Coopération n°49 1er déc 2020
Coopération n°49 1er déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33 Mo

  • Dans ce numéro : avoir un coeur d'artichaut.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
« Notre clientèle veut se faire plaisir » Avec sa gamme Baccarat,laCavedeGenèveSAséduit une clientèle toujours plus amatricedemousseux. Eclairageavec Jérôme Leupin (44 ans), directeurgénéral de la maison genevoise. TEXTE SOPHIE DÜRRENMATT PHOTO NICOLASDENEVE Impressum  : Coop, régionSuisse romande, CP 518,ch. du Chêne5,1020Renens 1 ; 021 633 41 11 ; info-sr@coop.ch ; Rédaction  : Cécile Cauderay (resp.) 58 Coopération N°49 du 1er décembre 2020 12 GE
12 GE Pourquoi avoirfait le choix d’élaborer des mousseux ? Cela remonte auxannées 1960.Nousne savons pasprécisémentcommentaété prise cette décision, mais çafait environ un demi-siècle quenousmaîtrisons cette technique. Genève est connue depuis longtemps pour ses mousseux. La clientèle a-t-elle évolué ces dernières années ? La consommation du mousseux est en augmentation depuis une dizaine d’années. La Suisse atoujours apprécié le Champagne de nos voisins français bien sûr, mais l’arrivée deproduits tels queleProseccoachangéladonne.Ilya un avant et un aprèsSpritz. C’est grâceà ce phénomène apéritif que lemousseux agagné des partsdemarché. « La consommation de mousseux est en augmentation depuis une dizaine d’années », explique Jérôme Leupin, directeur général de la Cave de Genève SA. Vous vous positionnez sur ce créneau ? Baccarat est élaboré selon la méthode Charmat qui consiste enune prise de mousse en cuve et non pasenbouteille. C’est un mousseux de qualité et,surtout, accessible àunlarge public depar son positionnement de prix. Baccarat est un mousseux populaireetfier de l’être. Une anecdote sur le Baccarat ? Vous ne saviez pas ? Baccarat aété retenu pour le prochain James Bond ! Non, je vous taquine. Mais j’aimerais bien tout de même,jevousl’avoue.Ceque je peux vous dire d’anecdotique, c’est que dans les années 1960, la marque s’écrivait Bakara. Nous avons retrouvé d’anciennes affiches qui faisaient visuellement référence au jeu de cartes éponyme. En revanche, ilest vrai que nous nesavons pascommentnipourquoinoussommes passés de Bakara àBaccarat. Cen’est pas fauted’avoir cherché dans les archives. Comment définit-on la grosseur des bulles dans un mousseux comme le vôtre ? C’est tout lesavoir-faire del’œnologue quientre en jeu.C’est un subtil équilibre entre levin élaboré audépart, la pression et la température –une prise de mousse en cuve se réalise quelques degrés en dessous de zéro. Nous recherchonsdes bulles fines, mais persistantes. Elles doivent tenir le plus longtemps possible dans le verre etêtre élégantes en bouche. Le choix des bouteilles répond-il àdes contraintes techniques liées àlanature pétillante du mousseux ? ACTUEL RÉGION Oui, clairement. On parletoutdemême d’une pression de 5à6bars dans une bouteille. C’est énorme. C’est aussi la raison pour laquelle les bouchons des mousseux sonttoujours maintenuspar un museletenmétal. Vous avez une version rosé et une autre bio. Deux créneaux qui se démarquent ? Le rosé est en progression constante. C’est peut-être dûàses airs de vacances, de soleil, et il est autant plébiscité par les dames que par les messieurs. Il est vraiment tout public. La version bio Naturaplan est en rayon depuis cette année. Là aussi, la demande s’intensifie. La crise sanitaire va bousculer aussi les fêtes de fin d’année. Quel impact la crise a-t-elle sur les ventes d’un produit que l’on classe comme festif ? Tout le monde abesoin de se faireplaisir, même en petit comité. Ce ne sera pas une fin d’année comme d’habitude évidemment, mais nous restons confiants. Vous connaissez déjà votre menu de fin d’année ? Pas dutout ! Ce que jesais, en revanche, c’est quejevais me faireplaisiràpasserla journéederrièreles fourneaux àcuisiner. Un accord gourmand personnel avecunverre de Baccarat ? C’est un vin d’apéritif qui separtage avant un repas. Je le recommande aussi pour accompagner un dessert, et qui plus est au chocolat. C’est divin. ○ Coopération N°49 du 1er décembre 2020 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 1Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 2-3Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 4-5Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 6-7Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 8-9Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 10-11Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 12-13Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 14-15Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 16-17Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 18-19Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 20-21Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 22-23Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 24-25Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 26-27Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 28-29Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 30-31Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 32-33Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 34-35Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 36-37Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 38-39Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 40-41Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 42-43Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 44-45Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 46-47Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 48-49Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 50-51Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 52-53Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 54-55Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 56-57Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 58-59Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 60-61Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 62-63Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 64-65Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 66-67Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 68-69Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 70-71Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 72-73Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 74-75Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 76-77Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 78-79Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 80-81Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 82-83Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 84-85Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 86-87Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 88-89Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 90-91Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 92-93Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 94-95Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 96-97Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 98-99Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 100-101Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 102-103Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 104-105Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 106-107Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 108-109Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 110-111Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 112-113Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 114-115Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 116-117Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 118-119Coopération numéro 49 1er déc 2020 Page 120