Coopération n°44 27 oct 2020
Coopération n°44 27 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 27 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 27,2 Mo

  • Dans ce numéro : quand vient la nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
DEMANDEZ VOTRE ID) H D) LJ 12) NOUVELLE CARTE DE H UW 1 I H I D) CRÉDIT GRATUITE Vos avantages exclusifs : 0.– CHF Pas de cotisation annuelle* Collecte de superpoints s s Lors de vos achats en ligne, à chaque paiement sans espèces et bien entendu dans votre Coop. Paiement sans contact avec smartphone et montre connectée Avec un bonus de bienvenue ! jusqu’au 31.10.2020 +3’000 SUPERPOINTS *Des frais et des intérêts peuvent être facturés lors de l’utilisation de la carte. Pour plus d’informations sur les cartes de crédit ou prépayées Supercard, rendez-vous sur supercard.ch/cartedecredit L’offre relative aux cartes de crédit et cartes prépayées Supercard est réservée aux personnes physiques domiciliées en Suisse. Les cartes de crédit et prépayées Supercard sont émises par TopCard Service SA Plus d’informations sur supercard.ch/cartedecredit Pour moi et pour toi.
÷ psychologie, et elle est en train de monterune start-up d’improvisation où elle ira dans des entreprises pour faire passer des messages àtravers le théâtre. Elle monte un spectacle dont lebut est de parler de l’écologie grâce au théâtre, et aprèselleferaçaaveclegenre. Donc elle fait aussi de l’impro ? On s’est rencontrés grâceàça. INTERVIEW THIBAUDAGOSTON Quelle est la première chose que vous faites le matin quand vous vous levez ? Je bois un café, et comme beaucoup de gens de ma génération, mais j’ai un peu honte, j’allume mon téléphone et je regarde Facebook, Instagram, mes mails, mesWhatsApp. J’aurais préférédireque je fais mon sport etqu’après jemange des fruits. D’ailleurs, qu’est-ce qui vous donne de l’énergie ? Je me sens mal quand je ne fais pas de scène. Par contre, je me sens très bien si j’ai l’impression d’avoir fait unbon spectacle.Quand je n’ai pasdeprojet, j’ai tendance àentrer dans une spirale où je ne fais rien de bienetjefinis troisséries Netflixenune semaine. Vous avez fait le cours Florent pendant deux ans. C’est comment Paris, pour un jeune Romand ? C’est particulier. Ilyaénormément de chosesàfaire. J’avais tendanceàtraîner uniquement avec des comédiens, et ça ne me convientpas. J’ai grandi àVeyrier, et j’ai rencontréplein de gens quejen’aurais jamais rencontré dans unautre cadreque celui de grandir ensemble.Je suis entouré de gens très différents, ça me permet d’avoir un avis plus éclectiquesur ce quisepasse. Et les cours ? Tu rencontres pasmal de gens quiont de gros egos, et la bienveillance m’a manqué. AGenève, quand quelqu’un faitune bonne impro, ça nous rend sincèrement heureux, mais là-bas, quand tu fais une bonne scène, tusens que les gens sont L’humoriste Thibaud Agoston devrait être au Caustic Comedy Club, à Carouge, les 3et4novembre (à vérifier sur causticcomedyclub.com). contrariés. Moi j’aibesoin de me sentir aimé.D’ailleurs c’est pour ça quejefais de la scène. J’ai entendu que vous n’aviez acheté un ordinateur que récemment ? Le pire c’est qu’on me l’a volé dans le train. L’assurancem’a remboursé et avec l’argent je me suis acheté une tablette. J’ai tendance à griffonner dans des petits cahiers, et parfois jeles perds. J’essaiedetoutmettredansdes fichiers pour retrouvermes blagues facilement. Diriez-vous que vous êtes brouillon ? Bordélique ? Carrément. Dans un processus de travail, je sais assez vite où je veux aller, mais dans la vie detous les jours,jenesuis pasleplusorganisé. J’essaied’êtreplusrigoureux professionnellement, de répondre tout desuite à mes mails, sinon j’ai tendance àoublier de le faire. Aimez-vous faire àmanger ? J’adore. J’écoutebeaucoup de podcasts, et j’apprécie de faire quelque chose de mes mains àcemoment-là. Aune époque,jecuisinais beaucoup de viande. Maintenant unpeu moins. J’aime bien suivre une nouvelle recette ou prendre ce qu’il yadanslefrigo et faireune poêlée de légumes. Et tout ça bénéficie àvotre père. Depuis que jesuis enfant. Mon père ne cuisine pas bien dutout. Il fait les courses et me demande de fairelerepas. Sinon, toutseul, il mangedes platspréparés. Maisjen’aipas souvent l’occasion de rester àlamaison le soir, puisque je donne des spectacles. Et côté sport, quefaites-vous ? Du vélo pour me déplacer, mais sinon, rien. Parfoisj’aiune petitemotivationet je fais quatre pompes, mais c’est tout. ○ Coopération N°44 du 27 octobre 2020 29 ID www.cooperation.ch/interview



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 1Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 112