Correspondances ferroviaires n°1H avril 2003
Correspondances ferroviaires n°1H avril 2003
  • Prix facial : 10 €

  • Parution : n°1H de avril 2003

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (212 x 278) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 76,6 Mo

  • Dans ce numéro : CC 6500, reine de la traction moderne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
ïl IDA _  : '—..mgilivauieàke'e-ein,re=Vlnsmssvnen'eSreereJ/âep.S:Vte-n'ifi*àitcn' ; tçeegeee. Ci-dessus  : À Lyon-Part Dieu, c'est la 6541 à marquages jaunes qui prend en charge ce train Corail en octobre 1983 (Photo  : Pascal Duhamel). Ci-dessous  : La CC 6547 est une ancienne "Maurienne" verte redécorée. Le vendredi 26 septembre 1997, elle est en tête de l'express 5511 à Dijon-Ville (Photo  : Sylvain Assez). Cette performance est remarquable si l'on considère qu'elle a lieu sur ligne classique avec limitation à 160 km/h. Le Rhodanien est tout aussi remarquable, car il couvre les 862 km séparant Marseille de Paris en 6h33 dans les deux sens, soit à une vitesse moyenne de 129,6 km/h. Contrairement au Lyonnais et au Mistral, ce TEE, créé le 23 mai 1971 connaît dès ses débuts le matériel Mistral 69 remorqué 26 HS - Correspondances n°I par des CC 6500. L'association de ces machines au matériel TEE inox est donc emblématique des grands express du Sud-Est dans les années 1970 et ce d'autant plus qu'en direction de la Suisse, les CC 21000 - de même aspect que les CC 6500, du moins pour le passager lambda - remorquent également des voitures TEE inox avec Le Cisalpin. Diversification pour les Lyonnaises Dans un premier temps - à partir du service d'été 1970 -, les CC 6501 à 11 de Lyon- Mouche conquièrent les services les plus nobles sur Paris/Lyon/Marseille en négligeant les lignes embranchées à cet axe. En réceptionnant les CC 6532 à 38 entre juillet 1971 et février 1972, le dépôt de I yon-Mouche peut commencer à engager les CC 6500 vers Saint Etienne, Dole, voire Chambéry avec le Palatino (Paris/Rome). Les CC 6539 à 59 "Maurienne" affectées à Lyon-Mouche de 1970 à 1974 constituant un cas particulier, le dépôt lyonnais a l'exclusivité de la troisième et dernière tranche de CC 6500 en recevant les 6560 à 74 neuves entre juillet 1974 et juin 1975. Pour le service d'été 1975, La Mouche dispose donc des CC 6501 à 7, 32 à 38 et 60 à 74. Les 6539 à 59 sont alors à Chambéry, tandis que le reste de la série est affecté à Paris- Sud-Ouest (PSO). L'effectif des CC 6500 de Lyon-Mouche passant - hors CC 6500 Maurienne - de 18 à 29 machines avec l'arrivée des CC 6560 à 74,1a série cesse de se concentrer sur la seule artère impériale et se répand sur ses ramifications. En particulier, les machines du Sud-Est atteignent désormais Toulouse par la transversale sud et se rencontrent désormais tant à Genève ou Dole qu'à Chambéry. Plus tard, les machines du Sud-Est pousseront jusqu'à Bordeaux depuis Toulouse et développeront leur présence sur les transversales sud, par exemple sur Narbonne/Cerbère-Port-Bou. Bien entendu, les CC 6500 du Sud-Est tirent profit de l'électrification de la rive droite du Rhône, mais dès 1976-77, une concurrence menaçante s'affirme avec l'arrivée des premières BB 7200. En 1977, les CC 6539 à 59, affectées à Chambéry depuis 1974, reviennent à Lyon-Mouche et étendent leur zone d'action au-delà du complexe lyonnais. Redéploiement face au TGV Après dix années au sommet, les CC 6500 du Sud-Est sont victimes de la disparition des relations diurnes de prestige consécutive aux débuts du TGV-Sud-Est, d'abord sur Paris/Lyon en 1981, puis jusqu'à Marseille à partir de 1982. Par conséquent, les CC 6500 se redéploient sur les relations Paris/Savoie et sur la transversale Sud. Mais c'est aussi la nature des services assurées qui est en pleine mutation. Après 1982, Le Mistral n'est plus qu'un souvenir (11) et les CC 6500 prennent de plus en plus souvent la tête de trains de marchandises ou de messageries, le plus souvent sur de longues étapes. Après l'époque glorieuse des express lourds vient donc celle des trains de marchandises lourds, autre discipline dans laquelle les CC 6500 excellent. (11) Le TEE Le Lyonnais est supprimé le 26 septembre 1976. Il en est de même pour le TEE Le Rhodanien le ter octobre 1978.
Banalisation de la grande vitesse au Sud-Ouest LES RAMES REMORQUÉES À 200 KM/H AYANT ÉTÉ INAUGURÉES PAR LA RÉGION SUD- OUEST EN 1967 AVEC LE CAPITOLE, L'ARRIVÉE DES CC 6500 SUR LES RADIALES DU SUD- OUEST AUTORISE LA MULTIPLICATION DES TRAINS TRACÉS À 200 ET L'ALLONGEMENT DE LEURS RAMES. ASSOCIÉES AUX MAGNIFIQUES VOITURES GRAND CONFORT, LES CC 6500 INCARNENT DANS LA MÉMOIRE COLLECTIVE LE "200 AU QUOTIDIEN". UNE RÉPUTATION QUI N'A RIEN D'USURPÉ HS - Correspondances n°1 - 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 1H avril 2003 Page 76