourgons à bagages. Tout ce beau matériel revêt une livrée homogène, l'alliance du bleu et crème laissant place sur quelques trains à un tout aussi élégant marron et crème. Depuis l'introduction du matériel entièrement métallique dans la deuxième moitié des années vingt, la CIWL a largement rajeuni 4 - HS-Correspondances "Les trains rapides mythiques" son parc, qu'il s'agisse de voitures restaurants incorporées dans les rames des compagnies européennes, de voitures-lits incorporées dans des trains de nuit aux compositions les plus diverses ou dans des trains uniquement composés de matériel bleu, et bien sûr de voitures Pullman. On considère généralement qu'il y a trois classes pour le voyageur, mais il faut en prendre en compte une quatrième pour quelques voyageurs privilégiés, sur des relations qui le sont tout autant ! Voyager en Pullman, c'egl le luxe absolu. Un accueil spécifique à quai, une cuisine fine (et abondante !) arrosée des meilleurs crus, des aménagements spacieux, une décoration somptueuse, les superlatifs manquent. Le vrai début des voitures Pullman européennes (le "concept" a été importé des Etats- Unis et les voitures Pullman roulent déjà au Royaume-Uni) commence en 1926 avec le Sud-Express pour lequel sont réceptionnées les voitures salon 2737 à 2748, qui ne sont pas dénommées Pullman. Quelques mois plus tard sortent les 4001 à 30, voitures Pullman Flèche d'Or. Si les premières sont fabriquées en France chez De Dietrich, les secondes sortent de chaînes britanniques. Engagées en couplage Pullman + Pullman avec cuisine, ces voitures emmènent une clientèle aisée qui apprécie les sièges particulièrement spacieux, les marqueteries et la décoration exceptionnelle de ces nouvelles voitures. Seule la traction reste confiée aux compagnies, à qui la CIWL demande des machines véloces et puissantes, d'autant que son matériel est lourd. La CIWL assurant tout le regle de la preglation, de l'accompagnement à l'entretien dans ses propres ateliers, de la vente des billets dans ses bureaux à l'hôtellerie dans les grandes métropoles, c'est un début d'Europe ferroviaire ! En quelques années, la CIWL assure sa position dominante en ouvrant de nouveaux services  : Etoile du Nord, Oiseau Bleu, Côte d'Azur Pullman Express sont les plus cé-
lèbres. On découvre aussi des itinéraires aujourd'hui désuets  : Londres-Vichy, Paris- Côte Belge à la durée de vie parfois éphémère. De nouvelles séries sont mises en fabrication : Etoile du Nord, Côte d'Azur viennent grossir les effectifs, ainsi que des commandes complémentaires. En 1932, 200 voitures Pullman sont aux effectifs de la CIWL, beaucoup sont affeftées à des relations touchant la France. Elles circulent accompagnées de fourgons, ces derniers appartenant en propre à la CIWL ou étant fournis par les adminigrations ferroviaires. Les voitures Pullman de la CIWL sont aisément identifiables avec leur livrée bleu et crème. Dans le détail, on note aussi les bla- sons aux lions entourés de couronnes, les ceilsde-bœuf aux extrémités, les marquages en lettres de bronze... Un mythe ! Pour les voitures de la Flèche d'Or, la livrée est marron et crème, avec deux flèches latérales. Rapidement toutefois, les Pullman Flèche d'Or (ainsi que les fourgons dévolus à ce service) adoptent la livrée bleu et crème. De même, les lettrages en relief discparaissent rapidement au profit de marquages peints qui restent ostensibles. Sachez reconnaître les Pullman Les voitures Sud-Express, qui ne portent pas le nom de Pullman mais celui de "voitures salons", sont très tôt transformées en voitures restaurant. C'eg ainsi que l'idée gé- néralement acquise veut qu'il y ait trois séries de voitures Pullman. Les plus Spacieuses sont les Côte d'Azur, avec seulement 7 larges baies par face. Avec 8 baies par face, ce sont les Flèche d'Or, alors que les Etoile du Nord, qui sont en fait des Pullman 2'classe, comptent 9 baies par face et peuvent accueillir 51 voyageurs (38 dans une Pullman avec cuisine), contre seulement 28 (respectivement 20) dans une Côte d'Azur ! En principe, les couplages obéissent à des règles relativement figées  : des voitures Flèche d'Or sur la Flèche d'Or, etc. C'eg en fait surtout vrai au tout début de leur carrière. Avec les années, des mariages entre séries sont observés, mettant ainsi en circulation par exemple des Pullman Côte d'Azur sur le réseau Nord, créant même des couplages Côte d'Azur-Flèche d'Or ! Du point de vue décoration intérieure, on croit souvent qu'il y a quelques sous-séries, selon le décorateur choisi. Ainsi les 34 voitu- Ci-dessus : 2a'Flèche d'Or à ses débuts, ce rapide aux couleurs de la CTW7, emmène une nombreuse clientèle anglaise débarquée du ferry à Calais ((Photo : DR). Ci-dessous : 2e rapide 18, dans une composition à peine plus originale : derrière la 3.1245, un Tourgon.Nord à guérite, et un couplage mixte Pullman Tlèche d'Or et Pullman Cuisine Côte d'Azur (Photo : DR)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 76-77Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 78-79Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 80-81Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 82-83Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 84-85Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 86-87Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 88-89Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 90-91Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 92-93Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 94-95Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 96-97Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 98-99Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 100-101Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 102-103Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 104-105Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 106-107Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 108-109Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 110-111Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 112-113Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 114-115Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 116-117Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 118-119Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 120-121Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 122-123Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 124-125Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 126-127Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 128-129Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 130-131Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 132-133Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 134-135Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 136-137Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 138-139Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 140-141Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 142-143Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 144-145Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 146-147Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 148