Coopération n°52 21 déc 2019
Coopération n°52 21 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de 21 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,3 Mo

  • Dans ce numéro : bonnes fêtes de fin d'année.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
PORTRAIT LA LOLITA DE RENENS Les murs sont pastel, les meubles roses et la pièce rappelle une maison de poupée. Dans le studio de Joëlle Krummenacher (alias Fluffy Kawaii) un espace semble s’ouvrir àlafantaisie. Faisant fi des conventions, la Vaudoise aime s’habiller en lolita: le nom d’une mode née MINI-QUESTIONNAIRE 1. Uneaddiction: le sucre 2. Mot favori: kawaii («mignon» en japonais) 3. Bruit préféré:lavoixdes métros de Tokyo 4. Mets préféré: la patate douce 5. Dernier livre lu: celui des TryGuys, un quatuor déjanté 6. Plus vilain défaut: trop exigeante avec moi-même… et les autres Un style de vie «kawaii» Adepte de mode japonaise,laVaudoise Joëlle Krummenacher encourageles gens àoser porterles vêtements qu’ils veulentmaisaussi àcultiverlatolérance.Rencontre. TEXTE TATIANA TISSOT PHOTOS VALENTIN FLAURAUD au Japon, mais qui aconquis le cœur d’adeptes defroufrous jusqu’en Suisse. Il s’agit d’une interprétation nippone de robes rococo et victoriennes. Port du jupon et dentelles sontdemise! «Ce n’est pasuncostume,enportant ces vêtements on ne joue pas unrôle. C’est une mode alternative, comme le stylegothique ou punk», précise Joëlle. Cheveux roses et lunettes, la geek de 37 ans, quiaun master en informatique et une licence en égyptologie, nous reçoit dans son appartementdeRenens, habillée d’un simple jean avec unpull. Derrière elle, une impressionnante collection de poupées –roses aussi – peuplent une étagère et semblent nous observer. Place àlatransformation en lolita (voir notrevidéo),qui passe parlechoix de la robe, quipeutcoûterplusieurs cen- taines de francs, les étapes maquillage, faux-cils, perruque, maisaussidemultiples accessoires. Uneboîte en renferme un arc-en-ciel. Tout l’artdulolitarepose surlacoordination de la tenue. Réactions positives dans les rues «Je fais très souvent des sorties àLausanne avec mes amies, habillées en lolita. Dans la rue, on ne passe pasinaperçues. On doit être prêtes àprendre des photos avec les gens et àrépondre aux questions! La plupart sont intrigués.» Comment énerver une lolita? Croire qu’elle et ses copines fêtent un enterrementdevie de jeune fille.«Cela me fait tellement mal au cœur qu’ils pensent qu’onest habillées comme ça pour avoir l’air ridicules!» Cette mode lui apermis d’améliorer sa confiance en elle, tout comme ses 66 Coopération N° 52 du 21 décembre 2019
années àmener une équipe de cheerleading (gymnastique acrobatique). «A la base,jesuis un vrai garçon manqué qui ne se maquille pas. Je n’ai jamais été du style àsuivre les tendances», ajoute Joëlle.«Avec le lolita,j’ail’impression de m’habiller en princesse,jemesensbelle. Je suis aussi plus àl’aise dans mes habits de tous les jours et surtout, j’ai trouvé une passionqui me transporte!» Pas pour le regard des hommes Entrepreneuse, Joëlle vit de sa marque de robes et d’accessoireskawaii(mignon, en japonais) et de la création de jeuxvirtuels. Elle participe àdes conventions, des conférences, des défilés autourdela culturejaponaise en Suisse mais aussi à l’étranger. L’occasion de voyager etde rencontrer des adeptes d’autres horizons. Quand on parledelolita, attention àlaconfusion avec une jeune fille aguicheuse,autre acception du mot. Ce n’est pascela du tout. «On s’habille ainsi pour se faire plaisir àsoi-même. Pas pour le regard des autres, et surtoutpas celui des hommes.» Ni décolleté,nijambesnues: ce n’est pas unstyle vestimentaire qui se veut sexy. Le message qu’elle veut faire passer dans ses vidéos sur Youtube (@Fluffy- KawaiiJo), c’est d’oser.«Les gens seraient plus heureux s’ils ne se donnaient pas d’excuses sur les choses qu’ils pensent pouvoir faireoupas. Quecesoitpourla mode ou dans d’autres domaines.» Son credo: peu importe son âge ousamorphologie, tout le monde (femmes, et hommes!) peut porter dulolita. «Ces robes flattent toutes les silhouettes. Et j’ai aussi un message detolérance pour accepterlestyle des autres.» ○ «C’est magique de se transformer», confie Joëlle Krummenacher en parlant de sa passion pour la mode lolita. SUR NOTRE SITE Transformation en vidéo Découvrez les étapes, et le message de Joëlle pour oser faire ce que l’on veut. www.cooperation.ch/lolita Coopération N° 52 du 21 décembre 2019 67 VIDÉO ONLINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 1Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 52 21 déc 2019 Page 80