Coopération n°45 3 nov 2020
Coopération n°45 3 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 3 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 26,5 Mo

  • Dans ce numéro : jouons ! des passionnés nous expliquent pourquoi certains jeux deviennent cultes et traversent les générations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
SAVEURS VINS Pâture dans les vignes En Valais, au Musée du vin et au Parc naturelPfyn-Finges, on s’est penché surlelienentrevigneetnature. Aprèsune histoire mouvementée, elles sontenosmose àSalquenen. TEXTE JOËLLE CHALLANDES PHOTOS LOUIS DASSELBORNE Originaire deBretagne, ilpasse facilemententre les rangs de vigne grâceàsa petitetaille. Léger, ce quadrupède noir, brun ou beige netasse pas laterre. On peut voir le mouton d’Ouessantsur certaines parcelles, dontcelles du vigneron Olivier Mounir,delaCaveduRhodan de Salquenen, àcôté de Sierre. « Quand on travaille sans herbicide, ces animaux sontutiles. Sauf dans les terrasses escarpées, où ils font des dégâts du point de vuedel’érosion du sol », nousprécise le Valaisan. Son fils Luc, passionné par les moutons, est étudiantendernièreannée au collège de Brigue. Pour son travail de maturité, ilachoisi le sujet de la biodiversitédansles vignes, avec et sans moutons. Le domaine familial, qui sulfate son domaine en bio,alaparticularitéde s’étendreauseinmême du Parc naturel Valais Pfyn-Finges. Peter Oggier Directeur du Parc naturel Pfyn-Finges La famille Mounir est au cœur du sujet des relations entre lavigne et la nature. Celles-ci font l’objet d’un livre qui vient de sortir, Vigne et nature en Valais –Entre les lignes delaculture, aux Editions Infolio (voir photo ci-dessous).Onytrouve lestextesde17scientifiques, invités parleMusée valaisan du vin et le Parc naturelPfyn-Finges. L’histoire decedernier aunlien étroit avec le vignoble de Salquenen. Son directeur, le biologistePeterOggier,l’a retracée. Afin d’étendre levignoble, unremaniement parcellaire delazone située en lisière dubois deFinges –l’une des plus grandespinèdesdeSuisse,abritant des espèces de plantes etd’animaux rares–est évoqué dès 1980.Ledéboisement est approuvé par l’Etat auprintemps 1984. Al’automne de la même année, laFondation suisse pour la protection et l’aménagementdupaysageet le WWF font recours contrecette autorisation. C’est le début d’une tumultueuse période, qui débouche en 1995 surunaccord. En parallèle àcettelongueprocédure, dans un contexte de surproduction, il faut se démarquer de la concurrence. Afinque les vins de la commune gagnent en notoriété,lelabel « Grand Cru Salquenen » est lancé en 1988. C’est le premier Grand Cru de Suisse ! La naissance d’un parc naturel « L’histoire du vignoble de Salquenen illustre les développements de la viticultureetl’avènementd’une sensibilité àl’environnement. Ceux qui se sont battusàl’époque nous ontaidés àcréer le parc,reconnuen2005 au niveau cantonal et en 2013 au niveau national », fe-""véleletar 4r eerrts P « Vigneetnature en Valais –Entre les lignesdelaculture », Ed.Infolio,17regards de scientifiques résume Peter Oggier. Lepérimètre du Parc naturelPfyn-Finges s’étend de 500 à4100 mètres d’altitude, surleterritoire de douzecommunes valaisannes. Al’image de la Cave du Rhodan, 25 entreprises sont partenaires du parc. Leurs produits (vins, fromages, confiture, pain…), dont plusieurs sont disponibles chez Coop, portent le label Parcssuisses. « C’était une évidence pour moidetravailler avec le parc,témoigne Olivier Mounir. Ladémarche s’inscrit dans ma philosophie, celle de pratiquer uneviticultureécologique, en harmonie 42 Coopération N°45 du 3novembre 2020
avec la nature selon les préceptes dela biodynamie. » Avec une trentaine de cépages cultivés sur une dizaine d’hectares, le professionnel jongle avec 34 parcelles en propriété et achète du raisin àd’autrescollègues. Très occupé,le quinquagénaire a beaucoup réfléchi avant d’intégrer des animaux dans son quotidien. Car il s’agit de leur consacrer du temps. « Maintenant je suis ravi  : quand je suis avec eux, je me vide la tête, ça fait du bien », conclut le vigneron, tout en observant, avec le sourireaux lèvres, ses moutons d’Ouessant. ○ Une baladeintitulée « Pâturagedans le vignoble », organisée parleParc naturel Pfyn-Finges,aura lieu le 14 novembre àSalquenen,silecontexte sanitaire le permet. eD Infos  : www.pfyn-finges.ch Le vigneron Olivier Mounir travaille en biodynamie. Plusieurs brebis vivent sur ses terres. Les plus petites, de la race d’Ouessant, fauchent l’herbe et fertilisent le sol du vignoble. PINOTAGE De l’Afrique du Sud au Valais Issu d’un croisement entre le Pinot Noir et le Cinsault, le Pinotage est un cépage créé en 1925 en Afrique du Sud. Au vu du réchauffement climatique, il se plaît désormais aussi dans nos contrées. Le viticulteur Olivier Mounir en cultive une parcelle àVarone (VS). Ce vin, dense et complexe, aété retenu par le journaliste vin Peter Keller,qui œuvre en tant qu’expertpour le club Mondovino. Suisse VindePaysPinotage Edition Peter Keller Cave du Rhodan, 29 fr.95/75 cl ID Ce vin estenvente uniquement en ligne  : www.mondovino.ch Coopération N°45 du 3novembre 2020 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 1Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 2-3Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 4-5Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 6-7Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 8-9Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 10-11Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 12-13Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 14-15Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 16-17Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 18-19Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 20-21Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 22-23Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 24-25Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 26-27Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 28-29Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 30-31Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 32-33Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 34-35Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 36-37Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 38-39Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 40-41Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 42-43Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 44-45Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 46-47Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 48-49Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 50-51Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 52-53Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 54-55Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 56-57Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 58-59Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 60-61Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 62-63Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 64-65Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 66-67Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 68-69Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 70-71Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 72-73Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 74-75Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 76-77Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 78-79Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 80-81Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 82-83Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 84-85Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 86-87Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 88-89Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 90-91Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 92-93Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 94-95Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 96-97Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 98-99Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 100-101Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 102-103Coopération numéro 45 3 nov 2020 Page 104