Correspondances ferroviaires n°15 oct/nov 2004
Correspondances ferroviaires n°15 oct/nov 2004
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°15 de oct/nov 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (214 x 278) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 75,0 Mo

  • Dans ce numéro : réseau breton, le dernier cheval noir.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Chemins de Fer de l'Ouest Fat slow Rouen, Dieppe is a Dr)dre et Newhaven par la Gare Sairlt-Lazare GRANDE ECONOMIE Billets simples, valables pendant 7 ; ours  : 1. classe 43 fr. 26 2.. classe 32 fr. 3.. classe 23 fr. 26 Ci-contre, de haut en bas  : Déjà les cibles marketing ! On voit, successivement, une annonce de l'Ouest pour la relation Paris- Londres, rédigée dans des caractères typiquement Art Nouveau pour la version française de la revue artistique "The Studio", en 1904, et la même rédigée dans des caractères classiques pour la revue "La Science et la Vie"en 1914. Dans la même revue et à la même époque, placard pour l'achat de cartes postales reprenant, dans un format plus pratique, des affiches touristiques éditées par le réseau de l'État. (Coll.  : Jean-Marc Combe) casino et sa plage. Bien que non spécifiquement ferroviaire, elle précise que Cabourg est à 5 h de Paris et constitue donc une publicité indirecte pour la Cie de l'Ouest. Qu'y voiton ? Une jeune femme, dont les formes a demi-dévoilées sont outrageusement soulignées par ce qu'on appellerait aujourd'hui un "body" rouge, émerge en souriant de vagues vertes à l'écume jaunâtre. De façon àeir Le poète Paul Eluard, collectionneur de cartes postales kitsch, nous parle de la femme 1900:, Minée orles, e femmes-flarnmesflots de la mer, grandes vagues de l'amour et du rêve, chair des poètes, statues solaires, masques nocturnes, rosiers blancs dans la neige, servantes, dominatrices, chimères, vierges illuminées, courtisanes parfaites, princesses de légende, passantes, elles construisent laPrce, les visages et la raison d'être de l'homme, béatifient sa faiblesse, font jaillir la joie et croupir le chagrin". PAUL ELUARD Texte publié dans la revue "Le Minotaure" n°3 et 4, 1933, in Pléiade, NRF, Gallimard, Œuvres complètesil (p. 837), 1968. 30 - Correspondances n°15 Billets d'aller et retour, valables pendant 1 mois classe... 72 fr. 75,.e classe e FER DE L'ET AT CHEMINS DE mandent au grand affichiste belge Privat-Livemont (1861-1936), une affiche pour Cabourg, décidément le rendez-vous de la haute société parisienne. Tout en consolidant et affirmant son style, reconnaissable entre mille, Privat-Livemont va définitivement faire oublier Pal en nous offrant une scène de genre PARIS A LONDRES VIA DIEPPE ET1NEWHAVEN PAR LA GARE SAINT-LAZARE ris) (Dimanches et Fêtes comp Rouen SERVICES RAPIDES tous les Jours et toute Vannée Départs de Paris Saint-Lazare  : à 10h. (1- et 2 Cl.) via Pontoise et à 21h. 2011', 2'et 8 cl.) via Grande Économie. - """PRIX DES BILLETS Billets d'aller s et retour valables un mois. féi-17 loura. Billets simples valab te classe 49 fr. 45 te classe... 85 fr. 15 36 fr. 20 2. classe 61 fr. 42 fr. 15 2e classe... 24 fr. 55 3. classe. 3. classe... Cei billets donnent le droit de s'arrêter,pplément de prix, à toutes les gares situées sans su sur le parcours, ainsi qu'à Brighton. EXCURSIONS BILLETS D'ALLER ET RETOUR VALABLESntecôte. de PENDANT la Fête Nationale, 15 JOURS de l'Assomption délivrés à l'occasion des Fêtes de Pâques, de la Pe et de Noêl, du Derby d'Epsom et des Régates d'Henley, de Paris Saint-Lazare à Londres, ou toute are de la Compagnie de Brighton, l'el. 52 fr. 051 2° cl.'ai 40 rêter, Ir. 80 ; sans 8 cl. supplément 82 fr. 50 de autre g Ces billets sont valables.pour tous les trains et donnent droit des prix, à Rouen (suivant le train utilisé), Dieppe. Newhaven, Larves ou Brighton. qui Pour plus de renseigiiernents demander le bulletin spécial du service de Paris à Londres, est expédie, franco aclomicile, sur demande affranchie a dressée au Secrétariat des chemins de fer artistique, orné de jolies gravures au de l'Etat En outre, (publicité), 20, rue de Rome, a Paris. omportant un petit un plan guide sommaire de Londres, de Londres, sous couverture est mis en vente au prix de 0 fr. 20, dans les trait et c du réseau de l'État, ou expédié franco, à domicile, contre l'envoi de cette bibliothèques des bres-poste, gares à l'adresse indiquée ci-dessus. somme en tim les affirmations contenues dans nos annonces Toutes sent entièrement garanties par " La Science et la Vie" accentuer le réalisme de la scène, les cheveux de la jeune personne libérés du chapeau rouge dans lequel ils étaient retenus prisonniers, flottent au vent et viennent caresser le titre de l'affiche, jaune canari, à la typographie Art Nouveau typique. Non seulement la métaphore de la femme née de la vague connaîtra un certain développement, mais il est aussi possible d'en trouver une sorte de prolongation jusque dans les années soixante, avec l'oeuvre de Lucien Clergue, un classique de l'érotisme photographique. De son côté Pal, à la manière de Jules Chéret pour les procédés d'éclairage, fera une belle carrière d'affichiste érotique avec, en particulier, de nombreuses affiches pour le vélo ; véhicule à l'époque également objet, avec l'automobile, de tous les fantasmes. L'année suivante allait réserver une autre surprise. Les chemins de fer de l'Ouest com- CHEMINS DE FER DE L'ÉTAT AUX AMATEURS de CARTES POSTALES L'administration des chemins de fer del'Etat a fait reproduire en cartes postales, les artistiques affiches illustrées qu'elle a publiées depuis plusieurs années. Ces affiches illustrées divisées en cinq séries, contenant chacune huit cartes postales, sont mises en vente au prix de 0 fr. -10 la série, dans les bibliothèques des gares du réseau de l'Etat, ou adressées, franco à domicile, contre l'envoi de leur valeur, en timbres-poste, au Secrétariat des chemins de fer de l'Etat (publicité), 20, rue de Home, à Paris.
BELLEGARDE QUIERS (Loiret)- Gaie P 7.,igne Orléans-Montargis - Bibliothèque dont les audaces permettent de ranger la plupart de nos actuelles publicités pour sous-vêtements féminins dans la catégorie des gentilles bluettes pour enfants sages  : sur la ligne d'horizon, émerge la silhouette bleuâtre du Grand Hôtel, soulignée par un fond de ciel nuageux et orange qui nous indique nettement que l'après-midi s'achève. Aux premier et second plans, dans une mer verte dont les crêtes de vagues ont la blancheur de la crème Chantilly, une moderne Amphitrite, soutenue par un feston d'algues, guide six baigneurs, dont l'un porte monocle, dans l'immensité liquide. L'accroche, à laquelle répond en bas de l'affiche un feston d'algues, se satisfait d'indiquer que Cabourg est à 5 h de Paris, mais précise l'intention publicitaire et confirme l'impression générale de début de soirée. En effet, en partant de Paris-Saint-Lazare en fin de matinée, le bain de mer devient possible en soirée. Voilà de quoi séduire une clientèle aisée. Mais, l'essentiel n'est pas là et revenons à notre Amphitrite. Vêtue d'une tunique de bain, que l'eau rend transparente et plaque sur un corps en gros plan, dont aucun des charmes non immergés ne nous est dissimulé, on ne sait si la dame est l'objet des assiduités nautiques de nos bons bourgeois ou si, au contraire, c'est elle qui les attire toujours plus loin, au-delà de leurs forces, vers le grand néant. Pour un psychanalyste d'au- jourd'hui le jeu de mot entre le désir du retour à la mère et la mer serait facile, mais il est peu probable que les services commerciaux de la Oe de l'Ouest y aient pensé. Ce qui est évident ici, et nous le verrons chez d'autres affichistes mais de manière plus subtile, c'est l'utilisation de l'érotisme comme argument publicitaire, des décennies avant que le domaine ne soit devenu la chasse gardée des fabricants d'automobile. Cette affiche, qui dégage un charme étrange et suscite l'interrogation, est un classique de l'Art Nouveau et le grand critique Claude-Roger Marx n'a pas hésité à la publier, dans un format réduit, dans la célèbre collection des "Maîtres de l'affiche", vers 1900, série très recherchée par les collectionneurs. Pour Privat-Livemont, qui fera ses choux gras, comme Mucha, d'une inflation d'images féminines, les choses étaient évidentes. Notre Amphitrite symbolisait simplement l'idéal féminin de l'époque et le sujet lui plut tant qu'il le réutilisa dans une très belle gravure aux dominantes vertes, intitulée précisément "La vague", en 1897 (4). (4) Voir catalogue vente d'affiches anciennes. Londres, 29 et 30 juin 1998. Frederic Lozada auctions. N°1160. La thématique de la mer est alors fortement à la mode. On retrouve Amphitrite et des poissons sur des meubles ainsi que sur de nombreux objets à caractère décoratif. Ci-dessus  : Inséparable de l'époque de l'Art Nouveau, l'extraordinaire développement de la carte postale permet au chemin de fer de conserver tout son prestige aux yeux du public. Il est, en effet, le seul moyen de transport collectif qui permet de découvrir ce qu'on appellera plus tard "la France profonde" et la carte postale de gare rivalise alors avec l'église et la place du marché. Ici, un exemple avec la gare de Bellegarde-Quiers, sur le PO, au carrefour des lignes Orléans-Montargis et Etampes-Bourges par Les Bordes, avec, à gauche, une Forquenot typique. (Coll.  : Jean-Marc Combe) Affiches d'art "L'une des plus charmantes manifestations du renouveau artistique auquel nous avons assisté dans le dernier quart du siècle passé, l'une des plus populaires aussi, est certaineruent l'apparition de l'affiche d'art et le développement considérable que prit bientôt ce genre de publicité fia la conséquence logique du succès qu'elle obtint auprès du public Les industriels, les commerçants surent discerner l'immense avantage que leur procurait une telle faveuret les oeuvres nouvelles se succédaient sur les murs, égayant les bâtisses grises et laides d'harmonies fraîches et claires". MAURICE PILIARD-VERNEUR, Quelques affiches, Art et Décoration, 1906,11 (p. 164). Correspondances n°15 - 31 z



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 1Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 2-3Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 4-5Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 6-7Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 8-9Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 10-11Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 12-13Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 14-15Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 16-17Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 18-19Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 20-21Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 22-23Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 24-25Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 26-27Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 28-29Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 30-31Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 32-33Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 34-35Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 36-37Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 38-39Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 40-41Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 42-43Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 44-45Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 46-47Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 48-49Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 50-51Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 52-53Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 54-55Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 56-57Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 58-59Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 60-61Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 62-63Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 64-65Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 66-67Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 68-69Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 70-71Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 72-73Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 74-75Correspondances ferroviaires numéro 15 oct/nov 2004 Page 76