Coopération n°51 17 déc 2019
Coopération n°51 17 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de 17 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 30,5 Mo

  • Dans ce numéro : repas de fête réussir sa soirée de Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
ACTUEL EN COULISSE Protection contre les germes Sterillium arévolutionné la désinfection des mains, et pas seulementdans les hôpitaux. Ce produit assure aussi au quotidienune protection efficace contreles infections. Ceux qui voyagent enbus, en train ou en tramway lesavent : l’hiver est là et on entend partout renifler, éternuer et tousser. Même l’utilisation d’appareils informatiques présente un risque de contagion. Des études ont montré que les claviers cachaientune multitudede germes susceptibles de nuire ànotre santé. Le risque d’infection est très élevé lorsqu’il s’agit d’appareils utilisés par différentes personnes, comme les distributeurs automatiques de tickets de transport. La plupart des germes peuvent même survivre pendant plusieurs mois sur les chariots desupermarchés, les rampes d’escalier ou les pièces de monnaie. Nos mains sont donc régulièrement en contact avec des micro-organismes potentiellement dangereux. Il existe cependantune solutionpournousprotéger des infections : il est possible et judicieux d’utiliser chez soi, oulors de déplacements, le désinfectant pour les mains proposé àl’entrée des hôpitaux et de nombreux bâtiments publics. Le produit qui convient, et qui afait ses preuves, s’appelle Sterillium Protect & Care de la société IVF HartmannAG,disponible en gelliquide,enflacon ou sous forme de lingettes. Grâce àses composants, il est doux pour la peau. TEXTE MARTIN WINKEL Peter Kalmár,alors jeunemédecin, aunbrillante idée en 1964. Une protection complète Sonapplication régulièreprotège des infections contrelesquelles le système immunitaireducorps est trop faible pour lutter. Le risque est en général plus élevé chezles nourrissons, les jeunes enfants ainsi queles personnes âgées, mais certains germes peuvent aussi terrasser des personnes solides et en parfaite santé.C’est le cas desnorovirus présents dans le monde entier, pouvant provoquer de graves gastroentérites et contre lesquelles il n’existe nimédicaments ni vaccins. Sterillium désactive efficacement ces agents pathogènes, de même quepresque tousles autres germes, qu’il s’agisse de bactéries, de champignons ou de virus. Un médecin àl’espritchercheur Les chercheurs de la deuxième moitié du XIX e siècle avaient découvert que les bactéries étaient responsables des maladies et qu’elles empêchaient la guérison des blessures. Dès lors, les chirurgiens ont commencé àsefrotter longuement les mains et les avant-bras avec du savon etune brosse avant les opérations. Ensuite, on versait de l’alcool à96% surlapeau, se rappelle le professeur Peter Kalmár (85 ans) : « Ces séances de nettoyage finissaient par dessécher la peau quidevenaitrêche et crevassée. Iln’existait pas encore de gantsàusageunique. » En1964, le jeune médecin assistant de l’hôpital universitaire deHambourg-Eppendorf (Allemagne) eut l’idée d’ajouter auprincipe actif une substance désinfectante douce pour la peau.Encollaborationavecl’entreprise chimiqueBode,spécialisée dans les produits désinfectants, il mit au point larecette encore utilisée aujourd’hui. Un an plus tard futcommercialisé Sterillium, premier désinfectant pour les mains au monde contenant del’alcool, mais doux pour la peau,àappliquer sans lavage préalable ni additifs ou mesuressupplémentaires. Une application adéquate Ce quiafaitses preuvesdepuis plus de 50 ans dans les hôpitaux est également adapté au grand public. Lors de son application, il convientdesuivreles règles de base de la désinfection des mains (voir encadré). Seul lerespect de ces règles peut garantir la meilleureprotection possible. ○ 90 Coopération N°51 du 17 décembre 2019
PHOTOS HEINER H. SCHMITT, DR 1965 Sterillium arrive sur le marché. 99,99% des germes sont éliminés par le produit. 35 tonnes sont livréespar jour àtravers le monde. Sterillium Protect&Care est en vente chez Coop en différentscontenants et sous forme de lingettesdésinfectantes. RÈGLE DES TROIS Désinfecter,oui, mais dans les règles ! 3millilitres pour les deux mains Ne pas diluer Sterillium et appliquer uniquement sur une peau sèche. Applicationentrois étapesRépartir Sterillium sur les paumes, le dos des mains et les poignets.Frotter le bout des doigts fermés de la main droite dans la paume gauche en effectuant des cercles, et vice-versa.Fermer la main gauche sur le pouce droit et frotter ce dernier en le faisant tourner,etvice-versa. Temps de pose de 30 secondes Mains efficacementdésinfectéesaubout de 30 sec. Glycérol Les soins complexes qu’il contient le rendent particulièrement doux pour la peau. Coopération N°51 du 17 décembre 2019 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 1Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 80-81Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 82-83Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 84-85Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 86-87Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 88-89Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 90-91Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 92-93Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 94-95Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 96-97Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 98-99Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 100-101Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 102-103Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 104-105Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 106-107Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 108-109Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 110-111Coopération numéro 51 17 déc 2019 Page 112