Coopération n°49 3 déc 2019
Coopération n°49 3 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 3 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,2 Mo

  • Dans ce numéro : mythes et contes, une Suisse de légendes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
La ville numérisée Les cités intelligentessontbiendavantageque la somme de leurs capteurs et de leurs applications. Au Japon, le colosse de l’électroniquePanasonic aconçu un centreurbain quidonne une idée de la SmartCitydufutur. Londres fait partie du cercle des Smart Cities (villes intelligentes), àl’instar de New York, Amsterdam et Vienne. Il est toutefois difficile d’établir un classement des cités sur la base du degré de numérisation. Car àcejour, il n’apas été possible de s’entendresur une définition précise de la SmartCity. Fujisawa SST (Sustainable Smart Town), la ville modèle planifiée au Japon par Panasonic, permet d’imaginer ce concept urbain futuriste. Selon l’entreprise nippone, Fujisawa SST réduirait lesémissions de gazcarboniquede70% et la consommation d’eauetd’électricité de 30% par rapport àune métropole conventionnelle.Toutesles habitations TEXTE DANIELA GSCHWENG sontinterconnectées. Equipées de capteurs, elles autorégulent leur consommation. L’administration ressemble à un centre de données qui sait cequ’il advient dans les rues. Les résidants profitentd’espaces de rencontres vertsetde nombreuses possibilités de formation. Améliorer la qualité de vie Une Smart City est davantage que la somme de ses capteurs. Une économie durable,des concepts de mobilitéréfléchis, une gestion intelligente et un urbanisme orienté surl’humain permettent d’améliorer la qualitédevie.Delascolarisation auxtransports, tous les secteurs sont concernés. Si « smart » ne signifie pas que tout doit être virtualisé, lanumérisation resteunélémentclé. Dressons le scénarioduquotidientel qu’il pourrait se présenterdansune ville intelligente : dès quevousquittezlamaison lematin, votre logement réduit le chauffage. Uneapplication vous propose le meilleur moyen detransport pour vous rendre autravail. L’e-bus est déjà plein àcraquer et le voisin, propriétaire d’unevoiture électrique, déjà parti : vous enfourcherez donc votrevélo.Une application vous demande si vous souhaitez récupérer un colis au retour ousivous préférez que le coursier (à vélo !) le dépose àdomicile. Des projets existent déjà : des villes comme San Francisco, 104 Coopération N°49 du 3décembre 2019
Copenhague ouLondres sont connues pour leurs solutions de mobilité électrique.Cependant, en termes de gouvernance, les bilans sontmi-figuemi-raisin. La seule exception concerne Vienne, considérée comme un exemple:unorganisme central ycoordonne l’ensemble desprojets. Pour des mégapoles de plusieurs millions d’habitants, quinesontpas,comme Fujisawa (3000 âmes), sorties d’une planche àdessin, la tâche est autrement plus difficile.Les rues ne se muent pasen un coup de baguette magiqueenespaces verts, et de nombreuses problématiques ne se résument pas àune question de budgetoudetechnologie. Un lampadaire servant deborne wifi et surveillant la rueest une chose.Unlogementavertissantl’administration en cas de comportements suspects en est une autre. Avec l’arrivée d’une série d’objets connectés, toute une catégorie d’appareils au sein des foyers sont encore confrontésàdes problèmes de sécurité. En outre, les avis des habitantsdivergent de plus en plus surlefaitdesavoirsiles caméras et les capteurs lesprotègent ou les menacent. En revanche,l’entraideet l’intégration sociale passent pour les clés d’une bonne qualitédevie. ○ PHOTOS PANASONIC, DR Une vue aérienne de Fujisawa, la ville modèle de Panasonic au Japon. Le gardien de vos donnéespersonnelles SUGGESTION D’APPLICATION L’artdejeter une bouteille àlamer LIFESTYLE MULTIMÉDIA La sécurité des données est essentielle également dans le cadre domestique. Munie d’une corbeille de 22 litres, la déchiqueteuse de documents Powershred 60Cs détruit jusqu’à dix feuilles enparticules de4×40 mm, ce qui rend toute reproduction de dossiers confidentiels quasi impossible (niveau de sécurité DIN P4). L’appareil atomise aussi cartesdecréditettrombones. Pour éviter les accidents, il se bloquedès lorsqu’il détecte un doigt ouune main prèsdelafente d’insertion. COMMANDE ONLINE Il existe moult applications permettant de rencontrer des gens. Mais rares sont celles conçues comme « Bottled »  : vous écrivez un message et l’envoyez dans une bouteille voguer dans les eaux virtuelles. Si le destinataire aime ladite bouteille, il peut la garder,sibien que vous pourrez engager ensemble une conversation. Sinon, il relâche la fiole et celle-ci repart en mer... « Bottled », gratuit pour iOSetAndroid (avecl’achatin-app) Fellowes Powershred 60Cs Disponible chez Fust pour 149 fr.90 Coopération N°49 du 3décembre 2019 105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 1Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 64-65Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 66-67Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 68-69Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 70-71Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 72-73Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 74-75Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 76-77Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 78-79Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 80-81Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 82-83Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 84-85Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 86-87Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 88-89Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 90-91Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 92-93Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 94-95Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 96-97Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 98-99Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 100-101Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 102-103Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 104-105Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 106-107Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 108-109Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 110-111Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 112-113Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 114-115Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 116-117Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 118-119Coopération numéro 49 3 déc 2019 Page 120