Coopération n°49 3 déc 2019
Coopération n°49 3 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 3 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,2 Mo

  • Dans ce numéro : mythes et contes, une Suisse de légendes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Louiza Becquelin, (32 ans) dans son appartement de Lausanne : « Mon pseudo, le Rimbaud du Maupas ? Ungag ! » 26 Coopération N°49 du 3décembre 2019
« Rien n’est vraiment jamais urgent » L’illustratricelausannoise présente dans sa ville une exposition (à voir jusqu’au 6décembrechezRichterbuxtorf)etdévoile sonpremier recueildepoésie. RencontredeLouizaBecquelin, dontles traits et lesmotsvontdroit au but. La décorationest minimalisteetsubtile. L’appartementdeLouizaBecquelin sent la création, la nature et la simplicité. Entreles livres de philosophieetd’illustrations, les plantes colonisent les étagères donnant àson salon une allure de jungle urbaine.Aux murs,des cartes postales, des dessins de son père Mix&Remix et dessouvenirs de voyage. L’artistede32ans nous ouvreson refuge. Pourquoi vous êtes-vous levée ce matin ? Je devais envoyerdes mails ! (Rires) Non, je ne sais pas. Tant qu’onest en vie, on doit se lever, alors je le fais. Mais il est vrai quej’aime beaucoup mon travail et que les projets àvenir m’enthousiasment. Je n’ai pas besoin de motivation supplémentaire. Travail et vie privée sont très liés, votre maison est votre atelier… Oui, j’ai besoin d’une grande intimité pour dessiner.Siquelqu’un est chezmoi, même dans une autre pièce, çachange l’atmosphère etj’ai delapeine àêtre dans ma bulle. Au sujet de votre nom d’artiste, pourquoi avez-vous lâché le Sde Louisa pour le Z ? C’était une coquetterie d’adolescente. (Rires) J’ai choisi ce pseudoquand j’avais 16 ans. Maintenant, ça me crée plus de problèmes administratifs qu’autre INTERVIEW SOPHIE DORSAZ PHOTOS DARRIN VANSELOW chose. Finalement, pour mes poèmes, j’ai choisi de garder mon nom avec Set les illustrations prennent unZ.Mais j’avoue que même quand j’écris àdes amis je ne sais plus commentorthographier mon nom. C’est une schizophrénie quin’aurait paslieud’être (rires). Vous venez de publier des poèmes. Est-ce bien raisonnable en 2019 ? J’ai commencé àécrire par hasard en participant auconcours du Printemps de la poésie sur les conseils d’un ami. Un soir, j’aipris ma plume et je ne l’ai plus lâchée pendant plusieurs jours. Puis mes poèmes ont été retenus etj’ai contacté les Editions L’Age d’Homme. Rien n’était réfléchi ou prévu. Pourquoi avoirchoisilaforme très spécifique du haïku, petit poème japonais de quelques lignes ? Le concours imposait cette forme quej’ai bienaimée car ces courts poèmes ontun rythme particulier.Uncôtétrèspiquant. Un peu comme vosdessins portés par quelques coups de crayon… INTERVIEW LOUIZA BECQUELIN Exactement, c’est très minimal. J’aime ce côté « straighttothe point ». Que vous apporte l’écriture ? Ça m’a montré que j’arrive àfaire autre chose que dudessin. Beaucoup de gens pensentque mes dessins sontcomiques, mais pasvraiment. La poésiem’a permis d’exprimer une autre facette de ma personnalitéplusprofondepeut-être. A 32 ans, j’ai enviedesortir de cette catégoriedudessin « pouèt-pouèt ». Votre pseudo, le Rimbaud du Maupas, c’est plutôt prétentieux non ? (Rires) C’est né d’un gag avec une amie. Je luiaisorti ça et je trouvais queçasonnait bien. Et j’ai utilisé ce pseudo pour le concours parce que je ne voulais pas mettremon nom. Ensuite, j’ai laissé tomber parce que tant que mes poèmes ne fonctionnaient pas, le nom était drôle, puis quand j’ai vu queçaprenait, ça pouvait devenir en effet prétentieux… Mais ça resteune grande farce. Et pourquoi dessinez-vous ? J’ai toujours dessiné de manière assez compulsive. Mes dessins n’ont pas de but, ils sont comme un journal intime. Je n’ai pasenvie de raconterune histoire ou de faire passer un message. Il n’y a aucun calcul. D’ailleurs lorsque l’on m’a commandé des grands formats pour l’exposition, ça m’a posé problème car ce n’était plus instinctif. « Mesdessins sont comme un journal intime –sans calcul » Page 29 Coopération N°49 du 3décembre 2019 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 1Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 80-81Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 82-83Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 84-85Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 86-87Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 88-89Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 90-91Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 92-93Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 94-95Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 96-97Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 98-99Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 100-101Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 102-103Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 104-105Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 106-107Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 108-109Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 110-111Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 112-113Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 114-115Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 116-117Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 118-119Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 120