Coopération n°46 10 nov 2020
Coopération n°46 10 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de 10 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 28,0 Mo

  • Dans ce numéro : Nevi, le monstre gentil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
FAMILLE SOLIDARITÉ « Tout le monde peut atteindre ses limites » Covid-19, télétravail, confinement, promiscuité, peur de l’avenir  : un cocktail explosif dans les situations de violence domestique. Le nombredecas ne risque-t-il pasd’augmenter ? C’est aussi la questionque se pose Susan A. Peter, membreduconseil de la Fédérationsolidaritéfemmes de Suisse et du Liechtenstein(DAO) et directrice de la Fondation Frauenhaus Zurich. Le Conseil fédéral recommande ànouveau le télétravail. Craignez-vous une augmentation des cas de violence domestique ? Au printemps, ce n’est pas pendant le confinement que nous avons observé une augmentation, mais après. Cela ne veut pas dire qu’il yaeumoins de violence domestiquependantcettepériode. Noussupposons queles victimes avaient tout simplement moins la possibilité de demander de l’aide.D’une part parce qu’elles se trouvaient dans une sorte d’état dechoc causé par l’épidémie, et d’autre part, également, parce qu’elles étaient constamment surveillées, tous les membres du foyerétant présents en permanence au domicile. Par conséquent,quand les maisons d’accueil ont-elles été saturées ? Les maisons d’accueilsuisses disposent au total de300 places. Il est arrivé que celles-ci soient multipliées par trois, mais il yatoujours despériodes où il n’y aplusaucune place.Malheureusement, on ne sait pas expliquer ces variations du taux d’occupation. Comment les choses se passentelles dans le contexte actuel et quelles sont ses conséquences ? La situation génèrechezchacun d’entre nous un stress supplémentaire. Ce stress est aussi un facteur derisque pour la TEXTE SUSANNE STETTLER PHOTO MARKUS LAMPRECHT violence domestique, au même titre que la pauvreté,lechômage, l’alcool, le sentiment d’impuissance, lapromiscuité ou la peur de l’avenir. La situation extrême peut-elle transformer des personnes paisibles en personnes violentes ? Oui. Il s’agit néanmoins dans ce cas de la célèbre goutte qui fait déborder le vase. Mais la propension àlaviolence était déjà fortedansces foyers. Comment peut-on empêcher que ces personnes en arrivent à la violence domestique ? Tout le monde peut atteindreses limites. C’est pourquoi ilfaudrait envisager à l’avance une stratégie:que fairesijesens la colère grandir en moietque j’en viens aux coups ? La stratégie peut consister, par exemple, àquitter la pièce, àfaire un jogging ou àsortir promener le chien. Qui sont les victimes ? Il s’agit de personnes de tousles milieux sociaux, de tous les âges et de toutes les cultures. 80% d’entre elles sont des femmes et 20%des hommes. Le fonctionnement des maisons d’accueil suisses coûte cher. Où trouvez-vous le financement ? Nous nerecevons aucune subvention fédérale et nous sommes exclusivement financés par les cantons. Mais ces montants sont loin decouvrir tous les frais, les maisons d’accueil sont tributaires des dons. La Fédérationsolidarité femmes de Suisse et du Liechtenstein est par conséquent très reconnaissante de la collecte de dons organisée par The BodyShop.Non seulementl’opération permet d’aider financièrement la DAO, mais elle crée égalementune publicité qui met enlumière leproblème de la violence domestique. ○ COLLECTE DE DONS Acheter et faire du bien « Come together,act together »  : c’est sous cette bannière que TheBody Shop Suisse lance une nouvelle collecte de dons. En novembre et décembre, l’entreprise reversera 10 centimes àlaFédération solidarité femmes de Suisse et du Liechtenstein pour chaque cadeau ou calendrier de l’Avent vendu. Il est aussi possible de faire un don d’un montant au choix àlacaisse de tous les magasins The Body Shop, ycompris sans achat. Adrian Känel (50 ans), CEO  : « Nous estimons que chacun devrait être en sécurité chez soi. Nous sommes fiers de participer àcette opération contre la violence domestique. » 86 Coopération N°46 du 10 novembre 2020 e www.thebodyshop.ch
Tout reste encore àfaire  : Susan A. Peter (61 ans) se bat pour les victimes de violences domestiques. Coopération N°46 du 10 novembre 2020 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 1Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 2-3Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 4-5Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 6-7Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 8-9Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 10-11Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 12-13Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 14-15Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 16-17Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 18-19Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 20-21Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 22-23Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 24-25Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 26-27Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 28-29Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 30-31Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 32-33Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 34-35Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 36-37Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 38-39Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 40-41Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 42-43Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 44-45Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 46-47Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 48-49Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 50-51Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 52-53Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 54-55Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 56-57Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 58-59Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 60-61Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 62-63Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 64-65Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 66-67Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 68-69Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 70-71Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 72-73Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 74-75Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 76-77Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 78-79Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 80-81Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 82-83Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 84-85Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 86-87Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 88-89Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 90-91Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 92-93Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 94-95Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 96-97Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 98-99Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 100-101Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 102-103Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 104-105Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 106-107Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 108-109Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 110-111Coopération numéro 46 10 nov 2020 Page 112