Coopération n°47 22 nov 2016
Coopération n°47 22 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de 22 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 41,7 Mo

  • Dans ce numéro : bon pour la mémoire, entrez dans la danse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
20% surtoute la confection femme et homme,ycompris lessous-vêtements et lesbijouxprécieux **hors collants, chaussettes etaccessoires. Offrevalable jusqu’au 27.11.2016, dans la limite des stocks disponibles. Non cumulable avec d’autres rabaisouavantages. Aarau, Baden, BaselamMarktplatz, BaselPfauen, Bern Marktgasse, Bern Ryfflihof,Biel/Bienne,Chur, Kriens Pilatusmarkt, Luzern,Olten,Schaffhausen,St.Gallen,ThunKyburg,VolketswilVolkiland,Wil,Winterthur,Zug,ZürichBellevue,ZürichOerlikon, ZürichSihlcity, ZürichSt.Annahof,Fribourg,GenèvePlainpalais,GenèveRhôneFusterie,LausanneAuCentre,Lausanne St-François, Meyrin, Neuchâtel, Sion, Lugano www.coop-city.ch Pour moi et pour toi. KW47/16 P citY
Photos Robert Bösch, Jasmina Slacanin, DR partie des clients de ces bains mondialement connus. Autres activités Si les bains attirent la majorité des touristes dans la région, d’autres activités valent le détour, comme la randonnée et le ski. La nature grandiose et sauvage offre des points de vue uniques. Sur les pistes (jusqu’à 2941 mètres d’altitude), l’enneigement est quasi assuré pour le plus grand bonheur des snowboardeurs, skieurs ou lugeurs. Ce village si singulier, entre tradition et modernité, et qui compte « 1000 habitants, 1000 moutons et 1000 lits » (à louer), souhaite conserver son caractère exclusif. « Nous ne voulons pas d’un tourisme de masse », explique-t-on à l’office du tourisme. Les visiteurs des usines de production de Valser découvrent un parcours didactique sur... l’eau, bien sûr ! SOURCES VALSER TOURISME Peu connu, le domaine skiable sur les hauts de Vals permet de s’adonner à son sport favori loin des foules. Zervreilahorn, surnommé « le Cervin de Vals », est utilisé comme symbole de la région. On le retrouve sur l’eau Valser. Le patrimoine de Vals Valser, la célèbre eau riche en minéraux, issue des sources de Vals – qui appartient à Coca-Cola depuis 2002 – fait partie des richesses de la région. Lors d’une visite gratuite des usines de production (ouvertes aux visiteurs du lundi au vendredi), on peut notamment apprendre la différence entre  : L’eau de source  : potable, non traitée, prélevée à la source. N’a pas une composition constante. L’eau minérale naturelle  : désigne une origine géologique particulière, la nature et la quantité constantes de minéraux. Aucun traitement ni additifs ne sont admis. L’eau de table  : eau minérale naturelle avec ajout d’ingrédients (sucre, arômes, etc.). Coopération N°47 du 22 novembre 2016 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 1Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 47 22 nov 2016 Page 132