Coopération n°52 21 déc 2020
Coopération n°52 21 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 21 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,9 Mo

  • Dans ce numéro : Noël en musique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
« AvecNoël, le mythe devient réalité » Ecrivain, philosophe,directeurdel’InstitutPhilanthropos et pèredeneufenfants, Fabrice Hadjadj nous partagesapensée surlemystère de Noël. Au-delà de l’aspect religieux, dans le sillagedes contesetde « L’Attrape-Malheur », son premier romanjeunesse. INTERVIEW PRISKA HESS PHOTOS VALENTIN FLAURAUD 24 Coopération N°52 du 21 décembre 2020 1
Le philosophe et écrivain Fabrice Hadjadj (50 ans), dans la chapelle de l’Institut Philanthropos qu’il dirige, àBourguillon (FR). Premiers flocons sur Bourguillon, au-dessus de Fribourg, dans ce jour de décembre. Plutôt qu’un entretien par écran, Fabrice Hadjadj nous aproposé unerencontreàPhilanthropos. Dans cet institut européen, en lien notamment avec l’Université deFribourg, vie intellectuelle, spirituelle et communautaire vont de pair  : « L’enjeu n’est pastantd’acquérir des savoirs, mais de devenir ce quel’onest », résume celui àqui l’Académie française vient d’attribuer lePrix du cardinal Lustiger, pour l’ensemble de son œuvre. « Voilà un enfant qui naît et qui justifie qu’on continue. Malgré le drame, le péché, lesépreuves » Vous privilégiez les rencontres en chair et en os… Noussommesdes êtres de chair et notre esprit ne se communiquepas seulement par les mots. Notre corps est éloquent, comme nos attitudes et toutcequi nous livre involontairement. Dans laproximité, il yaune forme d’offrande de soi que ne permet pas internet. Sur les réseaux, on sélectionne ce quel’onveut montrer. Le mystèredeNoël, c’est le contrairede cette virtualisation. La rencontrelaplus spirituelle yest aussi la plus charnelle. On se retrouve autour d’un petit enfant, et non devant un écran, on converse autour d’une table bien dressée et non àtravers une tablette. Comment allez-vous fêter ce Noël où justement on ne peut pas se réunir ? Vous savez, àlamaison avec mon épouse, nos neuf enfants et notre fille au pair, nous sommes déjà douze ! Sans voir personne d’autre, nous sommes une communauté, avec notrepetitedernière, Abigaël, pour faire l’enfant Jésus. Le regret est de ne pouvoir accueillir les grands-parents. Unevraie fête doit réunir au moins trois générations. Si l’on veut célébrer la vie, il faut célébrer la viereçueettransmise. La table rassemble, mais elle peut être synonyme d’hyperconsommation… De fait, très souvent, laconsommation des marchandises prime surlacommunion entreles personnes. Au lieu d’une dévotion commune, la table de Noël devientlelieud’une dévoration extrême, etmême une fuite en avant. INTERVIEW FABRICEHADJADJ C’est-à-dire ? Dès qu’apparaît le moment defêter la vie, des questions profondes se posent  : pourquoi un enfant dans cemonde si dur ? Pourquoi donner la vie àunpetit mortel, tellement vulnérable ? L’obligation de fêter lavie fait surgir l’angoisse et le doute  : la vie, si douloureuse,est-elle digne d’être célébrée ? Pour fuir ce questionnement, on surconsomme, on s’étourdit, on se divertit. Les rues s’illuminent, mais une lumières’est-elle allumée dans notrecœur ? Noël, c’est aussi la période des contes… Oui, fêter, c’est manger et boirecequ’il faut pour délier les langues, pour libérer des actes d’amour etdeparole. Ultimement,Noël se déploie comme une veillée au coin du feu,oùchacun peut raconter une histoire. La particularité duconte, c’est de passer parune épreuve de cauchemar,ogres, sorcières, pour arriverau dénouementdel’aube. En cela, la parole du conte correspond àl’esprit deNoël. Elle porte l’espérance. Même si le conte est de l’ordre de l’imaginaire ? D’où vientnotreappétit pour les contes ? Ce n’est pas juste undésir d’évasion, ce n’est pasqu’on essaiedeseduper.On le sent, en lisant Andersen ou Tolkien  : il yaquelque chose qui entre enrésonance avec les profondeurs de notre être, quelque chose d’aussi réel et vrai quetoutcequ’on voit de destruction et d’injustice. Quand le monde extérieur nous décourage –c’est spécialement le cas avec la crise globale quenoustraversons –leconte vient nous rappeler à cette réalité ducœur, et relance héroïquementnotreaction. Page 27 Coopération N°52 du 21 décembre 2020 25 +



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 1Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 2-3Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 4-5Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 6-7Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 8-9Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 10-11Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 12-13Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 14-15Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 16-17Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 18-19Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 20-21Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 22-23Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 24-25Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 26-27Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 28-29Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 30-31Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 32-33Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 34-35Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 36-37Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 38-39Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 40-41Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 42-43Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 44-45Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 46-47Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 48-49Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 50-51Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 52-53Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 54-55Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 56-57Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 58-59Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 60-61Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 62-63Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 64-65Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 66-67Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 68-69Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 70-71Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 72-73Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 74-75Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 76-77Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 78-79Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 80