Coopération n°49 1er déc 2015
Coopération n°49 1er déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er déc 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 136

  • Taille du fichier PDF : 47,2 Mo

  • Dans ce numéro : à faire chez soi en peu de temps, les biscuits minute...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
a Cette photo vous donne-t-elle mauvaise conscience ? Ingrédients pour 4portions Préparation Réalisation env. 40 min Cuisson env. 1h45 Valeur énergétique par portion env. 1873 kJ/448 kcal 11 ProPoints par portion 600g de filet mignon de veau Un peu de poivre 1cc d’huile 1cc de sel 1dl de porto blanc ou autre vin blanc 2dl de bouillon de légumes Coop Weight Watchers 1cs de vinaigre balsamique blanc 1dl de demi-crème Coop Weight Watchers 800g de pommes deterre farineuses 600g de carottes deplusieurs sortes 1 échalote 1cc d’huile 1cc de sucre glace 1 orange bio (le zeste râpé et 2csdujus) ½dl de bouillon de légumes Coop Weight Watchers 11 ProPoints value portion 1 Filet mignon de veau aux carottes et à la purée Filet mignon de veau aux carottes etàlapurée de pommes de terre 1 Sortir le filet mignon du réfrigérateur 30 min àl’avance. Préchauffer plat etassiettes dans le four à80°C. Saler et poivrer la viande, laposer sur le plat préchauffé et piquer le thermomètre àviande dans lapartie la plus épaisse. de pommes de terre Cuisson  : env. 1h45aumilieu du four préchauffé (température à cœur  : env. 55°C). Sortir laviande du four, lasaler et la dorer àla poêle dans l’huile chaude de tous côtés env. 3min ; laretirer de la poêle. 2 Déglacer avec leporto, le bouillon et le vinaigre. Faireréduireréduire de moitié. Ajouter la demi-crème, faire chauffer, saler et poivrer. 3 Faire cuire les pommes de terre coupées en dés dans de l’eau bouillante salée env. 20 min. Les égoutter, puis les écraser au passe-vite dans les assiettes. 4 Faire suer dans de l’huile les carottes coupées en biais en rondelles de 7mmavec l’échalote hachée. Saupoudrer de sucre glace et faire caraméliser. Ajouter le zeste etlejus d’orange avec le bouillon et faire cuire encore 10 min. Service  : couper le filet mignon en tranches, servir avec lasauce, Demi-crème Coop Bouillon de légumes les carottes etles pommes de Weight Watchers, Coop Weight 3,3dl Watchers, 500g terre. D’autres recettes exclusives pour une alimentation équilibrée vous attendent sur coop.ch/WeightWatchers Pour le plaisir entoute légèreté. Pour le plaisir entoute légèreté. Ànous non plus ! La recette vous attend dans votre magasin Coop ! te
lll Démarrer sa journée par un repas sucré est surtout très prisé des Américains et des Européens. Outre- Atlantique, les pancakes aux baies et au sirop d’érable, les gaufres à la crème fouettée et les French toasts sont très populaires. De leur côté, les Français sont plus modestes  : ils se contentent d’un café au lait accompagné d’un croissant ou d’un petit pain, en général sucré. Sur la piste du pancake à la banane Les Britanniques qui s’offrent un full English breakfast peuvent en revanche aisément faire l’impasse sur le dîner. Le déjeuner se compose de haricots blancs à la sauce tomate, d’œufs, de saucisses, de tomates grillées, de champignons rôtis, de hash browns (sorte de röstis) et de black pudding (boudin grillé). Faute de temps au quotidien, beaucoup de Britanniques attendent le week-end pour savourer l’English breakfast. La semaine, ils se contentent d’une version allégée – ou d’un bon vieux porridge. En revanche, des petits-déjeuners copieux et salés sont répandus dans de vastes régions du monde. Ainsi, en Afrique de l’Est et de l’Ouest, on mélange une bouillie à base de millet, de maïs, de manioc ou de riz cuit avec des cacahuètes ou un peu de viande, la composition variant selon les endroits. Au Mexique, les tortillas au guacamole, aux haricots et au poulet, ou de simples œufs brouillés accompagnés de haricots, assurent un sentiment de satiété. Dans les contrées asiatiques, il n’est pas rare de servir un curry le matin. Comme les touristes ont généralement des difficultés à prendre un petit-déjeuner relevé, les marcheurs étrangers se voient servir des pancakes aux bananes dans de nombreuses localités d’Asie du Sud- Est. Pour cette raison, de mauvaises langues donnent le nom de banana pancake trails aux sentiers touristiques très fréquentés de l’Asie du Sud-Est… l Retrouvez les recettes en ligne sur  : www.cooperation.ch/matin. _- - - - INDONÉSIE « Nasi goreng » En indonésien, langue officielle de l’État, « nasi goreng » signifie « riz sauté ». On fait revenir du riz cuit avec des légumes et parfois du poulet avant de l’assaisonner de chili et de sauce soja. Il n’est pas rare qu’on y mélange un œuf ou qu’on serve ce mets accompagné d’un œuf au plat. Dans beaucoup de régions, les patates douces ou le manioc sont aussi au menu. AMÉRIQUE DU SUD « Churros » et chocolat chaud En Espagne et en Amérique du Sud, ces bâtons de pâte sucrés et frits sont très appréciés au petit-déjeuner – surtout lorsqu’ils sont servis avec une tasse de chocolat chaud bien épais. Les « churrerias » ouvrent en général à une heure très matinale et comptent de nombreux noctambules parmi leur clientèle. ÉTATS-UNIS « Green smoothie » Des vedettes telles que Gisele Bündchen, Jessica Alba ou Colin Farrell s’affichent avec une boisson verte à la main. La vague du « green smoothie », né aux États- Unis, déferle sur l’Europe. Ce mélange de légumes verts à feuilles, de fruits et, selon les goûts, d’avocat ou de fines herbes permet de commencer la journée avec une bonne dose de vitamines, de sels minéraux et de fibres alimentaires. MEXIQUE Goûts& Saveurs « Huevos rancheros » À travail éprouvant, alimentation consistante  : le petit-déjeuner traditionnel des agriculteurs mexicains suit fidèlement cette devise. Les « huevos rancheros » consistent en d’épaisses tortillas de maïs recouvertes de sauce tomate et de purée de haricots. Elles sont agrémentées de fromage, de crème fraîche, de dés d’avocat et d’œufs au plat. Coopération N°49 du 1er décembre 2015 49 Photos Alamy, Getty Images, Stock Food



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 1Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 2-3Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 4-5Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 6-7Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 8-9Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 10-11Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 12-13Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 14-15Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 16-17Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 18-19Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 20-21Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 22-23Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 24-25Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 26-27Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 28-29Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 30-31Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 32-33Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 34-35Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 36-37Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 38-39Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 40-41Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 42-43Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 44-45Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 46-47Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 48-49Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 50-51Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 52-53Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 54-55Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 56-57Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 58-59Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 60-61Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 62-63Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 64-65Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 66-67Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 68-69Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 70-71Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 72-73Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 74-75Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 76-77Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 78-79Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 80-81Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 82-83Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 84-85Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 86-87Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 88-89Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 90-91Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 92-93Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 94-95Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 96-97Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 98-99Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 100-101Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 102-103Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 104-105Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 106-107Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 108-109Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 110-111Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 112-113Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 114-115Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 116-117Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 118-119Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 120-121Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 122-123Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 124-125Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 126-127Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 128-129Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 130-131Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 132-133Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 134-135Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 136