Correspondances ferroviaires n°35 nov/déc 2007
Correspondances ferroviaires n°35 nov/déc 2007
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°35 de nov/déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 43,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'électrification de la vallée du Rhône.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
n eergue C 0 10  : de drles de biréuene Dans la catégorie des machines bifréquence, entre les BB 0 100 étudiées dans le présent numéro et les BB 0 00 récemment disparues (voir F) , naissent en 1 les C 0 150 - de drles de locomotives bielles aux allures de locotracteurs construites en Suisse, qui dérivaient des Ee 3/3 II que les CFF utilisaient Ble depuis 15. Développant 40, limitées 45 puis 0 m/h et engagées normalement par deux en UM, les neuf C 0 151 0 15 sont affectées l’annexe traction de Saint- Louis, dépendant du dépt de Mulhouse-Nord, et engagées sur Mulhouse/Ble-olf/Mutten. À partir de 10, l’arrivée des BB 0 00 condamne les C 0 150 qui sont revendues aux CFF. Texte  : ehanuert aie Ci-dessus  : Peintes en vert celtique, traverses et bandes de visibilité jaune jonquille, les locomotives C 20 150 présentent une silhouette très « manuvres » ! Le panto unijambiste AM18 donne une touche française à cet engin suisse. Ci-dessous  : En service normal, les C 20 151 à 20 159 circulent accouplées par deux en UM. (Photos  : DR/SC Mco)
Sommaire dito P 231 A Sud-Ouest  : la carrière des premières a ci fi c 1 1947  : les grèves de l’après-guerre Les curieuses innovations électriques de la Cie du Nord BB 20 100  : une main de fer suisse dans un gant de velours français 4 L’électrification de la vallée du hône... 4 4301 et 4501  : visite à la sortie d’usine 4 Les tôles de la gare d’Aiffres 140 C  : la fin d’un règne, le début d’un mythe Plus beau, plus grand, plus épais, plus complet, tel sera le prochain numéro de votre magaine ferroviaire qui prendra le nom de errovissime et paraîtra, dès janvier, chaque mois sur 100 pages grand format ! Dans errovissime, vous retrouvere le même volume d’informations sur les sujets d’histoire que dans orrespondances erroviaires. Les fiers panaches de la traction vapeur y auront une large part, tout comme tous les engins de traction d’hier - autorails, locomotives diesels ou électriques et les voitures voyageurs. Les wagons de marchandises auront droit à une attention renforcée, en étant présentés dans le cadre de leurs trafics et de leurs installations particulières. Nous poursuivrons nos études historiques de gares et de lignes complétées par certains détails - disposition des voies et signalisation notamment. Nous allons vous convier aussi à visiter le fabuleux univers des dépôts de locomotives. Et à côté des aspects techniques du chemin de fer, les contextes sociologiques, économiques et politiques, qui ont fait l’originalité de orrespondances erroviaires, resteront présents. Mais errovissime y ajoute un point fort  : la volonté d’accompagner tous ces projets éditoriaux d’un environnement didactique et encyclopédique en y rappelant les bases fondamentales du monde des trains  : savoir quand apparaît la bande jaune des voitures de 1 re classe ou la date d’application de l’immatriculation UIC des wagons, ou encore visiter en détail l’aménagement des gares à différentes époques… C’est en les abordant sous cet aspect documentaire que nous vous présenterons d’autre part des sujets d’actualité. Par rapport aux 64 pages de orrespondances erroviaires livrées jusqu’ici tous les deux mois, les 100 pages mensuelles de errovissime représentent une progression spectaculaire d’autant plus que nous agrandissons ces pages au format 23 x 30 cm tout en adoptant le papier et la qualité de reproduction des photographies qui ont fait la belle réputation des monographies ferroviaires errovissimo. Ainsi, les « ossiers de errovissimo », trouvent leur place au centre de errovissime, sous la forme d’une publication détachable de 32 pages, conservant sa couverture, son poster et toutes ses rubriques habituelles, du manuel de conduite aux profils en couleurs sans oublier les compositions de trains… La collection continue ! Bref, errovissime, c’est tout le chemin de fer dans un seul magaine et un moyen unique d’enrichir tous les mois votre documentation et vos connaissances. l va s’appeler ferrovissime eere Directeur de la ublication Christian Fournereau (02 97 24 81 30) - dacteur en che ehan-Hubert Lavie (02 97 24 80 33) - Directeur artistiue Francis Marx -nt collabor ce nuro ean-Louis Beet - Christian Chevandier - Vincent Cuny - Alain Gernigon - acques Maribon - Aurélien Prévot - ichard Soth - auette Francis Marx, ean-ves Mahéas Cécile Groseil - ublicit Denis Fournier Le ay (06 72 23 81 20) - esonsable adinistrativebonneents Cathy Fournereau - evendeurs roessionnels Lydia eorge -nsection des ventes VN Développement/Ethy de Carvalho (08 72 66 20 73) - hotogravure Christophe Adam - lashageression  : Léonce Depre - 1779-4145 - 0607 81725 - rinted in rance/mrim en rance. L arlBP 30 104, F-56 401 AUA Cedex - ige social « Le Sablen », 12, rue du Sablen, Auray - SAL au capital de 84 500 - CS Lorient B.381289719 - l (33) 02 97 24 01 65 - a (33) 02 97 24 28 30 - ail correspondancesferroviaires.fr -nternet http://www.correspondancesferroviaires.com - Abonnement  : 6 numéros par an (voir bulletin d’abonnement) - Dépôt légal à la date de parution. ouverture Au milieu du xx e siècle, l’électrification de l’rtère impériale est un événement ferroviaire majeur. Dans ce numéro, nous étudions les travaux de la partie Sud, où la BB 9004 trouvera refuge, vers 1970, au dépôt d’Avignon. (hoto D L) oncetion grahiue Francis Marx Correspondances Ferroviaires n°35 - 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 35 nov/déc 2007 Page 68