Coopération n°45 8 nov 2016
Coopération n°45 8 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 8 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 53,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir des espèces menacées, le panda en exemple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Goûts& Saveurs DES NECTARS EXCLUSIFS ♦ « Cooperation Wines » Avec trois producteurs internationaux renommés, Coop lance une nouvelle ligne de vins, accessibles à tous. Ils se caractérisent par des notes fruitées et une structure bien dosée. Fier de vous ? Visiblement désarçonné lorsqu’on lui demande s’il éprouve une grande satisfaction d’avoir lancé ses Cooperation Wines, le Master of Wine Jan Schwarzenbach (39 ans) explique  : « Mon intention était de donner un visage aux producteurs, et non d’occuper le devant de la scène ». Sa signature sur les étiquettes devait être garante de qualité, pas le rendre célèbre d’un jour à Douro DOC Niepoort Cet assemblage séduit par son nez I i intense fnrtueitnése, et complexe qui allie les notes e fruitées de la framboise et de la mûre fraîch (fraîches aux arômes épicés du - poi poivre et des herbes ainsi qu’aux nuances n fleuries de la violette. Son palais à la structure puissante, au fruit juteux et chaleureux et à la minéralité épicée reflète le caractère de dE son terroir. Un cru concentré, complexe et harmonieux, au bon potentiel pc de garde. 23 fr. 50/75 cl 4 ink 23 l’autre. Pour l’heure, ces cuvées spéciales ont séduit les producteurs Niepoort du Portugal, Cune d’Espagne et Carpenè Malvolti d’Italie. De l’enthousiasme D’autres doivent peu à peu rejoindre Cooperation Wines. « J’entretiens une collaboration de longue date avec ces trois viticulteurs. Ils ont donc immédiatement accepté ma proposition au printemps et S P-5, *  : , _.'.'- Te,.-ifi-,- et41.7gir.e_fi. fzi. 7..:nle,  : L -,.,n.:=.memét—iiiir:-.:-e...Lz 4.i, :._..  : e _...-i,iii. -'4.3" ? 7. -.ffld.1= -.5,>'-...P.:-"- ze, IL -e'yp.  : 4:- -.weinebgegen _..._,. ; iel"L'-'.. 5.oeillect".7.. ; -'_... er -.. 2. :..Melmomm. 7= -. - -...'-, - -.."cre lel.. leeene,= _.. - - errin..d.. 9.1›,kaferi « COOPERATION WINES » LA SÉLECTION DU MASTER OF WINE 56 Coopération N°45 du 8 novembre 2016 Rioja DOCa Cune Selección Especial Ce vin rouge, qui séduit par son nez intense à la fois fleuri et fruité, allie les notes de rose typiques d’un bon rioja à des arômes de cerise rouge, de prune, de fumée, de café et de vanille. Il dévoile en bouche une matière harmonieuse et très fruitée avec des nuances de barrique, soutenue par des tannins soyeux, et s’achève dans une longue finale aromatique. 18 fr. 50/75 cl « ee,betieo., re  : -.miriP `‘0WL...  : 1,.: ! F'er 1.1jej.Y. i 1.k Le producteur Dirk Niepoort (à gauche) pose avec Jan Schwarzenbach. Photo de 66 Les viticulteurs ont investi une énergie folle dans ce projet 99 Jan Schwarzenbach (39 ans), Master of Wine Prosecco Superiore DOCG brut Carpenè Malvolti Ce prosecco à la robe jaune or et au perlage fin offre au nez des notes intenses de pomme, d’amande et de brioche. Il dévoile en bouche une matière dense, fruitée et rafraîchissante à la consistance crémeuse. Un vin très complexe et fruité aux arômes de poire mûre, qui s’achève dans une longue finale. Un régal avec des antipastis ou du poisson. 12 fr. 95/75 cl ⊲ www.mondovino.ch/cooperationwines t I.
=2=z,:.rial :.7.=11..- — 7 "."' ; p _.. - "y"..1. 3irk>.J.:.:.e...:-..-ilbli ; ffle  : ".'-jer ".':FA. _e. e74%.e.e.,7.:, ri ; '111161-:ei"l'-"e552Mr.lefreleb..-:.-'727LfalG7.-1'..r..7.0 tej. :  : 'r.re ; fl. - - LM., " adnIMMaiiiMil ; j',  : —. ;  : 711" 7..  : ".:..-e.:44.ex, ea,_ !...F't. J'Frilli eteeliallee""e ". el,el  : e.2. Ir.t -...Li-. err. - cr.rg,L ;  : à. jii..t,7  : reWM/1 dr qf S7" ; A51q je"4ri ell.'..'.4 "iimager111. e1.' geke, re144e.. " -iej. ;  : Pr" "Me_77 L- -n1.1 droite  : des vignes de son renommé domaine de la vallée du Douro, au Portugal. Photos Getty Images, Heiner H. Schmitt, DR investi une énergie incroyable dans ce projet », se réjouit le responsable de la vente des vins chez Coop. Sur place, il a chaque fois dégusté avec un membre de la famille des vins de différents fûts, cuves et terroirs, pour créer un cru vendu en exclusivité chez Coop, toujours en édition limitée. Émotions fortes Notre œnologue n’est pas près d’oublier sa rencontre avec Dirk Niepoort, de l’entreprise familiale du même nom, dans la région viticole du Douro, au Portugal. Il a assisté à des scènes fortes. « Il se trouve que le patron a renoncé à quitter le domaine un jour avant mon arrivée. Il régnait une atmosphère extraordinaire. » Dans la cave, les travailleurs, fous de joie, l’ont serré dans leurs bras et lui ont fait la fête. « De tels moments N... font d’un vin quelque chose d’exceptionnel », assure Jan Schwarzenbach. Et c’est bien de cela qu’il s’agit en premier lieu  : d’émotions. « Le goût ne vient qu’ensuite. » Du fruit, des bons prix Le dégustateur primé sait bien que le goût joue un rôle essentiel. Voilà pourquoi il a longuement veillé sur ses créations et fait en sorte que leur goût plaise aussi aux amateurs de vin moins expérimentés. « Je ne voulais rien créer d’abstrait. D’où des crus aux notes fruitées, structurés mais pas trop, avec un tannin, un corps et une contenance en alcool raisonnables, et au prix accessible », souligne Jan Schwarzenbach. D’autre part, et c’est une chance, ils n’ont pas besoin de reposer cinq ans pour exprimer la plénitude de leur arôme. NADINE BAUER Vigoureux MONDOVINO TOUT L'UNIVERS OU VIN. L’experte L'experte- Marie Linder Spécialiste en vin Un nez floral pour pour cette petite arvine Fleur du Rhône, qui nous propose une bouche riche et puissante, avec une acidité soutenue et une belle vinosité en finale. Ce vin vigoureux a un bon potentiel de garde. Cela dit, si on opte pour le déguster maintenant, il accompagnera harmonieusement un filet de saumon, des huîtres ou des crustacés. Pourquoi parle-t-on de petite arvine alors qu’elle donne l’un des blancs les plus reconnus et appréciés du Valais ? Simplement parce que la grosse arvine existe ! Quasiment disparu, ce cépage serait un descendant de la rèze et le petit-fils de la petite arvine. On s’active en Valais pour son sauvetage. Ainsi, une parcelle a été récemment replantée. À voir si sa culture est aisée ou non et si les arômes de ce vin à venir seront aussi nobles que ceux de son illustre ancêtre. Fleur du Rhône Petite Arvine Valais AOC R Prix  : 12 fr. 95/75 cl R Origine  : Suisse R Région  : Valais R Cépage  : petite arvine R Disponible  : dans les plus grands points de vente Coop ou sur  : www.mondovino.ch Coopération N°45 du 8 novembre 2016 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 1Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 140