Coopération n°52 21 déc 2020
Coopération n°52 21 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 21 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,9 Mo

  • Dans ce numéro : Noël en musique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
UNI BRUNCH BRUHCH P PAISIBLE 115113,E MALGRÉ LES VOISINS MÂLGe'É LI_E\V'ON BRUYANTS BRUYANTS LE DIMANCHE FAÇON Découvrez l’offre de cafés variée La Mocca, p.ex. les capsules de café compatibles Nespresso *. Toutes les capsules sont Fairtrade Max Havelaar et également disponibles en bio. * Nespresso  : cette marque appartient à des tiers sans lien avec La Mocca. Disponible chez  : KW52/2020
Fabrice Hadjadj  : « Nous sommes des êtres de chair et notre esprit ne se communique pas seulement par les mots. » Et Noël dans tout ça ? Atravers la Nativité, ce réalisme du cœur se manifeste comme une réalité extérieure. Voilà un enfant qui naît et qui justifiequ’on continue.Malgréledrame, malgré lepéché, malgré les épreuves, cela en vaut la peine.C.S.Lewis, l’auteur de Narnia, dit qu’avec Noël, le mythe devient réalité. C’est le conte qui entre dans l’Histoire deshommes. Et cela nous inspire, nous rappelle que, bienqu’avec une vieordinaire, on peut être un héros, même si le monde va mal, on doit être quelqu’un de bien. f Pensez-vous que cette dimension parle encore aux gens ? Tous les gens ont uncœur... Bien sûr qu’ons’égare, bien sûr qu’on se décourage, qu’on lâche cette lumière intérieure pour les halogènes ou les projecteurs brillants. Mais on peut toujours retrouver cette réalité intime. Pour cela, il faut rencontrer des témoins, porteurs d’une action ou d’une parole qui viennentlaréveiller. Vous êtes devenu catholique en 1998, mais êtes né dans une famille juiveplutôt athée. Que signifiait pour vous Noël ? Nouslevivions simplementcomme une fête du calendrier,une fête desenfants. Mon père sedéguisait parfois enPère Noël et m’offrait des cadeaux. J’ai donc vécu Noël comme un moment oùon honore l’enfant, où on lui dit malgré tout, implicitement, sans pouvoir le justifier  : « Il est bonque tu sois né. » Comment avez-vous raconté Noël àvos enfants la première fois ? Quand on naît dans une famille chrétienne, c’est comme l’apprentissage d’une langue maternelle. Cela vient petit àpetit,àchaquemomentd’éveil de la conscience se rajoute une strate,durant toute la vie. Souvent, àNoël, j’imagine un conte, pour que mes enfants soient appelés àredécouvrircela autrement. « L’Attrape-Malheur », c’est votre premier roman jeunesse mais aussi votre ouvrage le plus sérieux, dites-vous… Oui, parceque c’est la premièrefoisque les histoiresque j’improvise en tant que papa rejoignent complètementmon travail d’écrivain, mais aussi parce que le conteest un lieu de parole où l’on touche trois générations. Créer cet imaginaire commun, il n’yarien de plus sérieux. Qu’en donneriez-vous comme avant-goût ? Disons qu’il yadeux choses. D’abord un drame, celui de l’amour. L’Attrape- Malheur, c’est un garçon, JakobTraum, fils de meuniers, quinaîtavecundouble pouvoir. D’un côté il est invincible, de l’autre ilprend sur lui les maux des personnes qu’il aime, mais cela il ne le sait pas… L’autre aspect, c’est une certaine vision du monde. Jakob est né à INTERVIEW FABRICEHADJADJ Rarogne,dansune paisible contrée pouvant faire penser àcelle des Hobbits, protégée par unroyaume de paysanssoldats. Ce royaume lutte contre un empireoùapparaît le monde de l’industrie et de la consommation, et où surgit également, en réaction, le fantasme d’un retouràla pure nature… Donc des parallélismes avec notre époque ? Oui, c’est évident. Je suis un homme de mon temps et les questions de mon temps vont forcémentpasser dans mon écriture. Malgrétout, il yaautre chose, qui est de faire droit àcet imaginaire du cœur,etcette trameduconte –latraversée des ténèbres pour aboutir àla lumière. Pour revenir àNoël, surlesite de Philanthropos (philanthropos.org), vous parlez d’un « Noël de la pensée » … Le grand enjeu de la formation académique, ce n’est pas seulement former desjeunes pour qu’ils puissents’insérer dans la société et gagner leur vie. Elle doit aussi leur permettred’arriveràune pensée lucide,rationnelle,qui assume la science, lalittérature etl’histoire, mais qui, en même temps, porte l’espérance. Cette espéranceautourd’unpetit enfant qui vient au monde dans la pauvreté d’une étable, àminuit, et rassemble l’homme et la femme, les anges et les bêtes, les pauvresetles rois. ○ Coopération N°52 du 21 décembre 2020 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 1Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 2-3Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 4-5Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 6-7Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 8-9Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 10-11Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 12-13Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 14-15Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 16-17Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 18-19Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 20-21Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 22-23Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 24-25Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 26-27Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 28-29Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 30-31Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 32-33Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 34-35Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 36-37Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 38-39Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 40-41Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 42-43Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 44-45Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 46-47Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 48-49Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 50-51Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 52-53Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 54-55Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 56-57Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 58-59Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 60-61Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 62-63Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 64-65Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 66-67Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 68-69Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 70-71Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 72-73Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 74-75Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 76-77Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 78-79Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 80