Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
EN BREF Baisses de e prix Aider des familles dans le besoin Les clients qui, jusqu’au 24 décembre 2016, achètent chez Coop un bonhomme en pâte, font une bonne action. Car sur chaque bonhomme vendu, 10 centimes vont à la Croix-Rouge suisse qui soutient le projet « Familles dans le besoin en Suisse » avec le montant ainsi récolté. Plus d’infos sur  : ⊲ famille.redcross.ch Coop écoute ses clients Coop aimerait encore s’améliorer  : de ce fait, tous les clients détenteurs d’une Supercard ont dès maintenant la possibilité de participer à une grande enquête clientèle. Elle permet d’évaluer ses derniers achats dans un point de vente Coop et de donner son avis personnel. Comment ? Lors d’achats dans une succursale alimentaire et sur présentation de la Supercard à la caisse, les clients reçoivent jusqu’au 13 novembre 2016 un coupon unique sur lequel est imprimé un code. Ce dernier permet de se connecter sur Internet ou de le scanner à l’aide d’un smartphone, puis de répondre à des questions sur la satisfaction des prestations. Une participation dure environ trois minutes. Les personnes ayant été insatisfaites lors de leur dernier achat et qui souhaitent que Coop les contacte, doivent indiquer leurs données personnelles pour la prise de contact. Dernier délai de participation  : 20 novembre 2016. 86 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 ♦ Acheter avantageusement Coop réduit les prix de différents produits. EXEMPLES DE PRIX Nouveau prix en fr. Ancien prix en fr. Différence en% Green Curry Thaï Knorr, 169 g 5.50 5.95 –7,6 —7,6% Enchiladas mexicaines Knorr, 254 g 5.50 5.95 –7,6% Tyrrells Chips Lightly salted, 150 g 5.50 5.95 –7,6% Tyrrells Chips Cider Vinegar, 150 g 5.50 5.95 –7,6% Morilles séchées bio Coop Naturaplan, 20 g 13.95 14.95 –6,7% Lait de coco light Thai Kitchen, 250 ml 2.35 2.50 –6,0% Ravioli aux œufs Hero, 870 g 4.20 4.40 –4,5% R Coop s’engage pour des prix avantageux à la consommation et répercute de façon intégrale et transparente les avantages de prix d’achat sur sa clientèle. Concours  : durant l’Avent, Coop réalise vos vœux Ceux qui souhaitent depuis longtemps faire naître un sourire de bonheur chez leur partenaire, un membre de leur famille ou leur meilleur(e) ami(e) par une belle surprise, en ont maintenant la possibilité. Qu’il s’agisse d’une grande fête de famille, de retrouvailles tant attendues avec des proches ou des amis, ou encore d’une excursion dans un endroit au charme particulier, le renne Rémy et Coop – avec un peu chance – aideront à concrétiser vos désirs les plus chers. La participation est possible jusqu’au 7 novembre 2016. Le renne Rémy et Coop sélectionnent ensuite les quatre plus beaux vœux et puis… Surprise ! Durant la période de l’Avent, Coopération racontera comment ces souhaits ontété exaucés. Participation sur  : ⊲ www.cooperation.ch/offrirdelajoie j Photos iStock, DR
Photos DR Plus que de l’aide d’urgence ♦ Haïti Après l’ouragan dévastateur, la Croix-Rouge suisse était sur place. Elle fournit une aide immédiate. Mais le plus important est que ce soutien ne soit pas que passager. Début octobre, l’ouragan Matthew a déferlé sur l’Amérique centrale. Haïti a été particulièrement touché  : d’après les premières estimations faites sur place par Thomas Büeler (39 ans), chef logisticien de la Croix-Rouge suisse (CRS), quelque 100 000 familles et environ un demi-million de personnes sont directement touchées par les conséquences de l’ouragan. « L’étendue des décombres dans les zones visitées est immense, déclare Thomas Büeler. Les maisons haïtiennes traditionnelles, composées d’une structure en bois légère et couvertes de paille, n’ont pas résisté à la tempête et aux vents dépassant parfois les 300 km/h. Elles ont été complètement détruites ou soufflées. Et de nombreux villages ont été rasés. » Logisticiens demandés Actuellement, six logisticiens de la CRS font de leur mieux dans la capitale Port-au- Prince. Ils fournissent du matériel de secours, louent pour cela des surfaces d’entreposage, organisent les transports et veillent à la distribution de produits de première nécessité, fournis aussi bien par la CRS que par de nombreuses autres organisations nationales et internationales. « Le fait que nous soyons dans le pays depuis le grand tremblement de terre d’il y a six ans, nous aide énormément. Nous connaissons Thomas Büeler, chef logisticien de la Croix- Rouge suisse à Haïti. bien les structures locales », dit Thomas Büeler. Néanmoins, les charges actuelles sont colossales  : « Nous avons des journées de 18 heures et devons constamment adapter nos plans aux conditions difficiles qui règnent ici. » Outre l’aide d’urgence, la reconstruction est aussi au programme. « Nous attachons une grande importance à ce que les premières mesures ne soient pas que provisoires mais qu’elles servent aussi à long terme », explique le Bernois. C’est ainsi que la CRS met à disposition des kits de réparation avec clous, marteaux, fil de fer, ficelles, scies, etc. Ensemble avec les Haïtiens, des auxiliaires qualifiés regardent ce qu’ils peuvent bâtir avec le matériel que l’ouragan a laissé derrière lui. « La plupart du temps, on peut construire quelque chose de nouveau, comme de solides petites cabanes, constate Thomas Büeler. Dans un premier temps, ce sont des abris d’urgence qui pourront servir plus tard de chambre à coucher de la future maison qui sera construite autour. » MKO Les bidons contenant de l’eau potable sont chargés par des collaborateurs de la Croix-Rouge sur place. Les sinistrés peuvent ainsi couvrir leurs besoins en eau les plus immédiats, car le réseau de canalisations a été détruit. AIDE D’URGENCE  : COOP SOUTIENT LA CRS ACTUEL Immédiatement après la catastrophe naturelle en Haïti, Coop a offert un montant de 200 000 francs à la CRS. Cela a surtout permis de donner un coup de pouce à l’aide d’urgence afin d’approvisionner la population touchée avec les denrées et les biens de première nécessité. Un partenariat stratégique avec une collaboration de longue date unit la CRS et Coop. ⊲ www.des-paroles-aux-actes.ch/280 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156