Coopération n°49 6 déc 2016
Coopération n°49 6 déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 6 déc 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 50,4 Mo

  • Dans ce numéro : ces Suisses pendulaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
« Bienvenue auBistro ! » NOUVEAU www.oetker.ch CHF 1.50 de rabais sur toute la gamme Bistro Dr. Oetker. Valable du5.12.2016 au 10.12.2016. Non cumulable avec d’autres bons. 2 525977 2 au rayon surg elés au rayon surgelés CHF 1.50 de rabais sur toute la gamme Bistro Dr. Oetker. Valable du 5.12.2016 au 10.12.2016. Non cumulable avec d’autres bons. 1H II 525977
Sondage réalisé par l’Institut Link auprès d’une population représentative de 503 personnes ; photos Andrea Gregori De quoi pâtissent le plus ceux qui pendulent ? ♦ Trajets quotidiens Ce qui pèse principalement sur les pendulaires, c’est de manquer de temps libre. Plus d’un quart des Suisses le disent. 5% Autre chose 8% Le sommeil 11% La vie sociale 12% La bonne humeur 5% Ne sait pas/pas de réponse 14% La santé Du temps libre qui manque Faire chaque jour des trajets, parfois longs, pour se rendre à son travail  : « Ça empiète surtout sur le temps libre » disent 28% des Alémaniques et 21% des Romands ainsi que 37% des personnes entre 30 et 44 ans. La santé est éprouvée Pour 23% des 60–79 ans, comme pour 19% des Romands, penduler ne paraît pas une bonne chose pour la santé. On en perdrait sa bonne humeur Les pendulaires sont-ils atteints dans leur bonne humeur ? C’est ce que pensent 15% des 15–29 ans, 18% des indépendants, 6% des cadres et 13% des employés. Lire également le « Zoom » de la semaine sur les pendulaires, dès la page 12. D’un clic et où que vous soyez, vous avez accès à tous les détails de ce sondage sur  : ⊲ www.cooperation.ch/sondage 26% Le temps libre 19% Rien L’AVIS DES LECTEURS IRENE SOLARI 27 ans, étudiante, Fribourg `a CHRISTOPHE SOUBILIA 25 ans, community manager, Lausanne « Je travaille dans la ville où j’habite. Il y a trop de circulation sur la route, donc je prends les transports publics. » Sondage « C’est une situation assez stressante, car il y a toujours un grand nombre de personnes qui utilisent les transports publics. Trouver une place, c’est presque impossible ! » LAURA STERN 24 ans, géographe urbaniste, Crissier (VD) « Je n’ai jamais pendulé, mais je pense que dans certains cas la durée du trajet peut être vraiment difficile à gérer ! » Coopération N°49 du 6 décembre 2016 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 1Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 2-3Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 4-5Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 6-7Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 8-9Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 10-11Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 12-13Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 14-15Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 16-17Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 18-19Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 20-21Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 22-23Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 24-25Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 26-27Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 28-29Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 30-31Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 32-33Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 34-35Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 36-37Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 38-39Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 40-41Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 42-43Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 44-45Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 46-47Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 48-49Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 50-51Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 52-53Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 54-55Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 56-57Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 58-59Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 60-61Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 62-63Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 64-65Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 66-67Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 68-69Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 70-71Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 72-73Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 74-75Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 76-77Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 78-79Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 80-81Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 82-83Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 84-85Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 86-87Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 88-89Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 90-91Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 92-93Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 94-95Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 96-97Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 98-99Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 100-101Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 102-103Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 104-105Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 106-107Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 108-109Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 110-111Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 112-113Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 114-115Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 116-117Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 118-119Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 120-121Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 122-123Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 124-125Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 126-127Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 128-129Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 130-131Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 132-133Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 134-135Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 136-137Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 138-139Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 140-141Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 142-143Coopération numéro 49 6 déc 2016 Page 144