Coopération n°45 8 nov 2016
Coopération n°45 8 nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 8 nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 53,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir des espèces menacées, le panda en exemple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ZOOM dies d’autres animaux du zoo. » Long Hui monte sur la balance, se met debout, laisse quelqu’un prendre sa température. Il n’y met pas beaucoup d’entrain, sauf quand on lui donne des boulettes de légumes  : « Il est un peu plus paresseux que la femelle, sourit la zoologiste. Il ne fait les exercices que si la récompense semble en valoir la peine. » Une fois le test terminé, il retourne manger ses tiges de bambou, assis sur sa queue « qui lui sert de coussin », indique encore Eveline Dungl. Naissances naturelles par surprise Si la vie de Long Hui ne semble pas trop stressante, il n’oublie pas ses obligations conjugales. Depuis qu’il est à Vienne, il est déjà devenu père de cinq rejetons ! Et en août dernier, au terme d’une quatrième grossesse, sa partenaire Yang 14 Coopération N°45 du 8 novembre 2016 Yang a mis au monde des jumeaux. « Nous sommes très heureux. D’autant plus que les grossesses ont toutes été naturelles », se réjouit Eveline Dungl. Le zoo de Vienne est le seul en Europe où des pandas sont parvenus à se reproduire sans recourir à l’insémination artificielle. Un exploit compte tenu que la femelle n’est fertile que quelques jours par an  : « Ces succès sont dus à un bon feeling entre les deux pandas, mais aussi aux bonnes conditions dont ils bénéficient ici. » Pour le zoo, chaque naissance a été un peu une surprise  : « On découvrait que Yang Yang était enceinte deux semaines avant le terme. » Les pandas mangent une telle quantité de bambou (environ 20 kg par jour) et les bébés atteignant à peine 200 g à la nais- N Les grossesses ont toutes été naturelles99 Eveline Dungl, zoologiste au zoo de Vienne La zoologiste Eveline Dungl est responsable des pandas au zoo de Vienne. Tous les oursons qui y naissent retournent ensuite en Chine à l’âge de deux ans. L’expo choc sur le trafic d’animaux en Suisse  : www.cooperation.ch/proteger À droite  : Yang Yang avec ses petits derniers nés en août 2016. En bas  : Long Hui, le papa...'I..ei 1.17" ir ›'sance, qu’il est difficile de se rendre compte à l’oeil nu, ou par un autre moyen si une femelle est portante. Le symbole des espèces menacées Observer ces mammifères pacifiques attire la sympathie. C’est certainement pourquoi le WWF, plus grande organisation non gouvernementale de protection de l’environnement, a choisi un panda comme logo. Active depuis 50 ans, elle a publié il y a deux semaines la nouvelle édition du Living Planet Report. Le scénario qui y est présenté est peu rassurant  : chez les vertébrés, on enregistre un déclin de population de 2% par année, sans signe de tendance contraire. « Les espèces les plus à risque sont celles dont il ne reste que quelques individus vivants dans de petits habitats, déclare Marina Lippuner du WWF Suisse. Elles ont du mal à s’adapter. » Certains animaux, en effet, occupent une forêt bien précise. Si celle-ci brûle, l’espèce est destinée à disparaître. Le panda, notamment, est menacé par la perte de son habitat. D’autres espèces souffrent de la pollution, et ce sous toutes ses formes, comme les
Photos Daniel Zupanc, Jutta Kirchner abeilles ou les poissons. En milieu marin, la surpêche est une menace importante. De plus, certains animaux sont victimes de braconnage et de commerce illégal (éléphants et rhinocéros). « Sans parler des victimes du changement climatique, comme les ours polaires », souligne la spécialiste du WWF. Liste rouge de la biodiversité Si l’homme est en grande partie responsable de cette situation, il essaie aussi de trouver des solutions. Jean-Christophe Vié, directeur adjoint du Programme mondial des espèces de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), dont le siège est à Gland (VD), coordonne une partie des équipes tenant à jour la tristement célèbre liste rouge des espèces menacées. « Jusqu’à présent, il s’agissait surtout de mammifères et d’oiseaux. Depuis une quinzaine d’années, nous tentons de rétablir l’équilibre en évaluant plus spécifiquement les invertébrés (mollusques, insectes…), les espèces aquatiques (poissons…) et végétales (arbres…). Dans la dernière liste (ndlr  : publiée en septembre dernier), nous avons évalué près de 83 000 espèces. L’objectif est d’atteindre le double. Nous aurons ainsi une COOP ET WWF UNIS DEPUIS 10 ANS Pour le WWF, Coop est une entreprise leader tournée vers l’avenir. Le partenariat entre Coop et le WWF a été lancé en 2006, faisant ainsi de Coop le premier distributeur de Suisse à collaborer à grande échelle avec le WWF. Ce dernier a récemment qualifié Coop d’entreprise leader tournée vers l’avenir. Une appréciation confirmée par les chiffres  : ○ 737 000 tonnes de CO 2 ont été compensées en collaboration avec le WWF. ○ Dans l’assortiment Coop, la part de papier et de bois durable s’élève à 73%. ○ 100% de nos poissons frais et surgelés proviennent de sources durables. ○ 95% du soja destiné à l’affouragement respecte les critères Réseau soja suisse. ○ 92,7% de l’huile de palme utilisée pour les produits Coop proviennent de sources durables. La collaboration avec le WWF s’est encore intensifiée depuis 2015. Le WWF recommande, par exemple, le label Oecoplan – une marque de Coop – comme alternative respectueuse de l’environnement pour le ménage, le bureau et le jardin. De plus, les deux partenaires ont défini de nouveaux objectifs contraignants jusqu’en 2019. Du 9 au 26 novembre 2016, de sympathiques pandas distribueront des pastilles pour lave-vaisselle Oecoplan dans nos magasins. ⊲ www.coop.ch/oecoplan En haut  : Fu Bao, né en 2013, avec sa mère Yang Yang. En bas  : le premier ourson né à Vienne en 2007, Fu Long. Coopération N°45 du 8 novembre 2016 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 1Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 45 8 nov 2016 Page 140