Coopération n°49 1er déc 2015
Coopération n°49 1er déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de 1er déc 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 136

  • Taille du fichier PDF : 47,2 Mo

  • Dans ce numéro : à faire chez soi en peu de temps, les biscuits minute...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
CR0151M0 N DE Votre programme de voyage Jour 1 Genève – Copenhague. Vol et transfert au port. La capitale danoise est le centre politique, intellectuel et industriel du pays. Les sièges du parlement national, du gouvernement et de la monarchie danoise sont implantés au cœur de la ville. Embarquement et départ à 18.00. Jour 2 Oslo (Norvège) 10.00 - 23.00. Oslo est le siège du gouvernement norvégien qui abrite également le palais royal. Les environs d’Oslo comptent une quarantaine d’îles ainsi que 343 lacs. Au sud-ouest d’Oslo, la presqu’île de Bygdoy est très appréciée pour sa réserve naturelle, ses plages et ses sports en plein air. Chaque année, la cérémonie récompensant le Prix Nobel de la Paix se tient à Oslo. Jour 3 En mer. Oslo 111MM 011 n" Jour 4 Warnemünde/Berlin (Allemagne) 07.00 – 21.00. Profitez de la fraîcheur de la brise de la mer Baltique ou faites une excursion à Berlin, la capitale allemande riche en culture et en histoire. Warnemünde est connue pour la Vieille Rivière « et sa rue commerçante le long de son unique site portuaire. Les bateaux de pêche, les hôtels et les petites maisons restaurées, les bistrots où l’on se sent bien ainsi que toute une série de petits magasins ornent la petite ville le long de sa rivière. Les capitales nordiques Une croisière haut de gamme à prix sensationnel ! Jour 5 En mer. Berlin Jour 6 Tallinn(Estonie) 08.00 – 17.00. Une des villes médiévales les mieux préservées et les plus complètes d’Europe. Elle regorge d’une profusion d’églises médiévales parfaitement conservées et de bâtiments datant du 12e et 13e siècle regroupés dans un centre médiéval qui cohabite parfaitement avec une zone moderne. Jour 7-8Saint-Pétersbourg (Russie) Arrivée à 06.30. Une des plus belles villes du monde, qui est par le fait même, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Laissez-vous imprégner de son histoire romanesque et des œuvres que son musée expose. Il s’agit bien sûr dutrèsrenommé l‘Hermitage ! Les principales attractions touristiques de la ville se situent autour de Lun -Ven  : 09.00 -18.00h 021 621 81 81 St Pétersbourg Alexandre-Nevski à la place du Palais. Situé sur les rives du fleuve Neva, le palais d’Hiver baroque de 200 mètres de 2‘290.- 2‘490.- 2‘940.- 3‘190.- 3‘390.- 3‘590.- 3‘690.- 3‘840.- 4‘190.- 4‘390.- inclus 2jours à Saint- Pétersbourg r— Votre navire  : Regal Princess ★★★★★ Année de construction 2014 longueur 330 mètres/largeur 36 mètres19 ponts1‘780 cabines13 bars14 restaurants3 piscines7 jacuzzisbien-être &SPAcasinothéâtre r - Réservez maintenant, disponibilité limitée ! long est le plus grand et le plus fastueux. C’était la résidence officielle des tsars, de leur cour et de leurs 1500 serviteurs jusqu’à la révolution de 1917. Nuit à bord, départ le lendemain à 18.00. Jour 9 Helsinki (Finlande) 07.00 – 16.00. Vous trouverez ici l’esprit du pays  : une grande qualité de vie, le respect des traditions, l’amour de l’art et du design. Une randonnée à vélo est une excellente façon de visiter la ville où vous passerez par les principales attractions, telles que la place du parlement, le stade olympique et le parc Sibelius. Jour 10 Nynäshamn/Stockholm (Suède) 07.00 – 19.00. Elle se trouve à environ 60 km de Stockholm. Pendant les jeux olympiques de 1912 organisés par la capitale suédoise, la compétition en voile s’est déroulée dans les eaux de cette petite ville qui était facilement accessible en train. Jour 11 En mer. Copenhague Jour 12 Copenhague (Danemark) 05.00. Après le petit-déjeuner débarquement et transfert vers l‘aéroport. Vol de retour à Genève. www.croisimonde.ch L lit Prestations incluses Dates de voyage Prix promotionnel unique Prix p.p. en CHF en occ. double 12 jours incl. vols et transferts dèsFr 1‘890.- 11+11%. l Volnon-stop Genève -Copenhague - Genève en classe économique l Croisière en pension complète l 11 nuits à bord l Dîner de gala l Tous les transferts l Taxes portuaires et d'aéroport 01.05.2016 -12.05.2016 Saison A 12.05.2016 -23.05.2016 Saison B 23.05.2016 -03.06.2016 Saison B 03.06.2016 -14.06.2016 Saison C 06.07.2016 -17.07.2016 Saison C 17.07.2016 -28.07.2016 Saison C 28.07.2016 -08.08.2016 Saison C 08.08.2016 -19.08.2016 Saison C 19.08.2016 -30.08.2016 Saison D Saison A B C D IntérieureIF Balcon DZ Balcon BB Balcon DB Mini Suite MB la perspective Nevski, l’épine dorsale et le cœur de la ville pendant les trois derniers siècles, qui s’étend du monastère Saint- 1‘890.- 2‘490.- 2‘790.- 3‘090.- 3‘390.- 2‘040.- 2‘640.- 2‘990.- 3‘290.- 3‘590.- (Gültig pro Kabine in Kategorie O2/S2) Voie duBordguthaben  : Chariot 3, 1003 500.- Lausanne (Kat. S2) pro Kabine Bus ab/bis Schweiz 240.- info@croisimonde.ch Bus ab/bis Schweiz 240.- Langue àbord  : Anglais Cabines garanties = lenuméro delacabine ne peut être choisi individuellement, et sera attribué ultérieurement par la compagnie maritime. Aucun changement possible. Occupation simple sur demande Non inclus  : Boissons, dépenses personnelles, frais sur les prestations de services à bord, pourboires à bord (13 –14US-Dollar par personne/jour), assurance annulation, excursions pendant la croisière, frais de dossier CHF 20.- par personne (max. CHF 40.- par dossier).
Pour le confort de nos boules de poils ♦ Bien-être Les animaux de compagnie ont besoin de soins  : nettoyage des yeux, brossage des poils, inspection des oreilles et des dents. Photo Alamy DRESSAGE DE CABOTS Les chats apprécient un petit coup de brosse ! Monsieur est né le poil dans la soie. Pas dans une famille riche, mais tellement attendu, qu’une fois arrivé, ressemblant davantage à un souriceau tombé dans une flaque qu’à un persan de noble lignée, on était accouru pour le voir, le caresser sous le regard attentif de sa mère, et le réserver à l’éleveuse. Les jumeaux de la famille Bien qu’ils n’abordent pas leur hygiène de la même manière – le chat est un dandy maniaque, le chien semble s’en moquer comme d’une cerise – les uns et les autres ont besoin de nous pour assurer leur bien-être. De plus, les assister permet de tisser des liens avec eux. Pour les yeux, les oreilles et les dents, prévoir un contrôle hebdomadaire. Les impuretés au coin des yeux sont récurrentes chez les persans et les chiens à museau écrasé (bouledogue, shih-tzu, carlin) et les poils longs. Le nettoyage se fait tous les jours à l’aide de sérum physiologique et de coton non pelucheux, genre ouate pour les bébés. Tout écoulement de l’œil, organe fragile, ou rougeur, incitent à une visite chez le vétérinaire. La mauvaise haleine est courante chez chiens et chats, tous deux carnivores. Il est possible de les habituer depuis l’enfance au brossage des quenottes – c’est compliqué avec les chats. Il existe des friandises qui aident au nettoyage. Lors d’une visite de routine, pour les vaccins par exemple, le véto appréciera l’état de la dentition et proposera peut-être un détartrage, qui se fait sous légère sédation. Griffes coupées avec soin Les oreilles elles aussi passent par l’inspection régulière. La gale ou l’otite peuvent si vite arriver… Grattage excessif, écoulement brun, tête secouée, en constituent les pre- miers indices. Consulter. Surveiller les griffes, qui ont besoin de subir une coupe quand elles sont trop longues. Il existe des ciseaux adéquats, attention à ne pas couper la pulpe, car le saignement est abondant, sans compter la douleur. Quant au petit coup de brosse, il est toujours bienvenu pour débarrasser nos compagnons des poils morts qui les encombrent et empêchent la peau de respirer. Les poils longs sont brossés tous les jours. Faut-il rappeler que les ga- décidèrent du nom, ce serait Monsieur. Celui-ci comprit vite qu’on était à ses petits soins, le câlinant, le brossant, lui offrant des menus variés. Que les humains prennent soin de sa royauté était une chose. Mais Monsieur estimait que les deux chiens eux aussi devaient le servir fidèlement. Il entreprit le dressage des Photo Alamy ANIMAUX melles sont lavées après chaque repas, et les litières changées, désinfectées (vinaigre blanc) deux ou trois fois par semaine au minimum. Enfin, jouez avec vos poilus, rien de meilleur pour leur santé physique et mentale… et la vôtre ! BERNADETTE RICHARD Sur le web ⊲ Retrouvez tous les articles et chroniques sur les animaux  : www.cooperation.ch/animaux deux cabots à coups de griffe et de velours, de ronronnades suivies de houffades au coin des meubles. En un temps record, les loulous furent à ses pattes, volant pour lui, lui faisant un nid contre leur ventre, le léchant, dormant au pied du fauteuil où il aimait à somnoler, lui cédant leur coussin quand Monsieur le désirait. BR Coopération N°49 du 1er décembre 2015 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 1Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 2-3Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 4-5Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 6-7Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 8-9Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 10-11Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 12-13Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 14-15Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 16-17Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 18-19Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 20-21Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 22-23Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 24-25Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 26-27Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 28-29Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 30-31Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 32-33Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 34-35Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 36-37Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 38-39Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 40-41Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 42-43Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 44-45Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 46-47Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 48-49Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 50-51Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 52-53Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 54-55Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 56-57Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 58-59Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 60-61Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 62-63Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 64-65Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 66-67Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 68-69Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 70-71Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 72-73Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 74-75Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 76-77Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 78-79Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 80-81Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 82-83Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 84-85Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 86-87Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 88-89Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 90-91Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 92-93Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 94-95Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 96-97Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 98-99Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 100-101Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 102-103Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 104-105Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 106-107Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 108-109Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 110-111Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 112-113Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 114-115Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 116-117Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 118-119Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 120-121Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 122-123Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 124-125Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 126-127Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 128-129Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 130-131Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 132-133Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 134-135Coopération numéro 49 1er déc 2015 Page 136