Coopération n°47 19 nov 2019
Coopération n°47 19 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de 19 nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 32,5 Mo

  • Dans ce numéro : nous les jeunes d'aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Après votre apprentissage, vous avezrapidement été embauché chez Coop. Pourquoi Coop ? Aprèsmon apprentissage, j’ai commencé par faire des choses totalement différentes. J’ai travaillé chezABB, au département Finances etComptabilité, puis dans une fiduciaire etplus tard chez Mövenpick. J’y ai rencontré l’ancien propriétaire Ueli Prager, qui afait de Mövenpick une entreprise fantastique. C’est là que j’aidécouvert le véritable sens de l’entrepreneuriat. J’ai ensuite rejoint lachaîne Waro et, en1992, j’ai intégréles rangs de Coop. C’est là que vous avezfait carrière ? J’ai débuté àWangen comme responsable du secteur non alimentaire. Lors de ma première journée de travail, le président delaDirection de Coop Suisse de l’époque m’a dit que larégion Coop Zurich ne se portait pastrèsbien  : « Ils enregistrent des pertes, il nous faut changer ça ! » J’ai demandé àqui le « nous » faisait référence.Ilaréponduque c’était justement làleproblème. J’aitout de suite suque je devais yaller. Etc’est ce qui s’est passé. Quatre ans plus tard, je connaissais très bien les rouages d’une coopérative régionale. Ça m’aaidépar la suite àconvaincre tout lemonde qu’il valait mieuxdiriger une seule entreprise quequinze. En 1996, vous êtes devenu le patron de Coopàseulement 41 ans. De ce fait,avez-vous dû particulièrement vous imposer ? Quand un « petit jeune » prend les rênes de l’exécutif, le premier réflexe des personnes quisontlàdepuis vingt ans n’est certainementpas de dire  : « C’est exactement ceque nous voulions. » J’étais entouré d’une excellente équipe, sinon cela n’aurait jamais été possible. Pour moi, il s’agissaitdefaire prendreunnouveau départ àtout le monde. Deux ans plus tard, j’aiexpliqué auConseil d’administration qu’une nouvelle structure était nécessaire. Je n’étais paslepremier àessayer, m’a-t-on répliqué. Mais quatorze mois plus tard,nousyétions parvenus. Aujourd’hui, quand vous yrepensez, vous reprendriez la même voie ? J’ai une belle vie professionnelle. Faire confiance aux équipes atoujours été important pour moi. Je ne peux pasêtre toutletemps derrièreleurdos.Les gens doiventêtre, et pouvoir être, autonomes. Comment trouver l’emploi qui nous convient ? J’ai moi-même tâtonné.Simon apprentissage d’employé de commerce avait été un échec, je me serais très certainement tourné vers une autre profession. Il faut se pencher surlaquestion intensémentet àl’avance,notammentavecses parents. Ne craignez-vous pas qu’à l’avenir, le commerce de détail devienne moins attrayant ? HansueliLoosli aux apprentis  : « Il faut ressentir de la passion pour ce que l’on fait. » Je pense quenousdevonsmieux vendre les atouts de ce métier. Lecommerce offredes perspectivesformidables. C’est le seul secteurdanslequelonpeutobtenir un poste dedirection àunsijeune âge. Certains de nos jeunes gérantes et gérants dirigent jusqu’à 50personnes. Dans quel autresecteurpeut-on avoirla chance de progresser si rapidement ? Que conseillez-vous auxjeunesqui ont commencé leur apprentissage cetété ? Il faut ressentir de la passion pour ce qu’onfait. L’apprenti doit pouvoir direde lui-même  : j’aime vraiment faire ce que je fais ! S’il ne le peut pas, il doit absolumentchanger quelquechose. Quelsloisirs pratiquez-vous durant votre temps libre ? Le sportest important pour moi. J’aime la randonnée, levélo et la natation. J’ai besoin d’un bon équilibre dans mavie professionnelle et veille àune alimentation saine ainsi qu’à un sommeil suffisant. Auparavant, jenedormais que quatre ou cinq heures et je pensais que tout allait bien. Mais six àsept heures, c’est mieux. Je lis aussi beaucoup, surtoutdes ouvrages spécialisés, surl’informatique etlacybersécurité encemoment. La façon dont nos données sont traitées m’intéresse beaucoup. Comment faites-vous pourlibérer du temps pour votre famille ? 44 Coopération N°47 du 19 novembre 2019 PHOTO DANIEL DESBOROUGH
Ma compagne vit et travaille àVienne. Mais nous nous voyons tous les weekends, soit chezelle,soitchezmoi.Quand on n’est pasensembletousles jours, on organise forcément son temps libre différemment. J’ai deux enfants adultes quisontaussi très importantspourmoi, et je suis même devenu grand-pèrepour la deuxième fois récemment. Pouvez-vous nous dévoiler les prochaines étapes clés pour Coop ? Il yaquatorze ans, nous avions expliqué qu’il nous fallait une autre orientation chez Coop. Depuis lors, nous opérons non seulement dans lecommerce de détail en Suisse,mais aussi àl’international avec Transgourmet. Notre objectif serait queTransgourmets’étende égalementàl’Espagne et l’Italie, deux grands A toipourtoujours Pendentif plaqué or avec rubis véritables Avec 14 rubis véritables B Richement plaqué or B Fabriqué à la main Les roses et les rubis sont rouges, et le rouge est la couleur de l’amour éternel. Faites-vous, ou faites à votre bien-aimée, un merveilleux cadeau avec un luxueux bijou qui parle le langage de l’amour. Ce pendentif cœur finement travaillé et la chaine ont été tous deux fabriqués artistiquement à la main et richement plaqués or. Au milieu du cœur, se trouve une rose rouge sculptée, rehaussée des deux côtés de quatorze véritables rubis au total. Ce luxueux bijou paraît exclusivement chez Bradford Exchange et n’est pas disponible dans le commerce. Offrez à votre bien-aimée un splendide symbole de votre amour et commandez le pendentif A toi pour toujours « aujourd’hui même de préférence ! Prix  : Fr. 99.90 ou 2 mensualités de Fr. 49.95 (+ Fr. 11.90 Expédition et Service) 01-25653-001 Pour une livraison garantie avant Noël, veuillez commander par téléphone ou en ligne jusqu’au 13 décembre 2019 ! www.bradford.ch fb.com/BradfordExchangeSchweiz marchés de la restauration que nous aimerions pouvoir approvisionner. Bellaaussi connu une forte croissance durant cette période, il s’agit donc d’une pierreessentielle de ce second pilier. Pour commander en ligne  : n°de référence  : 62370 A retourner à  : The Bradford Exchange, Ltd. Jöchlerweg 2 6340 Baar Tél. 041 768 58 58 Fax 041 768 59 90 e-mail  : kundendienst@bradford.ch Taille originale L’ÉDITION DESJEUNES RENCONTREAVECLADIRECTION Le numérique va-t-il entraîner la disparition de certains métiers ? Je pense que denouveaux métiers vont aussi émerger. Le monde du travail est en train de changer. Nous devons préparer les gens àcechangement. Nous sommes plutôt confrontés àunautre problème:ladifficultéàpourvoirtousles postes. En Allemagne,ilmanque près de 150 chauffeurs sur1000.Soitvouschoisissezlafacilitéetvousfaitesappel àla main-d’œuvre d’autres pays comme la Roumanie, l’Ukraine ou la Pologne.Soit vous développez unprogramme de formation pour les personnes quitravaillent en entrepôtetqui aimeraientprendrele volantdes camions de livraison. Comment voyez-vous votre propre avenir ? Vous allez partiràla retraite l’année prochaine. Je vais avoir 65ans l’an prochain, c’est exact. Mais chez Coop, onpeut, si on le souhaite, partir dès 63 ans. Il est clair que mon mandat deprésident duConseil d’administration deCoop prendra fin en 2021 àl’occasion de l’Assemblée des délégués. Uneautre personne seraalors invitée àprendre maplace. Mille idées fourmillent dans ma tête surceque j’aimerais encorefaire. Je me sens en forme et j’entreprendrai certainementquelque chose de nouveau dans cette troisième phase de ma vie. ○ ✃ Taille du pendentif  : 2,5 cm de haut Longueur de la chaine  : env. 46 cm Avec garantie de reprise de 120 jours BON DE COMMANDE EXCLUSIF Répondez avant le 31 décembre 2019 N°de référence  : 62370/01-25653-001 ❒ Oui, je commande le pendentif A toi pour toujours « Je désire ❒ une facture totale ❒ mensualités Nom/Prénom Àcompléter en caractères d’imprimerie Nº/Rue CP/Localité E-mail PUBLICITÉ Signature Téléphone Protection des données  : Vous trouverez sur www.bradford.ch/datenschutz des informations détaillées sur laprotection des données. Nous nevoustransmettrons aucune offre de Bradford Exchange par e-mail, téléphone ou SMS. Vous pouvez modifier àtoutmoment lafaçon dont vous préférez être contacté, en nous contactant àl’adresse ou numéro de téléphoneci-contre. Au cas où vousnesouhaiteriez pas non plusrecevoir d’offres parcourrier, veuillez nous en faire part par téléphone, e-mail ou lettre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 1Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 2-3Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 4-5Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 6-7Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 8-9Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 10-11Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 12-13Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 14-15Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 16-17Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 18-19Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 20-21Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 22-23Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 24-25Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 26-27Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 28-29Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 30-31Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 32-33Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 34-35Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 36-37Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 38-39Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 40-41Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 42-43Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 44-45Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 46-47Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 48-49Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 50-51Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 52-53Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 54-55Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 56-57Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 58-59Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 60-61Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 62-63Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 64-65Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 66-67Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 68-69Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 70-71Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 72-73Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 74-75Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 76-77Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 78-79Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 80-81Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 82-83Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 84-85Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 86-87Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 88-89Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 90-91Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 92-93Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 94-95Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 96-97Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 98-99Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 100-101Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 102-103Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 104-105Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 106-107Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 108-109Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 110-111Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 112-113Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 114-115Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 116-117Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 118-119Coopération numéro 47 19 nov 2019 Page 120