Coopération n°44 29 oct 2019
Coopération n°44 29 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 29 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 31,8 Mo

  • Dans ce numéro : les astuces de votre boucher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
INTERVIEW CÉCILE DE FRANCE « J’ai toujours été proche de l’écologie » Cécile de France adébarquéàBienne,avecson naturellégendaire, pour le film « Unmonde plus grand », plongée dans l’univers du chamanisme.L’actrice belges’est confiée surlaspiritualité, sa quêtedevie simple et ses convictions environnementales. Elle se fond avec une virtuosité folle dans la peau de tous les personnages possibles et imaginables  : de l’étudiante homosexuelle de « L’Auberge espagnole » (2002) à la marquise vindicative de « Mademoiselle de Joncquières » (2018), en passantpar la coiffeuse attachée àun môme en perdition du « Gamin au vélo » (2011), Cécile de France (44 ans) est une actricecaméléon. L’artiste belge, originaire deNamur, afait uncrochet àBienne (BE), en septembre dernier, pour présenter son dernier long métrage, « Un monde plus grand », dans le cadreduFestivaldufilm français d’Helvétie (FFFH). Cette œuvre évoque le parcours de Corine Sombrun, une musicienne parisienne quidécouvre la transe chamaniqueenMongolieaprès le décès de son mari. D’un naturel déconcertant, d’une simplicité touchante et d’une beauté lumineuse, Cécile de France,que nous avons rencontrée dans un hôtelbiennois lors du FFFH,dévoile moult facettesdesapersonnalité. Dans « Un monde plus grand », vous interprétez le rôle d’une femme brisée par le deuil. En quoi avez-vous été touchée par le destin de Corine Sombrun ? Elle incarne àlafoisunêtrehors norme et auquel on peut s’identifier.Audépart, cette personne souffre, car elle vientde TEXTE EUGENIO D’ALESSIO perdreson époux. Parlasuite,son parcours initiatique chez les chamanes mongols l’entraîne dans une expérience exceptionnelle.Celle-ci va luipermettre de trouversavoie et de propager le bien autourd’elle.Cecheminementatypique au cœur du chamanisme métamorphose Corine Sombrun en héroïne, tant elle fait preuve de courage, de liberté, de force, tant elle affronte sans ciller le regard de la société. Comment s’est déroulé le tournage dans les steppes de Mongolie ? Je le qualifierais de rude.Nousn’avions ni eau, ni électricité, ni réseau Internet, si bien que nous avons dû changer nos habitudes par rapport àuntournage traditionnel. Mais cetaspect s’est révélé, au final,secondaire  : ce futpourmoi un immense privilège de vivre cette aventure, deplonger dans l’univers du chamanisme,decomprendrel’itinérairede Corine Sombrun et,surtout, de côtoyer les Tsaatans, ce peuple nomade éleveur de rennes du norddelaMongolie. Vous avez manifestement été séduite par les Tsaatans. Oui, je suis attirée parleurphilosophie, fondée sur l’harmonie, le respect de la nature, l’amour des animaux, et parleur sensibilitéauvent, auxminéraux, àtout ce quiforme leur habitatnaturel. Aunmoment du film, Corine Sombrun demande àunchercheur s’il croit aux mondes invisibles et aux esprits. Que répondez-vous à cette interrogation ? Tout dépend de l’environnementdevie. Dans une société matérialistecomme la nôtre, il est compliquédecroireàl’invisible,aux esprits, d’autant plus quenous avons coupénotre lien avec la nature.En Mongolie, en revanche,dès lors quel’on vit avec les animaux, les soubresauts de la météo, on est en interdépendance avec cette même nature. Dans ce cas, je vous assure que les esprits des végétaux, des animaux, de toutcequi est vivant,sontomniprésents. Ils imprègnent chaque seconde du quotidien. Vous sous-entendez que la nature mongole porterait en elle les forces de l’invisible ? Exactement. Dans les steppes mongoles, ces phénomènes constituent une évidence absolue. J’aid’ailleurs la conviction quetoutêtrehumain, « Je ne passe pas mon temps dans lessoirées mondainesdeParis » Page 29 26 Coopération N°44 du 29 octobre 2019 PHOTO GETTY IMAGES
La richesse de son répertoire afait de Cécile de France (44 ans) une icône du cinéma francophone. Coopération N°44 du 29 octobre 2019 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 1Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 2-3Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 4-5Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 6-7Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 8-9Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 10-11Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 12-13Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 14-15Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 16-17Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 18-19Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 20-21Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 22-23Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 24-25Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 26-27Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 28-29Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 30-31Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 32-33Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 34-35Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 36-37Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 38-39Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 40-41Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 42-43Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 44-45Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 46-47Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 48-49Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 50-51Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 52-53Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 54-55Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 56-57Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 58-59Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 60-61Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 62-63Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 64-65Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 66-67Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 68-69Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 70-71Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 72-73Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 74-75Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 76-77Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 78-79Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 80-81Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 82-83Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 84-85Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 86-87Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 88-89Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 90-91Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 92-93Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 94-95Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 96-97Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 98-99Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 100-101Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 102-103Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 104-105Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 106-107Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 108-109Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 110-111Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 112-113Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 114-115Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 116-117Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 118-119Coopération numéro 44 29 oct 2019 Page 120