Coopération n°49 3 déc 2019
Coopération n°49 3 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 3 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,2 Mo

  • Dans ce numéro : mythes et contes, une Suisse de légendes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Le pont du Diable Tout le monde rêvait de franchir les gorges de Schöllenen (UR), où coule la Reuss. Un jour, on réussit àconstruire un pont de bois. Le bailli de Göschenen en profita pour prélever des taxes, mais les crues de la Reussanéantirent l’ouvrage. « N’y a-t-il que le diable qui puisse ériger un pont assez solide pour résister àcette rivière ? », s’écria le bailli. Interpellé, le démon apparut.Ilproposa au gouverneur de bâtir,en une nuit, un pont de pierre qui durerait des siècles. Il exigea, pour ce travail, l’âme de celui qui traverserait l’ouvrage en premier.Lebailli accepta,convaincuqu’il trouverait une victime parmi ses sujets. Mais c’est lui qui fit les frais de ce satanique marché...
PHOTOS DR perd desavaleur et de son impact. C’est l’une des raisons principales qui ont poussé Denis Kormann(53 ans) à réaliser l’ouvrage Mon grand livre de contes et légendessuisses (exemplaires à gagner, voir l’encadré ci-contre). « Jadis, les légendes se transmettaient oralement. J’aimerais àmon tourpérenniser ces histoiresàtravers mes livres. Après tout, elles font partie de notre héritage culturel », lance l’illustrateur lausannois. Raconter l’inexplicable CependantDenis Kormannnes’est pas contentédecompiler une sériedetextes. Au contraire, ses livres contiennentune touche personnelle. « J’ai sélectionné les récits en fonction de paysages quej’avais envie de représenter », explique-t-il. C’est la légende du pontduDiable quilui adonné l’idée de se lancer dans cette aventure éditoriale. L’ouvragedes gorges de Schöllenen (UR) aurait été construit par lediable enpersonne. « Cette histoire m’a toujours fasciné. » Enoutre, elle avait été immortalisée par l’un de ses peintres préférés, William Turner (1775–1851). Les Alpes et le Jura ont inspiré l’artiste. « Je chéris la nature dans son ensemble, mais j’aime par-dessus tout les montagnes. » Denis Kormannaeulesentiment que lamajorité des contes et légendes suisses provenaientdes cantons montagnards, Valais et Grisons en première ligne. Avec lapuissance qu’elles dégagent, les montagnes incarnent la force delanature, tout enenseignant l’humilité. Alfred Messerli confirme cette impression, mais en la relativisant : « Les montagnes ne sontpas le principal « On invente desrécits pour se souder autour d’une communauté » terreau des légendes. Celles-ci ont le plus souvent pour origine des phénomènes naturels quel’êtrehumain peine àsaisir. » Les catastrophes naturelles sont des phénomènes récurrents provoqués par le manque de respect àl’égard de la nature,insisteDenis Kormann. « Lanature est vivanteettrèspuissante,sibienque les contes etlégendes résonnent de façon particulière, aujourd’hui, dans le contexte des discussions surleclimat. » Pour Aurélie Reusser-Elzingre, « ces histoiresnousdisentqu’il yades choses qu’onnepeutpas expliquer de nos jours, certaines qu’onnepouvait pasexpliquer autrefois, d’autres qui restent inexplicables quelle que soit l’époque. On invente des récits pour se rassurer et se souder autour destructures communes àune collectivité, àunvillage, àune région. » Les contes etlégendes prennent parfois unmalin plaisir ànous injecter AURÉLIE REUSSER-ELZINGRE, CHARGÉE DE COURS ÀL’UNIVERSITÉ DENEUCHÂTEL Denis Kormannatravaillé près de quatre ans pour réaliser les deux tomes de « Mon grand livre de contes et légendes suisses ». Pour voir les dessins originaux, vous pouvez vous rendre à la Galerie Branca, àGenève, où ils seront exposés jusqu’au 30 janvier 2020. « Coopération » vousdonne la possibilité de gagner trois lots comprenant les deux tomes. Vous pouvez participer via notre site Internet. Délai de participation : lundi 9décembre 2019, 16h. www.cooperation.ch/concours ZOOM CONTESETLÉGENDES CONCOURS Gagnez des livres de Denis Kormannl’adrénaline du frisson : « Les gens adorent se faire peur. Cette attitude les rassure face àlamort, àlamaladie. Les jeunes, parexemple, aimentles livres ou les films d’horreur. Ceux-ci leur permettent de comprendreles métamorphoses de leur corps et de leur esprit en formationetde se convaincre, inconsciemment, qu’il ya pire qu’eux », juge l’auteure deContes et légendesduJura (2017). Le mode de transmission évolue L’éducation, l’urbanisation et le développement des technologies ont effacé nombre deces peurs. Pour autant, les légendes existenttoujours. Seul le mode de transmission achangé : elles sont aujourd’hui présentes dans des films catastrophe,d’horreuroudescience-fiction. Les dragons et les géants ontcédé leur place auxzombiesetaux aliens. Pour la conteuse de Porrentruy (JU) Isabelle Laville-Borruat, enfin, la dimension psychologique, voirethérapeutique des contes etlégendes, est essentielle. « Ces récits n’affirment pas que les dragons existent, mais qu’ils peuvent être vaincus. On peut guérir de blessures émotionnelles si on apprend àdompter ses démons intérieurs, àseconnaître », rappelle l’éducatrice de formation. ○ Belle découverte : La Maison desconteset légendes, àDorénaz (VS), possède desespaces documentaire, didactique et d’animation. www.conteslegendes.ch Coopération N°49 du 3décembre 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 1Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 80-81Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 82-83Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 84-85Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 86-87Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 88-89Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 90-91Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 92-93Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 94-95Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 96-97Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 98-99Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 100-101Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 102-103Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 104-105Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 106-107Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 108-109Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 110-111Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 112-113Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 114-115Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 116-117Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 118-119Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 120