Coopération n°50 13 déc 2016
Coopération n°50 13 déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de 13 déc 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 49,3 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux magasins Coop, un marché de fraîcheur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Ce véritable musée en plein air fait rapidement oublier les températures glaciales. Lucerne EN UNE JOURNÉE ♦ Concentré Ville moderne à l’offre culturelle riche, un centre chargé d’histoire, des sentiers de randonnée, des montagnes, un lac, une rivière... Lucerne, c’est toute la Suisse en miniature. JASMINA SLACANIN 80 Coopération N°50 du 13 décembre 2016 3 4 Reuss 2 1 Lucerne 5 6 La Collégiale 7 Lac des Quatre-Cantons 1. Pont de la Chapelle 2. Église des Jésuites 3. Pont de l’Ivraie 4. Tours et remparts de la Musegg 5. Monument du Lion 6. KKL 7. Musée suisse des transports 200m
Photos Emanuel Ammon AURA/Luzern Tourismus ; carte Rich Weber Pour visiter la célèbre ville du bord du lac des Quatre-Cantons, il vaut mieux se lever tôt. Voici un petit programme spécialement hivernal à faire seul, en couple ou en famille. Les incontournables En sortant de la gare de Lucerne, notre point de départ, la vue sur le célèbre « Kapellbrücke » (1) (pont de la Chapelle, en référence à la chapelle Saint-Pierre adjacente), à quelques pas de là, fait vite oublier les températures glaciales. Construit au XIV e siècle, c’est le plus ancien pont en bois couvert d’Europe. Le pont qui relie l’ancienne ville à la nouvelle mène également au célèbre château d’eau octogonal datant de 1300 Le pont de la Chapelle est l’un des monuments suisses les plus photographiés. qui, avec le Cervin, reste le symbole helvétique le plus photographié. Tour de guet, chambre forte, salle de torture ou prison, il a changé de fonction au fil des siècles pour accueillir aujourd’hui les quartiers généraux de l’Association de l’artillerie lucernoise, à l’étage intermédiaire, et une colonie de martinets à ventre blanc sous les toits. Après un passage sur le pont en admirant sa charpente ornée de tableaux du XVII e siècle, retraçant l’histoire de la Suisse, dont une partie avait brûlé dans l’incendie de 1993, direction l’église des Jésuites (2), considérée comme la première grande église baroque de Suisse. On se réchauffe un petit peu en contemplant ses magnifiques stucs avant d’emprunter un autre pont célèbre  : le « Spreuerbrücke » (3) (littéralement pont de l’Ivraie). Ce dernier, également en bois, a vu le jour en 1408. Le peintre lucernois Kaspar Meglinger y a peint, au XVII e siècle, 67 tableaux sur le thème de la danse macabre, rappelant notre condition de mortels. De l’autre côté du pont se trouve la vieille ville de Lucerne pleine de cafés, magasins et restaurants. Après une petite pause au chaud, cap sur les remparts de la Musegg (4) et ses tours. Sur la « Zytturm » (tour du Temps) se trouve la plus ancienne horloge de la ville, datant de 1535, et sonnant l’heure une minute avant les autres horloges ! Les remparts permettent à la fois de s’éloigner du brouhaha du cœur touristique et de profiter d’une vue unique sur Lucerne. On poursuit la balade vers le monument du Lion (5). Un lion agonisant a été taillé dans la roche, en mémoire aux gardes suisses du roi de France, morts en 1792 en défendant le palais des Tuileries à Paris. Ce monument, Quiz touristique TOURISME ○ Qui sont les touristes étrangers les plus nombreux à Lucerne ? Les Américains. Les touristes américains ont comptabilisé 195475 nuitées en 2015 (derniers chiffres) contre 136264 pour les Chinois qui arrivent ainsi en deuxième position. Mais ce sont les Suisses qui en comptabilisent le plus avec 331699 nuitées. ○ Quelle est la destination n°1 en Suisse pour les Chinois ? Lucerne ! Ces touristes voyagent en groupe, en car, et traversent l’Europe en quelques jours seulement. De par son offre si concentrée, Lucerne leur permet d’avoir un aperçu de la Suisse en un seul lieu. Si leur activité principale reste le shopping (montres), ils profitent parfois des nombreuses excursions dans la région. Coopération N°50 du 13 décembre 2016 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 1Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 2-3Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 4-5Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 6-7Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 8-9Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 10-11Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 12-13Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 14-15Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 16-17Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 18-19Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 20-21Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 22-23Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 24-25Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 26-27Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 28-29Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 30-31Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 32-33Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 34-35Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 36-37Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 38-39Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 40-41Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 42-43Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 44-45Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 46-47Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 48-49Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 50-51Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 52-53Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 54-55Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 56-57Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 58-59Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 60-61Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 62-63Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 64-65Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 66-67Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 68-69Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 70-71Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 72-73Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 74-75Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 76-77Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 78-79Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 80-81Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 82-83Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 84-85Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 86-87Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 88-89Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 90-91Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 92-93Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 94-95Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 96-97Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 98-99Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 100-101Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 102-103Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 104-105Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 106-107Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 108-109Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 110-111Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 112-113Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 114-115Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 116-117Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 118-119Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 120-121Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 122-123Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 124-125Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 126-127Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 128