Correspondances ferroviaires n°5 fév/mar 2003
Correspondances ferroviaires n°5 fév/mar 2003
  • Prix facial : 8,50 €

  • Parution : n°5 de fév/mar 2003

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 74,3 Mo

  • Dans ce numéro : le tramways de Nantes.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Caminhos de Ferro Portugueses da Beira-Alta Type N°B.A. N°C.P. N°C.P. Constructeur Type N°usine Année Poids (t) Observations origine 1947 1952 usine 030 ST "Beira-Alta" Hunslet Engine Co 243 1880 Vendue à John Trullock le 11/04/1886 030 1-2 Schneider & Cie, Le Creusot 91 1977-78 1879 36,430 030 3 108 61 Schneider & Cie, Le Creusot 91 1979 1879 36,430 Démolie en 1952 030 4-7 61 Schneider & Cie, Le Creusot 91 1980-1983 1879 36,430 030 8 109 62 Schneider & Cie, Le Creusot 91 1984 1879 36,430 Démolie en 1952 030 11 Of. Gerais Figueira da Foz 1925 42,100 Ex-1 reconstruite 030 12 141 Of. Gerais Figueira da Foz 1925 42,100 Ex-2 reconstruite. Démolie le 10/11/1951 030 13 142 Of. Gerais Figueira da Foz 1928 42,100 Ex 4-reconstruite. Démolie le 15/12/1951 030 14 143 Of. Gerais Figueira da Foz 1929 42,100 Ex-5 reconstruite. Démolie le 17/12/1951 030 15 144 Of. Gerais Figueira da Foz 1926 42,100 Ex-6 reconstruite. Démolie le 20/12.1951 030 16 Of. Gerais Figueira da Foz 1930 42,100 Ex-7 reconstruite. Démolie avant 1947 120 21-28 24-27 Wiener Neustadt 2555-2562 1881 32,600 21-23 et 28 démolies avant 1947. Les autres en 1950 230 51-55 (I) Borsig, Berlin-Tegel 6444-6448 1907 50,000 Vendues au Norte en 1908 230 51-55 (II) 281-285 201-205 Henschel & Sohn, Kassel 9330-9334 1909 57,100 230 61-65 291-295 211-215 Henschel & Sohn, Kassel 19828-19832 1924 60,000 211 en monument à Pampilhosa 240 101-103 101-103 801-803 Henschel & Sohn, Kassel 21573-21575 1930 86,000 801 en monument à Vilar-Formoso 141 201-202 859-860 859-860 Alco 73496-73497 1945 93,850 Revendues aux CP en 1946 pas le cahier des charges, principalement en ce qui concerne l'effort de traction. Finalement, Borsig les vend au Norte espagnol, où elles deviennent 1491 à 1495. Elles circulent surtout en Catalogne. Passées à la Renfe comme 130-2101 à 2105, elles effectuent une carrière sans histoire jusqu'à la réforme des dernières en 1958. Pour remplacer ces machines, le Beira-Alta s'adresse à un autre constructeur allemand  : Henschel. Celui-ci fournit une série de 230 compound reprenant les conceptions générales développées par De Glehn. Assez curieusement, les cylindres intérieurs sont munis d'une distribution Walschaert, les cylindres extérieurs (haute pression) d'une distribution Joy. Elles donnent toute satisfaction et une version un peu plus puissante est commandée après-guerre. Elle se distingue de la précédente par le tablier surélevé au niveau des cylindres et surtout par l'adjonction de 56 - Correspondances n°5 la surchauffe (appareil Metcalfe). Peu après, les 51 à 55 sont transformées sur ce modèle par les ateliers de Figueira da Foz avec de nouveaux cylindres HP de 380 mm de diamètre, surchauffe et réchauffeur ACFI. Faire du neuf avec du vieux La période 1925/1930 est d'ailleurs tout entière consacrée à l'amélioration du parc. Les ateliers de la compagnie reconstruisent ainsi la plupart des 030 d'origine, ce qui donne naissance à la série 11 à 16. Elles reçoivent des chaudières neuves, d'une surface de grille plus importante, de nouveaux cylindres de 550 mm de diamètre (avec adoption de la distribution Heusinger), et un réchauffeur Worthington. On prévoit vraisemblablement de faire subir les mêmes transformations aux 120 série 20. Une seule sera transformée, avec chaudière neuve et réchauffeur Worthington : la 26. Document : JEAN-PIERRE VERGEZ LARROUY Les dernières machines typiques du Beira- Alta sont livrées en 1930. Censées améliorer les performances du Sud-Express, les 240 série 100 sont originales à plus d'un titre. Une fois de plus, il s'agit de compound 4 cylindres (cylindres BP intérieurs et inclinés agissant sur le ler essieu, cylindres HP extérieurs agissant sur le 2e) munies de l'échappement Kylchap et de l'ACFI. Le châssis est constitué de longerons en barre. Les boîtes des deux derniers essieux reposent sur un balancier compensateur, ce qui a permis de gagner de la hauteur et d'augmenter la profondeur du foyer. A la fin de la seconde guerre mondiale, le BA reçoit deux Mikado américaines. Trop lourdes pour la voie, elles sont cédées aux CP au bout d'un an. Mais c'est précisément à cette époque que la ligne du Beira Alta est fondue dans le réseau national portugais, perdant ainsi son statut original.
Autorails De Dietrich *list ef.. INVENTAIRE Ci-contie : feir ; d'autoneik Dl SNCF XD 1000 ; ligie le milieu des Minées leur fin de carrière. Notez., iiiiivree muge et crimmili a. "mouiii4csnfmntalis Contrairemdiii la plea ; « dés autorails della SNCÉ, les De Diétrich 210 eh ne recevront jamais s j r tampons (Photo : Yves Brancard/Coll. : La Vie du Rail).'Il Texte  : FRANCIS ALBERT LE NOM DE DIETRICH EST PLUS CONNU, CHEZ LE PROFANE, POUR SA PRODUCTION DE CUISINIÈRES QUE POUR SA CONSTRUCTION DE MATÉRIELS FERROVIAIRES. ET POUR- TANT... LA GRANDE FIRME ALSACIENNE EST DEPUIS LONGTEMPS UN GRAND CONSTRUC- TEUR FERROVIAIRE, PLUS PARTICULIÈREMENT DE VOITURES ET DE WAGONS, DONT 76 000 UNITÉS ONT DÉJÀ QUITTÉ SES ATELIERS. MAIS CE SONT SURTOUT LES AUTORAILS SORTIS SOUS LA MARQUE DE DIETRICH QUI ONT LE PLUS MARQUÉ LES ESPRITS FERRO- VIPHILES. COUP D'ŒIL À LA PREMIÈRE SÉRIE RÉALISÉE, SURNOMMÉE "GLOUGLOU" EN RÉFÉRENCE AU BRUIT ÉMIS PAR LEUR ÉTONNANT MOTEUR DIESEL... 0. 11 : Correspondances n°5 - 57 it4,1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 5 fév/mar 2003 Page 76