Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
MOVENPICK OF SWITZERLAND Le Divin Mövenpick, en grains ou moulu, 3×500 g, trio (100 g=1.03) 3pour2 17.40 au lieu de 26.10 3pour2 15.40 au lieu de 23.10 CaffèCrema Mövenpick, en grains, 3×500 g, trio (100 g=1.16) Des instants en or. PUBLICITÉ Goûts& Saveurs gé.d&ctrie Rédactrice Sophie Dürrenmatt TESTÉ POUR VOUS Ça y est  : c’est la saison de la raclette ! Et pas que de la raclette d’ailleurs  : fondue, croûte et autres joyeusetés fromagères vont de nouveau combler notre gourmandise (et accessoirement notre tissu adipeux) jusqu’à ce printemps. Mais outre toutes ces déclinaisons, ce sont aussi parfois leurs accompagnements qui font la différence dans l’association des saveurs de nos assiettes. À commencer par les pommes de terre qu’il convient de choisir soigneusement. Et ces demoiselles répondant au doux nom de UN TUBERCULE EXOTIQUE EN SUISSE Saviez-vous qu’il y a des patates douces qui poussent chez nous ? La patate douce suisse a une chair orange et un goût voisin de la courge. Elle peut être utilisée de mille et une façons. Qui veut encore profiter des joies du plein air peut les préparer sur le gril. Pour ce faire, couper les patates en tranches épaisses d’environ un demicentimètre, les badigeonner d’huile, les assaisonner avec sel, poivre et ail et les poser sur le gril ou les glisser dans le four. R Patates douces Coop Naturaplan bio, disponibles au prix du jour dans les plus grands points de vente Coop. 52 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 Charlotte se révèlent exquises pour accompagner l’un des plus emblématiques plats de notre culture culinaire. Avec leur forme oblongue, leur peau fine et leur chair ferme, elles sont idéales pour une cuisson vapeur. Naturellement pauvres en calories, elles ne contiennent pas de lipides (une bonne nouvelle pour notre fameux tissu adipeux). De plus, leur conservation atteint un mois dès lors qu’elles sont stockées au sec, au frais et à l’abri de la lumière. Vive les Charlotte ! RPommes de terre bio à raclette, 3 fr. 40, 1 kg OUI AUX KAKIS DÉGLINGUÉS Personne n’est parfait  : il en va de même pour les fruits ! C’est ainsi qu’il existe des kakis déglingués. Mais leur aspect extérieur, parfois amusant, n’altère en rien leur saveur et leurs vertus nutritionnelles. Jeter de tels fruits serait un sacrilège, raison pour laquelle Coop les propose à la vente sous le label « Ünique ». Cette marque propre durable fait un pied de nez aux exigences esthétiques en vigueur. R Kakis Ünique, disponibles au prix du jour dans les plus grands points de vente Coop.
I â Ite'1 itti i ffill10 at., d ‘... II je -7". I, e1 DES CHIPS SOLIDES POUR LES DIPS Une sauce au fromage blanc, un guacamole ou une préparation à base de tomates  : les dips ont pour principe d’associer des légumes et des chips à un mélange épicé. L’avantage des chips tortilla, élaborées avec du maïs, c’est qu’elles sont plus solides que celles qui sont fabriquées avec des pommes de terre. Elles résistent bien lorsqu’on les agrémente d’une sauce ! Ces nouvelles chips tortilla Old el Paso sont particulièrement croustillantes et sans conservateurs. R Chips crunchy tortilla fajita Old el Paso, 3 fr. 95/185 g, disponibles dans tous les points de vente Coop. POUR ÉLABORER DES SUSHIS En plus d’un savoir-faire, ceux qui veulent préparer des sushis chez eux ont besoin d’ingrédients et de matériel spécifiques. Une jolie idée ? Prendre des feuilles de « nori » (algues séchées) colorées plutôt que les feuilles de « nori » traditionnelles, foncées. Elles s’utilisent de la même manière. La soirée entre amis s’annonce encore plus haute en couleur... Vos hôtes seront impressionnés ! R Sushis Mamenori Saitaku, 4 fr. 90/16 g, dans les plus grands points de vente Coop. Une question que vous vous posez peut-être  : Quelle influence mon alimentation a-t-elle sur la tension artérielle ? NOTRE RÉPONSE Ilona Martina, du service diététique de Coop  : « Chaque réduction de sel, aussi petite soit-elle, peut réduire la pression sur les vaisseaux  : c’est scientifiquement prouvé. En moyenne, chaque Suisse ingurgite quotidiennement environ 12 grammes de sel sous forme de sel ajouté – on en trouve par exemple dans le pain, les soupes ou la viande séchée – ou en salant directement des mets. Selon l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, pour jouir d’une tension artérielle saine, il faudrait réduire sa quantité quotidienne de sel à environ 5 grammes. En outre, consommer deux portions de fruits et trois de légumes par jour favorise la baisse de la pression artérielle car le potassium détend les vaisseaux et fait baisser ladite pression. » Coopération N°44 du 1er novembre 2016 53 PUBLICITÉ I Nous vous offrons CHF20.– pour vos commentaires ! Votre avis nous intéresse ! Partagez vos expériences avec d’autres clients etévaluez vos produits préférés chez coop@home. Si vous commentez au moins dix produits d’ici le 7novembre 2016,nous vous offrons un coupon d’une valeur de CHF 20.– àfaire valoir avec votre prochaine commande de CHF 200.– etplus. Pour faire sesachats sans bougerdechezsoi. www.coopathome.ch._..



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156