Coopération n°50 7 déc 2020
Coopération n°50 7 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de 7 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 32,1 Mo

  • Dans ce numéro : génération tricot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
oe'llie Leo Cudré-Mauroux, ici au Conservatoire de Fribourg, joue du piano depuis l’âge de 6 ans. 92 Coopération N°50 du 7 décembre 2020
La musique classique dans le sang Leo Cudré-Mauroux, 19 ans àpeine,est l’auteurd’une symphonie en quatre mouvements. Le jeune pianistecultive l’amour de la musique classiquecomme d’autres celui du rock ou de la pop. Al’heure oùune majorité des jeunes idolâtrent le rock, la pop ou le rap, la musique classique est loin d’être condamnée àlamarginalité. Le verbe clair, lavoix douce, l’esprit libre d’élitisme, Leo Cudré-Mauroux (19 ans) évoque son amour de la musique classique avec sobriété. Même s’il aparfois le sentiment devivre décalé dans le temps, d’êtreunpeu seul dans sa classe du Collège Sainte-Croix deFribourg, même s’il doit, de temps àautre, subir quelques lazzis, le jeune pianiste néà Wettingen (AR) vit sa passion dans un climatdesérénité, àl’imagedusagequi atrouvésavoie. TEXTE EUGENIO D’ALESSIO PHOTO JULIEN CHAVAILLAZ Ambition assumée Derrière l’admirateur de Chopin (1810‒1849), Mendelssohn (1809‒1847) et Schubert (1797‒1828) bout une personnalitéambitieuse animée parlegoût du défi : alors qu’il n’apas encore20ans, Leo Cudré-Mauroux vient d’achever, à son domicile de Villars-sur-Glâne (FR), une symphonie enquatre mouvements influencée par lecourant romantique, celui qu’il chérit plus quetoutautre. Ce poème symphonique, créé dans le cadred’untravail de maturité au Collège Sainte-Croix, il envisage d’en confier l’interprétation au Prague Symphonic Ensemble,puis de l’enregistrerdansun studio de la capitale tchèque. « L’objectif final consisteàréaliser un CD », indique le jeune homme.Pourrécolter les fonds nécessaires, celui quiacomposé sa premièrepartition àl’âge de 10 ans présente son projet sur unsite definancement participatif (www.crowdify.net). Inscrit au Conservatoire de Fribourg, il ne compte pas s’arrêter ensibon chemin, àtel point qu’il se voit bientôt manier la baguette du chef d’orchestre. Leo Cudré-Mauroux netient pas l’engouement pour lamusique classique de son seul milieu familial. La maman, de Wynigen (BE), est artistepeintre, le père, d’Autigny (FR), travaille chez Swisscom comme ingénieur. « Depuis l’enfance, j’aime chanter. J’ai fait partie d’une chorale avec laquelle j’ai interprété des chants de Noël. Il yavait un aspect religieux et je suis tombé dans le classique par ce biais. » Mais la véritable histoire d’amour MINI-QUESTIONNAIRE Votre mot préféré ? Découvrir Ya-t-il une vie après la vie ? Oui ! Le désir que vous aimeriez réaliser ? Voler Votre bruit préféré ? Le vent et le mi bémol (les deux peuvent être liés, le vent abeaucoup de notes) Votre plat préféré ? En tout cas ceux de ma grand-mère, mais très difficile à dire lequel. Probablement ses lasagnes Une qualité que les autres ont remarquée chez vous ? La curiosité Quel est votre plus vilain défaut ? J’ai tendance àêtre parfois égoïste Votre remède quand ça va mal ? Chanter PORTRAIT LEOCUDRÉ-MAUROUX avec le classiquejetteses racines dans les musiques de film, notamment les partitions du compositeurallemand Hans Zimmer dans « Le Roi lion » (1994) etdupianiste etchef d’orchestre américain John Williams dans « Harry Potter » (2001). « J’ai été fasciné parcestyledemusiqueproche du classique. Ce métissagem’a fait basculer dans le classique vers 2012 alors que j’étais en 5 e primaire àl’école de Cormanon àVillars-sur-Glâne. » Paysages intérieurs Pour Leo Cudré-Mauroux, la musique classique possède la magie dedessiner des paysages intérieurs, de susciter des états d’âme.Dans cetesprit, chacun des quatre mouvements de sa symphonie renvoie àdes moments d’émotion : une soirée un peubrumeuse,une autrepaisible en campagne, une tempête de feuilles, une soirée agitée avec orage. Pour nourrir son inspiration, le jeune homme sepromène seul en pleine nature. « Avant de créer, jedois marcher en forêt. Les 95% de la composition sont réalisés au grédeces randonnées. C’est àcet instant-là quejedécide de la tonalité, des enchaînements mélodiques. » De retour àson domicile, lepianiste aen tête le fil rougedesacomposition. « Il me reste à retranscrire tout ce que j’ai pensé. » A-t-il d’autres passions que le classique ? « Bien sûr, j’aime les animaux, lesromans d’aventure et les thrillers. Et j’adore l’histoire, avec une préférence pour le XVIII e siècle et le MoyenAge. » ○ Coopération N°50 du 7décembre 2020 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 1Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 2-3Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 4-5Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 6-7Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 8-9Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 10-11Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 12-13Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 14-15Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 16-17Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 18-19Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 20-21Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 22-23Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 24-25Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 26-27Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 28-29Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 30-31Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 32-33Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 34-35Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 36-37Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 38-39Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 40-41Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 42-43Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 44-45Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 46-47Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 48-49Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 50-51Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 52-53Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 54-55Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 56-57Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 58-59Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 60-61Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 62-63Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 64-65Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 66-67Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 68-69Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 70-71Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 72-73Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 74-75Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 76-77Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 78-79Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 80-81Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 82-83Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 84-85Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 86-87Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 88-89Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 90-91Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 92-93Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 94-95Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 96-97Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 98-99Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 100-101Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 102-103Coopération numéro 50 7 déc 2020 Page 104