Coopération n°48 24 nov 2020
Coopération n°48 24 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 24 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 27,3 Mo

  • Dans ce numéro : le sel des routes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
LIFESTYLE KYLIEMINOGUE « Je suis accro àl’avenir » KylieMinoguerevêt les paillettesdudisco pour conjurer le bluesdansunnouveau disque festif. Entretienexclusif avec la pop star australienne. On l’avait quittée du côté de Nashville(Etats-Unis), le cœur brisé par une rupture, avec un album quiflirtait avec la musiquecountry (« Golden », 2018). Onretrouve aujourd’hui Kylie Minogue enmode festif surledancefloor avec le scintillant « Disco ». En plus de 30 ans de carrière, la chanteuse pop aux 80 millions d’albums vendus s’est frottéeavecunsuccès considérable àladance music. « C’est un lieu joyeux, tristeaussi.Onressent une myriade d’émotions sur lapiste de danse. Ledisco est synonyme de glamour, d’histoires déchirantes comme dans « I Will Survive », de mélodies et de rythmes irrésistibles », confie-t-elle lors de notre entretien. Cinquantenaire, le disco est né à New York en période de crise. Le genreagermédansles communautés noires, latino et gay avant de séduire les célébrités de la discothèque Studio 54, puis la planète. « La mélancolie, la lutte pour surmonterl’adversité, sontclairement illustrées dans ledisco, poursuit l’Australienne. C’est un espace où TEXTE MIGUEL CID, LONDRES l’on peut s’exprimer  : chanteràtuetête, setrémousser furieusement ou danser avec quelqu’un. » Cancer,déception, renaissance On ne peut s’empêcher de luidemander si cette musique l’a aidée àsurmonter les épreuvesdesavie.Outre son cancer du sein (diagnostiqué en 2005), la star de 52 ans aconnu son lot dedéceptions sentimentales (Jason Donovan, Michael Hutchence, Olivier Martinez, etc.) « Probablement sans même le réaliser, nous répond-elle. Ladernière fois que je suis allée en boîte, c’était il yatrois ans. Mes trois copines et moi étions les premières sur lapiste. C’était assez gênant mais je m’en fichais. Nousysommes restées pendantdes heures. » Le confinement auprintemps ainterrompul’enregistrement du nouveau disque. Enfermée dans son appartement londonien, Kylie a continué de collaborer àdistance avec ses producteurs et appris àenregistrerses vocaux seule chezelle. « On ne savait pas quoi faire de notretemps donc pouvoir continuer àbosser aété une vraiebénédiction. 82 Coopération N°48 du 24 novembre 2020
La chanteuse et compositrice, née en mai 1968,nous revient en reine du disco. Quand nous avons terminé,jemesuis demandé si sortir un album disco avait un sens dans le contexte actuel. Mais on aréalisé queles gens avaient très envie detrois minutes et demie de distraction et d’évasionfaceàleurs problèmes. » Elle admet avoir eu le bluespendantleconfinement, privée de l’adrénaline des voyages etdes concerts qui rythment savie depuis trois décennies. « Comme beaucoup d’artistes, la scène fait partie de mon ADN,decequi me nourrit. Je me suis posé unequestion quasi existentielle  : si je ne peux plus donnerdeconcerts, àquoiressembleramavie ? J’aimerais croire que jemesentirais toujours complète et quejem’adapterais, mais cela me manquerait énormément. » Celle qui aélectrisé le légendaire Glastonbury Festivall’andernier peut au moins se consoler dans les bras de son nouveau petit ami, Paul Solomons. Elle roucoule depuis deux ans avec ce directeurartistiquedumagazine GQ, âgé de 46 ans. « J’aime me souvenir du passémais je suis accroà l’avenir.Jemeréjouis toutletemps de ce quivaarriverdemain ! » ○ « DISCO », RETOUR GAGNANT Pour la presse britannique, le 15 e album de Kylie Minogue tombe àpic àl’heure du reconfinement. « Il arrive juste àtemps pour nous aider àendurer ce cirque en dansant », déclare The Independent. « Le remontant idéal pour les heures sombres àvenir », renchérit The Daily Telegraph.Lachanteuse ydécline le disco des années 1970 ànos jours, avec des clins d’œil aux ambiances du Studio 54 (« I Love It ») , àABBA (« Last Chance ») ou àDaftPunk (« MissAThing »). Un retour gagnant au parfum de nostalgie. www.cooperation.ch/portrait Coopération N°48 du 24 novembre 2020 83 PHOTO DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 1Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 2-3Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 4-5Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 6-7Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 8-9Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 10-11Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 12-13Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 14-15Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 16-17Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 18-19Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 20-21Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 22-23Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 24-25Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 26-27Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 28-29Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 30-31Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 32-33Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 34-35Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 36-37Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 38-39Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 40-41Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 42-43Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 44-45Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 46-47Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 48-49Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 50-51Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 52-53Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 54-55Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 56-57Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 58-59Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 60-61Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 62-63Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 64-65Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 66-67Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 68-69Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 70-71Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 72-73Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 74-75Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 76-77Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 78-79Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 80-81Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 82-83Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 84-85Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 86-87Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 88-89Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 90-91Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 92-93Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 94-95Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 96-97Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 98-99Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 100-101Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 102-103Coopération numéro 48 24 nov 2020 Page 104