Coopération n°49 6 déc 2016
Coopération n°49 6 déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 6 déc 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 50,4 Mo

  • Dans ce numéro : ces Suisses pendulaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
Confort COMME AU SALON ♦ Monospace Dans l’habitacle design du Citroën Grand C4 Picasso, on oublie presque qu’on est en voiture. Les ingénieurs de Citroën ont parfois de drôles d’idées. Par exemple le siège passager muni d’un repose-pied, comme en avion. Ce détail – une option – n’est pas le seul qui distingue le Grand C4 Picasso, fraîchement remis à jour, des modèles de la concurrence. Dans les monospaces à sept places, le volume disponible a en général une forme de caisson rectangulaire. Or pour le Grand C4, les designers ont arrondi les angles et disposé les 88 Coopération N°49 du 6 décembre 2016 blocs optiques de façon si peu conventionnelle que ce véhicule de 4,60 mètres en paraît futuriste. De l’espace et du confort Installé dans le siège passager, vous vous sentez comme le copilote d’un avion. Une impression renforcée par le fait que la garniture de pavillon coulisse vers l’arrière jusqu’à former quasiment une verrière ; ce qui procure une très agréable sensation d’espace, à condition que le Testé par… Andreas Faust, journaliste automobile CITROËN GRAND C4 PICASSO Habitabilité ★★★★★ Confort ★★★★★ Coût/Utilité ★★★★ Moteur et transmission 3 cylindres turbo essence 1,2 litre, 96 kW/130 PS boîte six vitesses manuelles traction avant Consommation et CO2 5,0 l/100 km, 116 g/km CO2 Euro 6, étiquette énergie B Prix à partir de 24 600 fr.
Photos DR I ; 'soleil ne tape pas trop fort. En outre, les appuie-têtes ressemblent à un pliage origami, avec des oreilles aussi larges que le fauteuil de grand-mère. Idéal pour se prélasser sur les longs trajets  : il n’y a plus qu’à extraire le repose-pied et étendre ses jambes ! Les deux rangées de sièges arrière n’offrent pas un maintien comparable, car ils sont plutôt plats. Trop de galbes empêcheraient de les rabattre pour moduler le volume du coffre (de 645 à 1843 litres). Élégance de l’écran tactile Les instruments de bord placés au centre ne me conviennent pas trop, je préfère regarder devant moi. Mais l’immense écran central en format paysage permet de nombreuses adaptations. On peut en modifier aussi bien la présentation que la position du curseur de navigation. Et tout cela est modifiable aussi sur le petit moniteur conventionnel de la console médiane. La plupart des fonctions sont gérées par le truchement de cet écran tactile. L’absence de touches apporte une note d’élégance, mais il faut s’y habituer. Modèle de base avantageux Citroën a recours à de petits moteurs pour animer ce grand monospace. La version d’appel se contente d’un trois cylindres turbo de 130 ch, qui est un peu à la peine à pleine charge. Les petits diesels de 100 et 120 ch ont davantage de reprises, tout en consommant moins en théorie. Le plus puissant des deux renchérit toutefois la note de 3550 francs et se destine plutôt aux gros rouleurs. En termes de prix, le grand monospace de Citroën se situe au bas de l’échelle des modèles à sept places. Seuls le Ford Grand C-Max et le Renault Grand Scénic sont un chouïa moins chers. Mais vous devrez choisir le haut de gamme Shine pour jouir du programme de bien-être complet, qui comprend notamment l’assistant actif au maintien dans la voie de circulation, l’alarme d’angle mort et la reconnaissancec des panneaux. Sans oublier les repose-pieds. Le souffle MOBILITÉ Femme au volant Anne Carrard Comédienneanimatrice À l’approche des Fêtes s’installent les soirées plus arrosées que le reste de l’année et donc plus de contrôles sur les routes ! Qui dit contrôle dit montée d’adrénaline ! Pour l’avoir vécu quelques fois, se faire arrêter est stressant même si vous n’avez rien à vous reprocher car en fait vous avez quand même l’impression d’avoir quelque chose à vous reprocher ! Pour ma première expérience, je ne savais plus comment je m’appelais. Je tremblais tellement que je ne trouvais pas la carte grise de la voiture empruntée à ma mère, et ce simple fait me fit me sentir coupable. Après m’avoir questionnée sur ma soirée et mes boissons, le gendarme prononça le fameux  : « Veuillez sortir du véhicule ! » Ça y’est, j’allais devoir souffler dans le ballon ! Ne connaissant absolument pas le taux d’alcool que je devais avoir dans le sang, je me dis  : « Il vaut mieux souffler doucement. » « Recommencez et plus fort ! » ajouta le gendarme, m’aveuglant avec sa lampe de poche ! Le verdict tomba  : 0,3 ! Ouf ! Il conclut la rencontre d’un  : « Bon, eh bien maintenant rentrez chez vous ! » Et là, j’avoue ne pas avoir compris ? ! Pourquoi devais-je rentrer chez moi ? Non mais de quoi je me mêle ! Coopération N°49 du 6 décembre 2016 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 1Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 2-3Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 4-5Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 6-7Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 8-9Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 10-11Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 12-13Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 14-15Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 16-17Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 18-19Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 20-21Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 22-23Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 24-25Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 26-27Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 28-29Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 30-31Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 32-33Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 34-35Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 36-37Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 38-39Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 40-41Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 42-43Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 44-45Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 46-47Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 48-49Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 50-51Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 52-53Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 54-55Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 56-57Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 58-59Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 60-61Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 62-63Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 64-65Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 66-67Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 68-69Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 70-71Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 72-73Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 74-75Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 76-77Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 78-79Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 80-81Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 82-83Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 84-85Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 86-87Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 88-89Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 90-91Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 92-93Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 94-95Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 96-97Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 98-99Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 100-101Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 102-103Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 104-105Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 106-107Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 108-109Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 110-111Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 112-113Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 114-115Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 116-117Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 118-119Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 120-121Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 122-123Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 124-125Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 126-127Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 128-129Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 130-131Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 132-133Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 134-135Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 136-137Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 138-139Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 140-141Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 142-143Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 144