Coopération n°44 27 oct 2020
Coopération n°44 27 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 27 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 27,2 Mo

  • Dans ce numéro : quand vient la nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
-20% sélectiondejouets calendrierdel'Avent p.ex. LEGO HP 75981 Art.2288982 27.95* Code promo : ADV20 Domaine d'activités -15% Bodum,LeCreuset, Kai assortimentetautres marques top p.ex. Bodum PAVINA 0.08L6pièces Art. 1021221 32.25* Code promo:HOME15rte PhilipsHue produits top p.ex. Suspension Ensis Black Art. 8581 399.– notouch SALE microspot.ch 59. 95 au lieu de89.95 -15% iHealth Thermomètre médical PT2L Art. 2536443 PampersetSangenic assortiment p.ex. Pampers Premium Protection taille 4pack mensuel Art. 1128980 39.95 au lieu de 47.– Valable jusqu'au 1.11.2020 dans la limite des stocks. Sous réservedechangements deprix. Nos prix s'entendent enCHF, TVA incl. Erreurs, fautes d'impression et limitations de quantités réservées. *Rabais déjà déduit.
PHOTO ALAMY + Snapchat ceux delaseconde partie de l’adolescence et Instagram ceux de la fin de l’adolescence. Chacun àsamanière, les réseaux sociaux sont, pour la plupart des jeunes, des lieuxdesociabilitéetdepartage communautaire. Snapchat plaît pour ses vidéos éphémères. « L’appli cofondée par leFranco-Américain Evan Spiegelséduit égalementpar ses filtresamusants et la possibilitéde « faireles feux » avec ses amis ou connaissances, c’est-à-dired’échangerunmessage parjourcomme un petit signe quel’onpenseàl’autre. Cette attention quotidienne entretient la flamme, de façon symbolique », commente Claire Balleys. Snapchatainstauré une forme de minimalisme,l’idée de la pochette surprise : onenvoie une image ouune vidéovisibles quelquessecondes pardes destinataires triéssur le volet, de sorte que « cette pratique crée une illusion d’exclusivité », ajoute Olivier Glassey. PORTRAIT DES TROIS APPLIS FÉTICHES DES ADOLESCENTS ET JEUNES ADULTES Instagram Fondée en 2010 par l’Américain Kevin Systrom et le Brésilien Mike Krieger,puis rachetée en 2012 par Facebook, Instagram compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois dans le monde, indique l’agence de conseil en marketing Kepios. Près de 65% des utilisateursont moins de 35 ans. Appli chérie des stars, Instagram mise sur le lifestyle. Le phénomène des fausses identités numériques l’expose àdes dangersliésà la prédation sexuelle, mais ce constat est valable pour tous les réseaux sociaux. Snapchat Créée fin 2011 par des étudiants de l’Université de Stanford (Californie), Snapchat inaugure le principe des photos et vidéos éphémères (elles disparaissent après avoir été consultées). L’appli, qui enregistre chaque mois quelque 400 millions d’utilisateurs actifs aux quatre coins de la planète selon Kepios, s’est imposée par ses stories (photos ou vidéos qui s’effacent 24 heures après leur mise en ligne).Cette fonctionnalité aété reprise par Instagram et Facebook.Snapchat est l’appli préférée des jeunes ados. TikTok LIFESTYLE MULTIMÉDIA Pour les jeunes, les applis servent souvent àéchanger des photos ou vidéos burlesques qui font la part belle àl’autodérision. Mise en scène du quotidien La plupart du temps, l’appli Instagram est utilisée pour suivre des stars ou mettreenscène des moments clés de la vie quotidienne. « Il s’agit d’une forme de vitrine publicitaire, considère Nicolas Poinsot. On est moins dans l’intime,l’échangeprivé, l’éphémèreet l’immédiateté qu’avecSnapchat.Onysoignetoutparticulièrementlevisuel, l’esthétisation àgrand renfort de belles photos. » Bref, Instagram, c’est le beau, le désirable,leparfait, le rêve. TikTok : l’humour avant tout Lancée il yaquatre ans comme un espace voué àla musiqueetàladanse,TikTok est devenue,aufildes années, une appli généralistemarquée parla « déconnade » et la dérision. « Il yabeaucoup d’humour dans les publications TikTok, un jeu sur les apparences et desastuces permettant de générer de petits effets magiques », observe Claire Balleys. TikTok aété, àl’origine,lebastion des plus jeunes quisesentaient parasités dans leur toursecrète. « Or,c’est en train de changer puisque même l’homme politique français Jean-LucMélenchon possède un compte surleréseau chinois… », plaisante Nicolas Poinsot. Au-delà de leurs spécificités, Snapchat, Instagram et TikTok partagent une dimension ludique et expérimentale quiles transformeenterrains de jeuxfavoris des jeunes. Les effets selfies (le tiktokeur oulesnapchateur qui crache un arc-en-ciel parexemple) et les effetsvidéo (accélérer et ralentir les films, les rejoueràl’envers aprèsvisualisation)dessinentles contours d’une culturedupur divertissementàlafoiséphémèreetépicurienne. ○ Lancée en septembre 2016 par l’entreprise chinoise de nouvelles technologies ByteDance, TikTok aconstruit son succès sur le partage de courtes vidéos créatives, ludiques et légères. L’appli peut se prévaloir de 800 millions d’utilisateurs actifs chaque mois dans le monde, si l’on en croit les statistiques de Kepios. Elle a connu une explosion de fréquentation lors du confinement consécutif à l’actuelle pandémie de coronavirus. Plus de 40% des utilisateurs de TikTok ont entre 16 et 24 ans. Coopération N°44 du 27 octobre 2020 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 1Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 112