Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
JUNIORS LA PAROLE AUX ENFANTS « Le dessin, c’est ma passion ! » Aurore, quelles sont tes activités favorites ? Je prends des cours de dessin depuis une année, environ. C’est ma passion ! Ça me détend  : quand je dessine, je ne pense à plus rien d’autre. Depuis toute petite, j’arrête pas de dessiner tout le temps. Ce que je préfère, c’est dessiner des dames, des filles. Je leur dessine des coiffures et des habits différents. Je commence au crayon papier, puis je leur mets parfois de la couleur avec des crayons de couleur. Je fais aussi de la gym et j’aime bien le vélo. Quelle est la dernière sortie en famille que tu as bien aimée ? Ma musique préférée Justin Timberlake. Ma peur Des chiens ! Quand j’étais petite, il y a un gros chien qui m’est arrivé dessus... Un dessert La forêt-noire. Ma branche préférée La gym. Mes livres préférés Les BD, surtout les « Sisters » et « Boule et Bill ». 28 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 Quand on est allé en vacances en Italie, on est monté sur un petit volcan éteint. Quel métier veux-tu faire ? Je ne sais pas trop… Peut-être policière, parce qu’il y a de l’action ! C’est impressionnant de voir les policiers travailler. Que demanderais-tu pour ton anniversaire si c’était demain ? Un autre lapin ! C’est mon animal préféré  : j’en ai déjà trois. J’aime leur joli petit museau et on dirait des petites boules de poils ! Et j’aimerais bien aussi avoir un iPhone pour aller au cycle d’orientation. Que détestes-tu ? Manger des tomates. Tu as entre 7 et 14 ans ? Tu as envie de t’exprimer ? Rendez-vous sur  : www.cooperation.ch/juniors Que fais-tu pour protéger la nature ? Avec ma sœur et une copine, on prend parfois un sac et on va ramasser les déchets qu’on trouve dans les champs près de chez nous, pour éviter que les animaux les mangent. STÉPHANIE BUCHS Aurore a 11 ans. Elle vit à Estavayerle-Gibloux, dans le canton de Fribourg. Photo Charly Rappo
Texte Claudia Thierstein/Ulrich Roth ; illustrations Oculus Illustration GmbH/www.atelier-oculus.ch LE SAVAIS-TU ? Anna (23 ans) aimerait savoir  : Pourquoi les oiseaux peuvent se poser sur les lignes à haute tension ? Si l’oiseau était composé d’un métal conducteur, une partie du courant électrique passerait par son corps. Mais comme ses griffes laissent mal passer le courant, celui-ci emprunte le chemin qui présente le moins de résistance, donc le câble conducteur. Les oiseaux évitent cependant de se poser sur les câbles à haute tension car ils sont incommodés par les vibrations et flux d’énergie qu’ils ressentent. Ils préfèrent se poser sur les câbles qui transportent moins, voire pas de courant. Certaines lignes sont coupées par moments. L’oiseau meurt s’il touche à la fois la ligne et le pylône électrique. Les oiseaux aiment se poser à des endroits qui leur offrent une vue panoramique. Flux d’énergie Pour les cigognes et autres grands oiseaux, les lignes à haute tension sont particulièrement dangereuses. Le câble de garde, qui ne transporte pas de courant, est situé tout en haut. Il sert de paratonnerre. F it Vibrations j. poser une ques. vo Envie de poser une question ? *ea Consulter tous les « Le savais-tu ? » et en proposer  : www.cooperation.ch/juniors Coopération N°44 du 1er novembre 2016 29 fi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156