Coopération n°49 3 déc 2019
Coopération n°49 3 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 3 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,2 Mo

  • Dans ce numéro : mythes et contes, une Suisse de légendes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
ACTUEL DESPAROLES AUXACTES La dernière mission dans le cadre de « Des paroles auxactes − Stories » nous a conduits en Inde. Nous yavons découvert le monde du coton bio et rendu visite aux fournisseurs de la marque durable Naturaline de Coop.Leurvision : une production respectueuse de la société et de l’environnement. Après une brève escale touristique à Mumbai, nous nous sommes rendus àla Sur la piste du coton bio En Inde,les Scouts « Des paroles auxactes » ontdécouvert l’univers du cotonbio.Lavisited’usines et de plantations les aéclairés surlaproduction de textiles durables. LE DERNIER VOYAGE DES SCOUTS Les Scouts « Des paroles aux actes » −Julie (23 ans), Leonie (25 ans), Nicolas (26 ans) et Nicola (24 ans) −ont voyagé en Inde àlami-novembre. Les jeunes y ont découvertlafilièreducoton bio, qui est transformé en textiles pour Coop Les Scouts dans un champ de coton (à g.). Une ouvrière fabrique des tissus àpartir du fil de coton bio (en haut). La récolte arrive jusqu’aux genoux de Julie (à dr.). TEXTE JULIE MUCCHIUT ville de Coimbatore, quel’onsurnomme également « T-Shirt City ». Là-bas, nous avons visitédeuxusines locales, Century Apparels et Wellknit, toutes deux spécialisées dans la fabrication de vêtements en cotonbio. Naturaline notamment. Ils ont eu l’occasion de rencontrer des agriculteurs qui ycultivent le coton, et de visiter des usines de textile. Aujourd’hui, les Scouts parlent de leurs expériences au cours de la dernière étape de leur périple. Une productiondurable et équitable Les produits de ces usines sontcommercialisés par lasociété Remei, qui promeut le label bioRe. Basée en Suisse mais présente àl’échelle internationale dans le commerce de fils et textiles en coton bio, Remei mise sur une production durable et équitable. C’est aussi un fournisseur de Coop Naturaline. Les deux fabriques que nous avons visitées accordent beaucoup d’importance aux normes d’hygiène, aux bons salaires, ainsi qu’à diverses prestations sociales pour leurs employés, telles qu’un service de transport gratuit, une offre de restauration ou une crèche d’entreprise. Elles s’engagent aussi activement enfaveur deladurabilité autravers de projetsdansdivers domaines tels queles énergies renouvelables, le traitementdes eaux, la réduction des déchets alimentaires ou textiles ; l’une d’elles dispose même de son proprejardin pour sa cantine. 68 Coopération N°49 du 3décembre 2019 PHOTOS GEORGIOS KEFALAS, JULIEMUCCHIUT
Ces deux courtes visites ont eu un impact significatif sur nous, puisque nous avions plutôt l’habitude d’entendre parler de tragédies comme l’effondrementdel’usine àDacca,auBangladesh, en 2013. Choix de consommation Notre périple s’est poursuivi àKasrawad, au centre deformation de bioRe India Limited. Quelque 3000 cultivateurs travaillentenInde pour la Fondation bioRe. Ces derniers bénéficient d’avantages tels que fourniture enbiogaz, centres médicaux, écoles, semences de coton exemptes d’organismes génétiquementmodifiés ou encore conseils. Nousavons pu assister àuncours d’agriculturepourles femmes, destiné àleur faire prendre conscience deleur rôle crucial au sein de la communauté. Grâce àces efforts et àune rémunérationjuste avec une prime supplémentaire, bioRe India Limited peut assurer auxproducteurs et àsaclientèle une production neutre pour le climat, équitable et durable. Ce voyage en Inde nous amontrél’importance de notre rôle de consommateur. Nousavons non seulementpuvoir les processus techniques derrière la fabrication des vêtements durables, mais aussi leur effetssur lescommunautés etlaplanète. Etbien que beaucoup de personnes pensent n’avoir aucune influence, lechoix de financer telle ou telle entreprise en faisantunachat peut avoirunimpactbienplusdécisif qu’elles ne l’imaginent. ○ Davantage sur lesScouts et le projet : www.des-paroles-aux-actes.ch/stories AMehatwara,enInde, les cueilleuses bénéficient de conditions de travail équitables. ACTE N°191 Des écoles ruralesenInde Depuis 1995, nous soutenons activement la construction d’écoles dans les régions rurales en Inde où les cultivateurs de coton bio de notre ligne de vêtements Naturaline vivent avec leur famille. Plus d’infos sur cet acte et sur tous nos autres engagements via ce code QR ou sur : www.des-paroles-aux-actes.ch/191 Coopération N°49 du 3décembre 2019 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 1Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 80-81Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 82-83Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 84-85Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 86-87Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 88-89Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 90-91Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 92-93Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 94-95Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 96-97Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 98-99Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 100-101Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 102-103Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 104-105Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 106-107Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 108-109Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 110-111Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 112-113Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 114-115Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 116-117Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 118-119Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 120