Coopération n°45 8 nov 2016
Coopération n°45 8 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 8 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 53,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir des espèces menacées, le panda en exemple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Source IUCN ; infographie Caroline Koella ZOOM bonne représentation de l’état de la biodiversité. » Mais si les résultats révèlent une détérioration continue, les succès sont plus nombreux qu’on ne le pense. « Dès que nous en obtenons un, nous sommes heureux de le communiquer », nous explique Jean-Christophe Vié. Exemple  : le panda. S’il figure toujours au nombre des espèces menacées, le danger d’extinction régresse quelque peu. En Chine, leur population a augmenté grâce à une meilleure protection de leur habitat et des efforts de reboisement. Les autorités chinoises se sont engagées à améliorer le destin de cet animal. « Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on obtient des résultats quand la volonté politique est là. » 41% 16 Coopération N°45 du 8 novembre 2016 La lutte contre le braconnage a redonné du poil de la bête au rhinocéros blanc d’Afrique du Sud. Bonne nouvelle pour 50 espèces ! En 2008, l’état de « santé » des mammifères a été réexaminé  : 50 espèces allaient mieux que par le passé. « Le monde entier est en train de parvenir à un consensus solide sur la direction à prendre. En 2015, les pays membres de l’ONU ont tous adopté les dix-sept objectifs de développement durable et les 195 pays réunis à Paris pour la XXI e Conférence sur le climat ont accepté un accord contraignant pour lutter contre le changement climatique. » Selon Jean-Christophe Vié, ces conférences internationales sont importantes  : « Les pays y prennent des engagements et doivent répondre de leurs actes. Par exemple, depuis le moratoire sur la chasse à la baleine (ndlr  : à partir de 1982), la population de baleines à bosse a augmenté au point qu’elle ne fait aujourd’hui plus partiedes espèces menacées ! » Autre bonne nouvelle, 24 pays ont trouvé un accord pour créer le plus grand sanctuaire marin au monde, soit 1,5 mio de km 2 protégés dans les eaux de l’océan Austral (Antarctique). L’un des rares endroits encore vierge de notre planète. CHIFFRES ALARMANTS POUR LA BIODIVERSITÉ DE LA PLANÈTE  : POURCENTAGE DES ANIMAUX MENACÉS PAR CLASSE 25% Les braconniers et trafiquants sont aussi la cible des protecteurs d’espèces menacées  : « On n’hésite plus à durcir les peines pour eux. Pensons aux rhinocéros blancs, dont il ne restait que quelques dizaines de spécimens en Afrique du Sud. Aujourd’hui, il y en a à nouveau plus de 10 000 ! » Idem pour l’oryx d’Arabie  : l’espèce n’existait plus à l’état sauvage, mais grâce aux stocks de plusieurs zoos, elle a été réintroduite dans la nature. On chassait l’antilope du Tibet pour sa laine, mais la situation s’est améliorée grâce à un plan anti-braconnage. Lors de la Conven- 13% Amphibiens Mammifères Oiseaux
'.%ri ".w.i.. a."1A. "-.eg.fr -s1.'."..." "..4.., 1:7 r "'.."...e+i1.1"*">i ; e y - " Photos Getty Images, Alamy. LA QUESTION DE LA SEMAINE tion internationale sur le commerce des espèces menacées d’extinction, qui s’est tenue il y a quelques semaines en Afrique du Sud, les pays participants se sont engagés à interdire le commerce des pangolins, ces fourmiliers couverts d’écailles, une des espèces en voie d’extinction les plus braconnées. Protéger déjà dans son jardin Pays et accords internationaux ne sont pas les seuls à pouvoir améliorer les choses. Pour Jean-Christophe Vié, c’est de la société civile que va venir le vrai changement  : « Si un projet menace une espèce en Suisse, chacun a le pouvoir de voter contre. Si l’on sait que la traçabilité d’un produit n’est pas garantie, on agit en faveur de l’environnement en renonçant à l’acheter. Il faut avoir le réflexe d’y penser », insiste-t-il. À ce propos, le WWF a rédigé une liste d’éco-conseils, consultables sur www.wwf.ch, pour agir au quotidien.Pour conclure, Jean-Christophe Vié lance un appel à ceux qui ont un jardin  : « La disparition des espèces sauvages ne se constate pas qu’à l’autre bout de la planète. » Voici ses conseils simples et à portée de tous  : ne pas utiliser de pesticides ; planter des arbres indigènes, surtout des fruitiers ; limiter l’usage de la tondeuse ; installer des tas de bois mort ou un compost ; garder son chat à la maison, grand prédateur d’insectes, oiseaux et autres reptiles… À bon entendeur ! La baleine à bosse, grâce à un moratoire sur sa chasse en 1986, ne fait aujourd’hui plus partie des espèces menacées. Que faire pour mieux protéger les espèces menacées ? Ne plus manger de viande ? Boycotter les santiags en python ? Votre avis nous intéresse  : www.cooperation.ch/question 4M, a in.. a 4 -, src... it iïikt eth. 7.. III 111 (1.. i fr. gli e'çi, -e. a i- 4 ?, Se.i#1 "4 ; !...tiliir.. - «,  :...:7 1_,._, -:. -... 4 1. - —. - -."-_..4. ; _:.'. -7,ilerWl -Il,.1 J 1.4%X...". L’oryx d’Arabie avait disparu à l’état sauvage. Il a été réintroduit dans la nature. Bonne nouvelle pour le pangolin (g.) et les antilopes du Tibet  : un plan anti-braconnage leur redonne des chances de survie ! Coopération N°45 du 8 novembre 2016 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 1Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 140