Coopération n°52 21 déc 2020
Coopération n°52 21 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 21 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,9 Mo

  • Dans ce numéro : Noël en musique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
4e te w jusqu’au printemps, n’est-ce pasmerveilleux ? Ou encore Santa Claus Got StuckInMyChimney (1960), où Ella Fitzgerald écrit une lettreauPèreNoël,qui était resté coincé dans la cheminée de ses parents l’année précédente,pourlui direqu’il peut revenir, car son pèreareconstruit une cheminée plus large ! Le secret,donc ? De la légèreté,delamagie… et une chanson quiainspirétoutesles autres  : White Christmas de Bing Crosby (1941). C’est là que la sauceprend  : « Le morceau entreenadéquationparfaite avec l’histoire, indique Steven Jezo-Vannier, auteur deJingle Bells –L’improbable histoire des chansons de Noël (interview en page 21). Il sort le 25 décembre, quinzejours aprèsl’attaquedePearlHarbour,etarrive comme un baume réconfortant pour les « boys » envoyés surlefront.C’est le disque le plus venduaux Etats-Unis, voireaumonde. » Du crooner au rocker Bing Crosby va avoirune influence colossale.Toute une vaguedecrooners vont s’approprier les chansons de Noël en se calquant sur White Christmas. Frank Sinatra, Nat King Cole, Dean Martin mais aussi Judy Garland, Ella Fitzgerald ou Doris Day. Comme les grandes figures du show-business le font,toutceuxqui veulentobtenir une certaine renommée appliqueront la recette. Comme Elvis Presley. Fustigépar les bien-pensants, le porte-drapeau de la « rebel attitude » va se racheterune bonne réputation en sortant un album de Noël en 1957. Aucun style musical ne leur résiste Les chansons de Noël n’appartiennent àaucun style, même s’il yaune prédominance du swingjazz, héritédeSinatra. La preuve avec le succès des 0, L’humour des Fab Four EAT LES Dès 1963, les Beatles se changent en chorale de Noël. Avec, en 1967,l’ironique « Christmas Time (Is Here Again) ». Et, en 1971, John &Yoko publient « Happy Xmas (War Is Over) », devenu culte depuis. Madonna chante « Santa Baby » Depuis 1987 sortent régulièrement des albums regroupant les stars du moment, les « A Very Special Christmas » (plus de sept). Al’affiche  : Madonna, U2,Bon Jovi, Bruce Springsteen, Bryan Adams, Sting, Tom Petty, No Doubt, Dido, Eurythmics, Smashing Pumpkins ou encore Christina Aguilera. « R2-D2 We WishYou AMerryChristmas » LesDestiny’s Child de Beyoncé Knowles font leurs courses de l’Avent habillées en Mères Noël très sexydans leur vidéo « 8 Days Of Christmas » de 2001. Frani « Sinatra LENTRIN LE FUI ! OHM ! keies Nos/Oe 6'Desdirayrz fr, Des Mères Noël sexy Le swing de Frank Sinatra Il yabien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… L’univers de « Star Wars » fêtait Noël. Et ce sont les droïdes qui fabriquent les jouets pour le Père Noël. L’album sort en 1980. 18 Coopération N°52 du 21 décembre 2020 #.0 e « Let It Snow » est l’une des chansons hivernales les plus connues. On la retrouve même àla fin du film d’action « Piège de cristal », avec Bruce Willis. La version de Sinatra sorten1950. bea
Le premier Noël de Johnny Sur « Noël interdit » (1973), Johnny Hallyday est accompagné d’une section de cordes et d’une chorale. Pour l’occasion, il participe àl’écriture des paroles et livre un peu de son intimité. albums du Canadien Michael Bublé,qui s’en est fait une spécialité. Pop, punk, rock, soul, metal, funk, R’n’B, les mélodies de décembre neconnaissent aucune frontière. DavidBowie,James Brown, Bob Marleyetmême le rappeur Snoop Dogg s’y collent. C’est le genrecaméléon parexcellence ! Le thème des paroles a, quant àlui, beaucoup évolué. « On se rend compte àquel point il yaeu une laïcisation du contenu, observe Steven Jezo- Vannier. LePère Noël amis dehors Jésus. Et les lutins ont remplacé toute la cohorte des saints et des anges. C’est l’un des secretsdeleursuccès, car cela parleàtoutlemonde ! » Le fantastique émerveille ! Noël est indissociable du monde de l’enfance.Dece mondemerveilleux où le vieuxbarbu distribue tous lescadeaux en une nuit. « Quand on fouine derrière la nature mélodique des chansons, ondécouvre qu’elles ontune grosse portéenostalgique, explique Steven Jezo-Vannier.Elles arrivent ànousramener en arrière, dans le monde de l’enfance, etàcette espèce d’émerveillement. Elles créentune soupape qui colle idéalement audébut de l’hiver après un mois de novembremorose. » On sait quelamusique ades effets sur les hormones du bonheur comme la sérotonine et la dopamine et, selon des études, il yades booms avec certaines chansons de Noël quidécuplent encoredavantagecet antidépresseur naturel ! La dimension rituelle des chansons de Noël est donc fortement liée àunprocessus de reproduction.Chaqueannée,aumoisdedécembre, rebelote. On écoute les mêmes morceaux, dans leurs versions traditionnelles ou chantées Page 20 En 1969, le gratin de la Motown (Diana Ross, Stevie Wonder) revisitent les classiques en soul-funk. D’autres artistes soul sortiront des disques de Noël comme Otis Redding, Marvin Gaye et Aretha Franklin..1% de la Solile.tee cee Le gratin de el'itegeaLFLaiiivkkét34.6A'nu.% reine'nem FM ! ârd TFe siréklérfer SINDFav Rffinspn ard Tite Nràrks James Bond fête aussi Noël Un HerNaledis Score'Seridlee ac nu- ati1.1.1.4 e des Jack cb'e* Le groove des Jackson Five 0 ÀLAUNE ZOOM la soul music Il existe même une chanson de Noël composée par John Barrypour le James Bond de 1969, « Au service secret de Sa Majesté »  : le grandiose « Do You Know How Christmas Trees Are Grown ? » Al’été 1970, les Jackson Five triomphent avec « ABC ». Apeine cinq mois plus tard, ils insufflent leur groove dans un « Christmas Album », qui atteint la première place des charts américains. La fougue de la voix de Michael Jackson fait des merveilles. Il n’aque 12 ans ! 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 1Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 2-3Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 4-5Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 6-7Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 8-9Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 10-11Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 12-13Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 14-15Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 16-17Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 18-19Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 20-21Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 22-23Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 24-25Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 26-27Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 28-29Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 30-31Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 32-33Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 34-35Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 36-37Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 38-39Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 40-41Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 42-43Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 44-45Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 46-47Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 48-49Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 50-51Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 52-53Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 54-55Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 56-57Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 58-59Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 60-61Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 62-63Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 64-65Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 66-67Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 68-69Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 70-71Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 72-73Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 74-75Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 76-77Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 78-79Coopération numéro 52 21 déc 2020 Page 80