Coopération n°48 24 nov 2020
Coopération n°48 24 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 24 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 27,3 Mo

  • Dans ce numéro : le sel des routes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
1 1 PHOTO SHUTTERSTOCK Je parle tout seul, c’est normal ? Rien de plus banal quedeparfoisparler seul, dans la rue, au supermarché,chezsoi…Pourtant, ces soliloquessurprennent, voireinquiètent.Mais quesepasse-t-il dans nos têtes ? C’est une chose que nous faisons tous, sans vraimentl’avouer  : parler toutseul, en nous adressant ànous-mêmes, ou àuninterlocuteur imaginaire. Ces « conversations » peuvent prendre des formes variées, du monologuecontinuaudialoguedélibératif, en passantpar l’auto-motivation des sportifs ou encorel’exclamation du type « que je suis bête ! » C’est une chose très répandue, mais qui sepratiquegénéralement dans un cadredonné,àl’abri des oreilles et desregards. Si quelqu’un nous surprend, s’installe aussitôt une gêne,unsentimentdehonte même. Maiscettepratiqueest-elle pour autant anormale ? Etsurtout, pourquoi en avons-nous besoin ? Clarifier ses idées Si au premier abordleparler avec soiapparaîtridicule,ilprésente en fait de nombreuxavantages. Selon les scientifiques, ce serait même très bon signe surleplancognitif. « Cela nous aide àorganiser nos pensées, planifier des actions, consolider notremémoireetréguler nos émotions », explique Paloma Mari-Beffa, neuropsychologue àl’université deBangor, auPays deGalles. Pour la chercheuse britannique, nous dialoguons tous avec nous-mêmes dans notrefor intérieur. Parler seul àvoixhaute ne serait qu’une extériorisation de ce discours intime. Rien d’anormal donc, tant que vous ne croyez pasqu’une autrepersonne s’adresse réellementàvousdepuis l’intérieurdevotretête ! Augmenter sa concentration Cette pratique serait un héritage del’enfance  : parler seul en jouantconstitue en effet une étape importante dudéveloppement humain, qui aide àsesouvenir et apprendre. Une étude menée en TEXTE SUZI VIEIRA 2008 parlepsychologue américain Adam Winsler auprès d’enfants de 5ans amontré qu’ils obtenaient demeilleurs résultatsaux tests de motricitélorsqu’ils détaillaientàvoix hauteles étapes àexécuter. Et ça vaut aussi pour les adultes quis’échinentàmonterunmeuble en kit ! Les propres recherches de Paloma Mari- Beffa l’ontconfirmé:parler àvoixhaute permetdemieux percevoir ce quiest important et augmente notreconcentration. Prendre des décisions réfléchies Mais ce n’est pastout. Cela nous aiderait aussi àcontrôler nos émotions. « La plupart du temps, nous nous adressons ànous-mêmes en disant tu ou il/elle plutôt que je », préciseVictorRosenthal, chercheur àl’EHESS de Paris et auteur de l’ouvrage Quelqu’un àqui parler. Une histoire delavie intérieure (Puf, 2019). « Cela permet deprendre dela distance parrapport ànotrevécu. » Autrementdit, on gagne en objectivité. Atravers ce dialogueavec nous-mêmes, nous ralentissons nos processus de pensée et prenons des décisions réfléchies. Selon ses biographes, Albert Einstein parlait souvent seul… « Notreintérioritébavarde, conclut Victor Rosenthal. C’est comme un atelier d’expérimentationcognitive àl’intérieurduquelonréfléchit àcequi nous arrive, on commente et on imagine des possibilités nouvelles. On tranche des dilemmes. C’est seulementàpartir d’elle quepeut émergerune réflexion personnelle. » ○ 86 Coopération N°48 du 24 novembre 2020
ÀVOIR, ÀLIRE D’hier et d’aujourd’hui LIFESTYLE PSYCHOLOGIE « Fleabag » (à regarder sur Amazon Prime)  : réalisée par Phoebe Waller- Bridge, cette série addictive et brillante raconte les mésaventures d’une trentenaire hilarante, qui rompt constamment le « quatrième mur » pour s’adresser,face caméra, au spectateur et partager avec lui ses pensées. « Mrs Dalloway », deVirginiaWoolf (première édition en 1925, Gallimard, Folio classique)  : bien avant les scanners et IRM, VirginiaWoolf coucha sur le papier la forme de notre discours intérieur.Dans « Mrs Dalloway », elle raconte, en reproduisant son flux de conscience, la journée d’une femme de la haute société londonienne d’après-guerre. Cela peut paraître bizarre pour l’observateur, mais on retire beaucoup de bénéfices àseparler àhaute voix. 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 1Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 2-3Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 4-5Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 6-7Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 8-9Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 10-11Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 12-13Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 14-15Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 16-17Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 18-19Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 20-21Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 22-23Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 24-25Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 26-27Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 28-29Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 30-31Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 32-33Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 34-35Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 36-37Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 38-39Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 40-41Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 42-43Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 44-45Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 46-47Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 48-49Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 50-51Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 52-53Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 54-55Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 56-57Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 58-59Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 60-61Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 62-63Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 64-65Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 66-67Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 68-69Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 70-71Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 72-73Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 74-75Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 76-77Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 78-79Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 80-81Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 82-83Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 84-85Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 86-87Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 88-89Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 90-91Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 92-93Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 94-95Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 96-97Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 98-99Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 100-101Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 102-103Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 104