Coopération n°49 1er déc 2015
Coopération n°49 1er déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er déc 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 136

  • Taille du fichier PDF : 47,2 Mo

  • Dans ce numéro : à faire chez soi en peu de temps, les biscuits minute...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Rencontre au sommet des 9 Minis 30%BON RABAIS sur les 9 Brie Minis BAER. Valable uniquement dans votre supermarché Coop du mardi 01.12.2015 au samedi 12.12.2015. Bon non cumulable. Disponible dans les grands supermarchés Coop. I OEX1 2 063000 389078 [1%7 Tout ee Peaitsir crémeux brie _
ACIDE, AMER ET SI BON ♦ Pamplemousse Issu d’un croisement entre un pomélo et une orange, cet agrume a acquis ses lettres de noblesse dans le monde entier, grâce notamment à sa teneur élevée en vitamineC. Régime miracle Le pamplemousse est à la base de nombreux régimes. Même l’actrice Angie Dickinson (« Rio Bravo ») mise sur cet agrume. Son régime favori, selon ses propres dires  : « Des pamplemousses la journée et des hommes jeunes et virils la nuit. » Sucré-salé Un peu de sel adoucit le goût du pamplemousse. En effet, l’ajout de sel permet d’atténuer l’amertume et de mieux percevoir la douceur du fruit. L’expert 12exPe-rt Prudence Les pamplemousses contiennent des furanocoumarines, qui désactivent les enzymes de l’organisme nécessaires à la dégradation de nombreux médicaments. Ces agrumes peuvent provoquer des effets secondaires indésirables. -gap Gregory Schaad-Jackson Cuisinier d’« al dente » Bon à tout faire En Suisse, il n’est pas rare qu’on appelle pamplemousse le fruit que les Français désignent sous le nom de pomélo, alors qu’il s’agit en fait de deux fruits bien distincts. Si tous deux appartiennent à la famille des agrumes, ils diffèrent par leur taille, leur couleur, leur goût ainsi que la quantité de jus qu’ils renferment. La robe du pamplemousse, ou grapefruit comme l’appellent les Anglais, va du jaune verdâtre au jaune saumoné. Plus la chair est claire, plus le fruit est acide et amer. Ceux qui apprécient un fruit plus doux doivent alors opter pour un pamplemousse à chair rouge foncé. Comme tous les agrumes, le pamplemousse peut être consommé de multiples façons  : pressé, en quartiers ou encore à la petite cuillère. Il est riche en fibres alimentaires et Goûts& Saveurs Fruits en grappe Le nom anglais du pamplemousse, « grapefruit », signifie « fruit en grappe ». Cette désignation est due à leur façon de pousser en grappe sur les arbres, les faisant ressembler à une grappe de raisin. À toutes les sauces Même si nous le considérons généralement comme un fruit sucré qui se mange frais, en Orient, le pamplemousse est souvent cuisiné ou confit. En Thaïlande, on le sert parfois avec de la sauce piquante. Photo Heiner H. Schmitt ; Texte Anne-Marie Cuttat contribue à la réduction du cholestérol. Délicieux nature, le pamplemousse est aussi savoureux dans les plats. Ainsi, dans une salade, il se marie très bien avec des avocats, des concombres, des graines de grenade, des pousses d’épinards, de la feta ou encore des noix. Sans oublier les sorbets et autres granités pour lesquels il est tout simplement parfait ! Coopération N°49 du 1er décembre 2015 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 1Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 2-3Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 4-5Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 6-7Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 8-9Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 10-11Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 12-13Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 14-15Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 16-17Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 18-19Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 20-21Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 22-23Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 24-25Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 26-27Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 28-29Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 30-31Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 32-33Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 34-35Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 36-37Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 38-39Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 40-41Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 42-43Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 44-45Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 46-47Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 48-49Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 50-51Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 52-53Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 54-55Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 56-57Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 58-59Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 60-61Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 62-63Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 64-65Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 66-67Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 68-69Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 70-71Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 72-73Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 74-75Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 76-77Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 78-79Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 80-81Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 82-83Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 84-85Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 86-87Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 88-89Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 90-91Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 92-93Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 94-95Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 96-97Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 98-99Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 100-101Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 102-103Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 104-105Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 106-107Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 108-109Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 110-111Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 112-113Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 114-115Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 116-117Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 118-119Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 120-121Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 122-123Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 124-125Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 126-127Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 128-129Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 130-131Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 132-133Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 134-135Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 136