Coopération n°48 29 nov 2016
Coopération n°48 29 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 29 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 49,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'art de recevoir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
000. DELUXE\moins cher ! Elément d'allégement Permet aux épaules de s'enfoncer agréablement. NOUVEAUTÉ D'AUTOMNE ! SWISS WOOL Matelas top balance degré de dureté medium, Elément d'appui Garnissage 90x 200 cm, 5.832.675. Pour soutenir le centre swisswool avec fibres de gravité du corps. climatiques, lavable. des 1099. au lieu de 1.q.99.- ♦ swiss made Sommier Flex DEL UXE I 200.— moins cher ! au lieu de 4°9.- tête réglable 90x200 cm, hauteur d'encastrement 9 cm, 4.405.882. 100.— swiss made moins cher ! Nouveau OnlineShop toptip.ch de. DES SUPERPOINTS POUR DE SUPER AVANTAGES.ielle sw SOUTIEN OPTIMAL GRÂCE AUX RESSORTS ENSACHÉS Matelas top zona au lieu de 11.94i. degré de dureté medium, 90 x 200 cm, 4.667.260. CONFORT OPTIMISÉ GRÂCE À L'ÉLÉMENT DE SUSPENSION RÉGULABLE ♦ swiss made o Habitez comme vous vivez.ILOP:t0 Allaman Littoral Centre Sienne EKZ Centre Bahnhof Carouge/Genève Vis-à-vis M-Parc Matran Matra ?'Centre Montagny-Chamard Bâtiment Coop bric° loisirs Neuchâtel Portes-Rouges Romand Romane (Centre Si erre Centre Commercial Coop St-Légier/Vevey Zone industrielle/La Veyre Villeneuve Sortie autoroute Villeneuve, direction Fun Plant. Cartes-cadeaux, prestations de service et articles déjà à prix réduit exclus. Seulement pour les nouveaux contrats, non cumulable avec d'autres rabais. Jusqu'à épuisement du stock. Commandes/Infos 0848 833 856. Valable jusqu'au 25.12.2016.
L’apéritif est un moment important d’une soirée. Peu importe que l’on soit debout ou assis, l’important est que chaque invité se sente à l’aise. Christophe Laurent (56 ans), Ambassadeur des valeurs de l’École hôtelière de Lausanne Photos Heiner H. Schmitt, EHL/Jean-Marie Michel ZOOM « Comme un chef d’orchestre » ♦ Savoir-vivre Un spécialiste des arts de la table nous donne ses conseils lorsque l’on reçoit. Comment accueillir au mieux ses invités ? En soignant l’environnement et les sens. Il faut que l’atmosphère soit apaisante et l’odeur neutre. On peut également mettre de la musique en arrière-fond. La musique n’est-elle pas synonyme d’alibi pour couvrir de potentiels silences ? Non, elle réchauffe le climat. Son niveau sonore ne doit toutefois pas couvrir celui des conversations. Tout le monde craint des silences  : en tant que maître de maison, on est là pour les empêcher. Comme un chef d’orchestre, on doit rassembler ses convives. Et que faire si la discussion s’enflamme et devient débat ? Il faut observer un petit moment de silence. Mieux vaut éviter d’entrer dans le chaud de l’argument et quitter les terrains glissants. Dans quel ordre servir ses hôtes ? On sert d’abord les femmes, puis les hommes et les enfants. Mais le monde évolue et la culture change. Les enfants sont impatients et on peut tout à fait commencer par leurs assiettes ! Comment gérer le service du vin ? Je recommande de goûter avant la soirée, au moment où l’on ouvre les bouteilles, puis de demander à un invité de déguster. On suivra alors toujours son avis. Qui souhaite un bon appétit ? La dernière personne qui passe à table. Cette expression date du Moyen Âge. Les pauvres disaient bon appétit et n’avaient que des pommesdeterre et des choux. On n’utilise pas ces mots dans la haute société, car ils dévalorisent la prestation de la personne qui a préparé les plats. Par contre, on peut toujours souhaiter un agréable repas. Si l’on doit faire patienter ses hôtes à table pour terminer quelque chose par exemple en cuisine, que faut-il leur dire ? Cela ne devrait pas arriver, mais si c’est le cas, il faut les prévenir de ce qui va se passer. On peut dire que l’on va chercher l’entrée, qui sera une surprise. Puis quand on revient dans la salle à manger, il faut maîtriser la situation ! Que faire si un invité ne touche presque pas à son assiette ? Ne rien dire, car il ne faut pas le mettre dans l’embarras. Le pire serait de lui demander s’il est malade… Passer au salon après le repas  : bonne ou mauvaise idée ? On peut, à condition que le feu de cheminée ronronne déjà. Cela peut créer une nouvelle dynamique. Le risque, c’est de casser l’ambiance. Comment faire comprendre aux gens qu’il est l’heure de partir ? En servant de l’eau et des jus de fruit. Il faut savoir qu’en règle générale, le minuit diplomatique correspond à 23h. Quel faux pas doit-on absolument éviter lorsque l’on reçoit ? On ne procède pas à des invitations intéressées. On invite des gens pour leur procurer du bonheur, pas pour se faire plaisir. JOC Coopération N°48 du 29 novembre 2016 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 1Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 48 29 nov 2016 Page 144