Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
Correspondances ferroviaires n°5H janvier 2006
  • Prix facial : 19,90 €

  • Parution : n°5H de janvier 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : les trains rapides mythiques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 142 - 143  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
142 143
Ci-dessus : Une autre vue de la salle de restauration d'une eVru grand Confort. Avec ses baies très rapprochées, la voiture est particulièrement lumineuse (Photo:'DR/Photothèque SNCF MCo). Ci-dessous : l'extrémité côté fourgon générateur d'une A4eDtux, ici à Strasbourg sur le TEE "Stanislas". Comme pour les voitures TEE Inox, la porte à cette extrémité est repoussée en bout de caisse. l'accès au compartiment bagages se fait en revanche par un rideau coulissant ((Photo : Michel lavertu). 140 - HS-Correspondances "Les trains rapides mythiques"
CHAPITRE 21 Y a-t-il une vie après la première classe 956... 1981... Les deux bornes fictives qui nous ont servi de repères ont une valeur éminemment symbolique. 1956, disrparition de la Y classe, apparition du Misctral en matériel DEV Inox, prémices des TEE, c'est une époque charnière. 1981, une autre grande époque ; le TGV s'élance pour la première fois et nul doute qu'il va tout balayer dans son sillage. Et comment ! Bien sûr que le TGV a apporté un progrès général exceptionnel à un chemin de fer menacé de toute part. Car les progrès marqués par quelques dates clés (record à 331 km/h en 1955, Capitole à 200 km/h en 1967, nouveaux matériels TEE autour de 1970) commençaient à sentir la poussière face à un réseau autoroutier en plein développement, des automobiles continuellement plus performantes et une aviation qui met en avant des temps de trajets inégalables. Donc oui, le TGV a donné un coup de fouet en déboulant à 380 km/h ce 26 février 1981. Et sa couleur orange annonçait que "ça allait faire mal" chez les concurrents ! A condition toutefois qu'une ligne nouvelle vienne l'épauler. Sur les autres itinéraires que ceux ramifiés autour de la ligne nouvelle Paris-Lyon, il a fallu prendre son mal en patience. Montparnasse a vu le TGV s'annoncer pour la fin des années 80, suivi de près par le TGV Nord. Au sud-egt, la LGV s'est prolongée, naturellement portée par les millions de voyageurs qui prennent place désormais à bord de rames Duplex. Et ailleurs ? Ailleurs aussi on profite du TGV, un peu au rabais toutefois. On peut monter à bord d'un TGV au départ de Rouen, de Toulouse ou de Versailles, pour des parcours à deStination de villes "TGVisées" : Lyon, Bordeaux, Lille... Et puis, il y a les parents pauvres, ceux qui ont connu la gloire des TEE et qui ont vu le TGV passer sans s'arrêter. A l'heure où l'on construit la ligne nouvelle TGV Es% l'exemple de ce réseau est symptomatique. Au milieu des années 80, le projet de TGV Esft n'es1 encore qu'une vague esquisse dans les cartons à dessin. La SNCF lance alors l'expérience Première Plus, sur la base de voitures Corail VTU transformées par les ateliers de Périgueux. A bord, des aménagements conçus par un cabinet de design extérieur (une première à la SNCF) proposent aux voyageurs de le ayant acquitté un supplément des configurations variables. Pour cela, les fauteuils sont capables de pivoter sur eux-mêmes, et créent des espaces modulables associés à des claustras d'assez bon aloi. Ce syStème ingénieux de siège mobile dee d'ailleurs pas sans rappeler celui des Renault apace qui eux aussi créent, à l'époque, la nouveauté dans l'univers des transports. Ces belles voitures avec leurs Stries rouge qui encadrent le logo SNCF proposent un service de restauration à la place et sont intégrées dans une offre de service globale  : hôtesses à bord, salon d'attente dans les gares desservies... Somme toute ces services annexes ne sont pas si innovants, on les trouvait déjà sur le MiStral 20 ans plus tôt. Mais sur- tout, le "jeune cadre dynamique" des années 80 et 90 cherche la rapidité, il entre dans l'ère de la micro-informatique et de l'indépendance bureautique. Mais son train "Première Plus" roule à la même vitesse qu'un autre train ! L'expérience tourne court, d'autant qu'après quelques années de service seulement les amena- Ci-dessous : Eintérieur modernisé d'une rarerliru encore en service en 1997 sur l'1C 37 "Jacques Brel" Paris-Cologne, avant la mise en service de Thalys. 2e personnel arbore toujours la tenue Wagons-lits, mais les plats sont livrés sous vide, tout juste chauffés et assemblés sur le train.'Une pratique qui eut lieu aussi sur les derniers TEE dans les années 90, laissant une certaine amertume pour le personnel comme les voyageurs ((Photo : (Vincent Cuny).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 76-77Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 78-79Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 80-81Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 82-83Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 84-85Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 86-87Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 88-89Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 90-91Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 92-93Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 94-95Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 96-97Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 98-99Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 100-101Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 102-103Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 104-105Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 106-107Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 108-109Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 110-111Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 112-113Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 114-115Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 116-117Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 118-119Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 120-121Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 122-123Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 124-125Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 126-127Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 128-129Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 130-131Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 132-133Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 134-135Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 136-137Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 138-139Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 140-141Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 142-143Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 144-145Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 146-147Correspondances ferroviaires numéro 5H janvier 2006 Page 148