Correspondances ferroviaires n°3H février 2004
Correspondances ferroviaires n°3H février 2004
  • Prix facial : 10 €

  • Parution : n°3H de février 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 81,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'art de composer les trains, les automotrices.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Page de gauche  : "17335"est le numéro de la remorque pilote ZRx qui porte le même matricule que l'automotrice Z2 qui lui est accouplée (Z 7335) précédé d'un "1"(Photo : Thierry Leleu). Ci-dessous : Encore une Z2 propriété d'une collectivité territoriale : la Z 97381 stationne en juillet 1999 en gare de Guéthary entre Bayonne et Irun (Photo : Jean-Pierre Francon). d'une Z 5100 à une Z2 en correspondance -, les progrès réalisés au cours des années 1990 avec les matériels TER modernes ternissent l'éclat des Z2. La refonte de ces automotrices globalement réussies a été initiée par la région Centre par une décision prise en 1997. Outre l'application de la nouvelle livrée TER, les Z2 Centre reçoivent de nouveaux aménagements intérieurs, mais aussi, la climatisation. La différence entre les niveaux de confort des Z2 et des TER modernes est ainsi très atténuée. La région Aquitaine suivra ensuite l'exemple de la région Centre pour les Z2 de Bordeaux.
La banlieue d'aujourd'hui, paradis de l'automotrice Texte : LÉONARD DEMARCQ SOUVENT CONSIDÉRÉ PAR LES AMATEURS COMME D'IM- PORTANCE MOINDRE QUE LA GRANDE LIGNE, LE SERVICE DE LA BANLIEUE DE PARIS EST POURTANT UN DES PLUS DIFFICILES QUI SOIT SUR LE PLAN FERROVIAIRE. L'AUTO- MOTRICE A FINI PAR SY IMPOSER NATURELLEMENT ET SI L'EMPLOI DES RAMES TRACTÉES N'EST PAS TOUT À FAIT MARGINALISÉ, C'EST PLUS UNE AFFAIRE DE MATÉRIELS DISPONIBLES QUE DE VOLONTÉ DE L'EXPLOITANT. ET COMME TOUT N'EST PAS TOUJOURS AUSSI UNIFORME QU'ON LE CROIT, L'ÉTUDE DE LA COMPOSITION D'UN TRAIN DE BANLIEUE EST PARFOIS PASSIONNANTE... Chaque matin, la SNCF est condamnée à l'exploit pour assurer les migrations quotidiennes domicile travail de millions de Franciliens. Le moindre incident a tôt-fait de provoquer des retards en chaînes, sources de mécontentement des voyageurs et de pénalités financières de la part du STIF (Syndicat des Transports d'Ile de France). Le matériel roulant mis en oeuvre se doit donc d'être fiable et performant, qualités depuis longtemps reconnues aux automotrices. L'introduction des rames Standard de 3e série sur la petite banlieue de Paris-St-Lazare en 1924 a en effet montré tout le bénéfice qu'il y avait à retirer d'un matériel adapté, conçu en éléments courts facilement couplables. Ci-dessus  : Deux fois 4 caisses font 8 voitures ! Deux Z 5300 en UM assure, à Etigny, un Laroche/Paris en 2003 (Photo : Jean- Pierre Francon). HS - Correspondances n°3 - 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 3H février 2004 Page 76