Coopération n°48 26 nov 2019
Coopération n°48 26 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 26 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,2 Mo

  • Dans ce numéro : les bons côtés des jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
« Le sport, c’est crevant » Devenu l’idole des ados il yapresque dix ans avec la série « Soda », KevAdams seralatête d’affiche du 30 e MontreuxComedyFestival, quidébutera le 28 novembre. Il se raconte pour nous. Détonnantetrebondissant ! INTERVIEW MYRIAM GENIER PHOTOS DARRIN VANSELOW 26 Coopération N°48 du 26 novembre 2019
KevAdams (28 ans)  : « Mes défauts ? Je suis joufflu, j’ai des cheveux exécrables et un peu de ventre. » Dans la suited’unpalace lausannois, une maquilleuse asorti son attirail, les attachéesdepresses’affairentetunmembre de l’équipe de KevAdams,àla carrure de garde decorps, veille au grain. Pas de doute, on rencontre une vedette,qui est cool, au look d’adolescent.LeFrançais de 28 ans, qui adéjà bien des films et des spectacles àson actif, juré del’actuelle émission de TF1 « Mask Singer », dévoile qui secache derrière lepersonnage public  : un garçon portant un regard réaliste et avisé sur lavie et son métier, tout en s’amusant. La dernière fois quevous avezri ? Hier soir,devantlatélé. On rira de quoi aux galas que vous animerezles 2et3décembre au Montreux ComedyFestival ? Je serai entouré de plusieurs humoristes (Eric Antoine,YannMarguet…) quijoueront les invités typiques des anniversaires, puisqu’on fêterales 30 ans du festival  : le mec qui s’est incrusté, celui qui veut jouer de la guitarepour « pécho » des filles oucelui qui n’a pas participé à l’achatducadeau. Vous organiserez aussi unegrande fêtepour vos30ans àvous ? Je pense. Mais je n’ai encore rien prévu, ni pour mes 29 ans. J’espère que d’ici là j’aurai accompli encore des choses dont je serai fier. Vous avez dix ansdecarrière. Vous êtesbienjeunepour ça ! J’ai toujours été trop jeune pour tout  : quand j’ai commencé ce métier,quand j’ai fait mon deuxième spectacle, etc. L’âge était davantage unproblème àmes débuts. Aujourd’hui, il yadegrandstalents très jeunes danslalittérature, le sportou la musique. Vous avez souvent dit que vous rêviez de ce métier depuis toutpetit. C’estvenu d’où ? Quand on veut faire des shows et des films à7–8 ans, on ne se demande pas pourquoi, mais en grandissant si. C’est très intéressant, presque bouleversant, comme introspection. C’est un mystère auquel on peut donner certaines explications, mais pastoutes. Vous avez brièvement étudié le droit, vous vouliez vraimentêtre avocat ? J’ai ditàma mèreque je serais comédien et quejen’irais pasàla fac, mais elle m’a forcé àm’y inscrire. Il yabeaucoup de comédiens en droit parce qu’un avocat « J’ai vite arrêté mes étudesd’avocat. auncostume,déclameuntexte.J’aitrès vitearrêté ces études. Après combien de temps ? Troisheures. INTERVIEW KEVADAMS Pour de vrai ? Pour de vrai ! Je suis resté trois heures dans l’amphi ! Adamsest un pseudo. Vous vouliez un nomanglo-saxon ? J’ai grandiavecles films américains, c’est une partie importante de ma culture. C’est grâce àçaque j’ai appris l’anglais. C’est dire àquel point j’en ai regardé ! J’avais envied’une anagramme (mon vrai nom, c’est Smadja)pourqu’on n’embête pasmes frères si je devenais célèbre. Vous n’êtesplusl’ado de « Soda ». Vous avez dû repenser votre carrière, vosrôles ? Oui, maisjenemesuis jamais dit quece serait biendefaire ci ou ça, de convaincre tel public. Je fais des choses variées depuis dix ans. Si j’ai envie dedéfendre un projet,j’y vais, tant pissijemetrompe. C’est impossible de toutcalculer,deréfléchir àtout, ça rendrait dingue. Et le public sent quand on n’est pas naturel, surtoutsur scène. De quels types de rôles rêvez-vous ? J’aimerais jouer des personnages sombres, car j’ai toujours eu des rôles romantiques. Dans votredernier spectacle, « Sois 10 ans », que vous avezdéjà présenté en Suisse, vous faitesun bilan de la dernièredécennie. Commentlarésumer ? Je parledemapremièrevisiteaux Etats- Unis, de l’évolutiondemon rapportavec ma famille,des nouveautésdansmavie, comme le permis de conduire, de ce qu’être encouple m’a apporté et fait comprendre (ndlr.  : il aété le compagnon de l’ex-MissFrance et ex-MissUniversIris Mittenaere), de l’avenir. Dansdix ans, vous vous voyezoù ? Aprèstrois heures » J’ai des rêves, des objectifs, Page 29 Coopération N°48 du 26 novembre 2019 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 1Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 2-3Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 4-5Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 6-7Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 8-9Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 10-11Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 12-13Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 14-15Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 16-17Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 18-19Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 20-21Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 22-23Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 24-25Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 26-27Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 28-29Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 30-31Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 32-33Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 34-35Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 36-37Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 38-39Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 40-41Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 42-43Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 44-45Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 46-47Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 48-49Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 50-51Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 52-53Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 54-55Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 56-57Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 58-59Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 60-61Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 62-63Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 64-65Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 66-67Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 68-69Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 70-71Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 72-73Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 74-75Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 76-77Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 78-79Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 80-81Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 82-83Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 84-85Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 86-87Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 88-89Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 90-91Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 92-93Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 94-95Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 96-97Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 98-99Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 100-101Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 102-103Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 104-105Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 106-107Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 108-109Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 110-111Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 112-113Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 114-115Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 116-117Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 118-119Coopération numéro 48 26 nov 2019 Page 120