Coopération n°44 27 oct 2020
Coopération n°44 27 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 27 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 27,2 Mo

  • Dans ce numéro : quand vient la nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
PHOTOS TOBIAS R. DÜRRING, KEYSTONE, DR ÀLAUNE ZOOM « La nuit marque nos espritsdès l’enfance » MICHEL MASSMÜNSTER, ANTHROPOLOGUE péniblessoient-elles, la rumination et l'introspection qui occupent notre esprit lorsque nous ne parvenons pas ànous endormir nous permettent de remettre enquestion les orientations suiviesjusqu'icietd'identifier de nouvelles possibilités. La nuit offre donc l'opportunitéderectifierles évolutions nocives, qu'elles soient d'ordre social ou personnel. » Le pasteur américain Martin Luther King (1929–1968), fervent défenseur des droits des citoyens, employa jadis une image allégorique des plus expressives : « C'est dans l'obscuritéqu'apparaissentles étoiles. » Dans la pénombre, nous sommes désinhibés, l'énergie débordante et le corps àl'écoute. Nous nous laissons transporter. « Notreperception change dans l'obscurité. Parcequ'il fait sombre, mais aussi parceque nous avons davantage de temps pour nous ouvrir spontanémentàautrui, développe l’anthropologueNoussommesplusréceptifs à l'imprévu. » Les soirées en clubs, l'après-ski, le carnaval oulasoirée du Réveillon illustrent bien cette métamorphose. Orlanuit n'est pas seulement synonyme d'allégresse. Il y a quelquesannées, des criminologues du prestigieuxUniversityCollege London (UCL) ont étudié les statistiques des actesdélictueuxàLondres et Glasgow. Leurs recherches ont montré que les brigandages étaient plus fréquentsdurant la nuit quependantlajournée.Des résultatséloquents. « La journée constituantlanormalité et la nuit matérialisant ladéviance, ilest logique que les transgressions se produisentdurantla nuit », indiqueMichel Massmünster. Le rythme de l’organisme La nuit exerce une influencesur l'organisme humain. « Sans elle,toutvaàvaul'eau. Il s'agit delapériode de repos idéale pour notre corps », explique Christian Cajochen (56 ans), chef du Centredechronobiologiedes Cliniques psychiatriques universitaires deBâle. Chaque individu possède sapropre horloge biologique(un faisceau de neurones situé dans l'hypothalamus antérieur). Certaines personnes se réveillentàlamême heureleweek-end et les jours de travail : c'est une preuve de son existence. Programmée génétiquement, elle n'est pas plus grosse qu'un Utile et parfois belle aussi, la lumière artificielle acependant un effet sur notre horloge biologique et des conséquences pour la faune et la flore. grain de riz et nous imprime un rythme biologique sur un cycle de 24 heures (rythme circadien). « Chacune des cellules de notreorganisme dispose d'une horlogeinterne appartenantàun vaste ‹réseau›. Les processus physiologiques sont précisément structurés etcoordonnés les uns avec les autres. L'horloge biologique régit aussi le sommeil et favorise les rêves dans laseconde partie de la nuit. Ainsi, de nombreuses idées àl'origine d'inventions, de découvertes et de créations naissent dela pénombre –unfait confirmé par plusieurs illustresgéniesdes domaines de la science, del'ingénierie etdel'art », précise Christian Cajochen. Nos yeux sont essentiels Pour déterminer s'il fait jour ounuit, le corps abesoin d'une « caméra ». Elle se trouve dans l'œil, sous la forme de cinq photorécepteurs. « L'un d'entre eux, un récepteurbasé surlamélanopsine,joue un rôle majeurdansles processus chronobiologiques », explique le professeur. « L'œilest donc essentiel pour le calibrage del'horloge biologique, pour le contrôle Page 20 18 Coopération N°44 du 27 octobre 2020
L’ESSENTIEL EN BREF La nuit permet de se réinventer. Notre perception change dans l'obscurité. En Suisse, les émissions lumineuses ont doublé entre 1994 et 2012. Programmée génétiquement, l'horloge biologique n'est pas plus grosse qu'un grain de riz. Depuis 150 ans, la lumière artificielle génère davantage de stress et affecte notre rythme circadien. Les chronobiologistes plaident en faveur d'une hygiène lumineuse. Coopération N°44 du 27 octobre 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 1Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 44 27 oct 2020 Page 112