Coopération n°50 13 déc 2016
Coopération n°50 13 déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de 13 déc 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 49,3 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux magasins Coop, un marché de fraîcheur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
♦ Lexique De la BB crème au top coat, le vocabulaire beauté n’aura plus aucun secret pour vous ! Nous vous avons concocté un petit glossaire des termes clés en cosmétique. CHRISTINA NOLI Baking, microblading, combleur  : non, il ne s’agit pas des propriétés de la dernière perceuse à percussion, mais de termes désignant des produits ou des traitements utilisés en cosmétique. Dans cette industrie où tout évolue très vite, où des centaines de produits apparaissent chaque jour, on peine un peu à s’y retrouver. Si toutes sortes de produits 68 Coopération N°50 du 13 décembre 2016 de maquillage et de soin sont constamment améliorés, reformulés ou relancés, les diverses techniques utilisées par les maquilleurs et les esthéticiennes pour nous rendre belles et beaux évoluent, elles aussi, à vitesse grand V. N’oublions pas que l’industrie cosmétique est influencée par la mode et donc qu’elle doit suivre, dans les grandes lignes, le rythme des tendances. ABCD PARLEZ-VOUS BEAUTÉ ? Mais pas de panique ! Pour que vous puissiez y voir plus clair lors de votre prochaine incursion dans le royaume des pots, flacons, pipettes et autres petites boîtes, notre abécédaire de la beauté vous offre un décryptage de quelques termes à la mode. Plus de mots encore  : www.cooperation.ch/beaute
Illustrations Petra Dufkova ACIDE HYALURONIQUE Ce composant très en vogue est capable de retenir une quantité d’eau impressionnante et donc de raffermir et de repulper la peau. Comme l’organisme en produit de moins en moins avec le temps, on le trouve dans un grand nombre de crèmes, de sérums mais aussi de capsules et d’injections pour pallier ce manque ! BAKING Cette nouvelle technique consiste à mettre en valeur certaines zones du visage en appliquant tout d’abord un correcteur. On dépose ensuite une quantité généreuse de poudre libre sur le visage, puis on tapote le tout. Et on retire l’excédent à l’aide d’un pinceau ! Un maquillage parfait qui tient toute la journée. BB CRÈME Il y a quelques années, les « Blemish Balms », ou BB crèmes, se sont imposées sur le marché comme le nouveau produit tout-en-un. Selon la marque, elles contiennent une protection UV, des ingrédients anti-âge ou des agents astringents qui resserrent les pores et combinent, grâce à leur teinte, les propriétés d’un fond de teint et celles d’une crème nourrissante. Les produits de la génération suivante, les CC crèmes, actuellement très en vogue, renferment des actifs correcteurs de teint et sont destinés à toutes celles qui ont des peaux à problèmes. Ces crèmes n’ont pas fini de faire parler d’elles ! BOTOX Cette puissante neurotoxine est utilisée en cosmétique en injections locales pour lisser les traits du visage, traiter les problèmes de transpiration et même remédier aux douleurs plantaires causées par le port de talons aiguilles. Cette pratique largement répandue est considérée sans danger, bien qu’aucune étude sur le long terme ne le confirme. COMBLEUR Le combleur de stries lisse et comble les ongles striés et irréguliers. Grâce à des composants tels l’acide hyaluronique, le combleur de rides a quant à lui un effet repulpant, tandis que les combleurs capillaires apportent du volume à la chevelure ! COSMÉTIQUE VÉGANE En plus d’être exempts d’ingrédients d’origine animale, ces produits sont fabriqués sans être testés sur des animaux. En outre, la plupart ne contiennent aucun additif chimique ni pétrolier et renferment un grand nombre de composants de qualité biologique. COUPEROSE On appelle couperose ces petits vaisseaux sanguins dilatés qui apparaissent généralement sur le visage. Pour dissimuler les rougeurs, souvent visibles au niveau des joues et du nez, il existe toutes sortes de crèmes et de produits de maquillage ultra-pigmentés. EXTENSIONS Naturelles ou synthétiques, les extensions de cheveux permettent d’apporter de la longueur ou du volume en un clin d’œil. Les clips sont une bonne option pour celles qui souhaitent changer de look le temps d’une soirée ou d’un week-end. En revanche, si vous souhaitez allonger durablement votre chevelure, il vous faudra faire appel à un professionnel. Envie d’un regard de biche ? Optez pour des extensions de cils ! Elles se déclinent en plusieurs longueurs, couleurs et courbures. BEAUTÉ 66 Le plus beau maquillage d’une femme c’est la passion. Mais les cosmétiques sont plus faciles à acheter 99 Yves Saint Laurent (1936–2008), couturier français HUILE D’ARGAN La précieuse huile tirée de l’arganier du Maroc est actuellement sur toutes les lèvres. Ses composants de haute qualité nourrissent parfaitement les peaux sensibles. Grâce à ses propriétés hydratantes, l’huile d’argan est souvent utilisée dans les produits de soins capillaires. KIT SOURCILS Depuis plusieurs saisons, les sourcils épais ont le vent en poupe sur les podiums ! Pour sculpter et colorer ces derniers, les kits sourcils contiennent généralement deux à trois nuances de marron ainsi qu’une cire fixatrice. Astuce  : pour redonner de l’expressivité à des sourcils épilés trop finement avec des poils qui ne repoussent plus, optez pour la poudre marron. Choisissez un ton un peu plus foncé que celui de vos cheveux. MICROBLADING C’est la nouvelle technique de maquillage permanent pour les sourcils. Après avoir dessiné la forme désirée, on pigmente les couches supérieures de l’épiderme à l’aide d’une lame. Si la technique n’est pas sans douleur, le résultat – des sourcils parfaits pendant un à deux ans – vaut une petite souffrance, non ? RLire la suite page 71. Coopération N°50 du 13 décembre 2016 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 1Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 2-3Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 4-5Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 6-7Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 8-9Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 10-11Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 12-13Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 14-15Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 16-17Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 18-19Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 20-21Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 22-23Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 24-25Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 26-27Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 28-29Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 30-31Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 32-33Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 34-35Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 36-37Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 38-39Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 40-41Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 42-43Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 44-45Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 46-47Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 48-49Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 50-51Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 52-53Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 54-55Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 56-57Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 58-59Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 60-61Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 62-63Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 64-65Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 66-67Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 68-69Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 70-71Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 72-73Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 74-75Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 76-77Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 78-79Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 80-81Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 82-83Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 84-85Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 86-87Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 88-89Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 90-91Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 92-93Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 94-95Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 96-97Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 98-99Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 100-101Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 102-103Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 104-105Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 106-107Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 108-109Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 110-111Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 112-113Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 114-115Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 116-117Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 118-119Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 120-121Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 122-123Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 124-125Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 126-127Coopération numéro 50 13 déc 2016 Page 128