Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
Biométrie COMMENT ÇA MARCHE ? ♦ Sécurité Les smartphones et ordinateurs portables se déverrouillent désormais sans mot de passe. Mais les nouvelles méthodes sont-elles sûres ? MICHAEL BENZING Utilisez-vous encore le clavier ou êtes-vous déjà passé au lecteur d’empreintes ? Si les anciens smartphones n’autorisaient l’accès aux utilisateurs qu’à l’aide d’un code PIN, la plupart des nouveaux appareils sont dotés d’un lecteur d’empreintes digitales. Et les ordinateurs portables suivent le mouvement. Inutile désormais de se souvenir de son code PIN ou de son mot de passe personnel, il suffit d’appliquer le doigt sur 110 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 le lecteur. Une technique simple, pratique... mais qui n’est pas 100% sûre ! Identification grâce à l’iris Pour une tierce personne malintentionnée voulant accéder au contenu d’un appareil, il n’est pas sorcier de trouver les empreintes digitales que le propriétaire sème forcément un peu partout, et de les dupliquer. Cependant, la défense s’organise  : avec son système d’authentification biométrique Hello, Windows 10 propose ainsi une identification par reconnaissance d’iris ou du visage. Mais pour que la parade soit efficace, il faut que l’appareil soit capable de distinguer un visage réel d’une photographie. C’est le cas, par exemple, du smartphone Windows Lumia 950 avec sa caméra infrarouge. Pourtant, malgré ces progrès, il est tout à fait possible de leurrer le système. Une autre méthode populaire de déverrouillage consiste à dessiner un motif
L’identification par empreinte digitale est plutôt sûre, toutefois elle n’offre pas une sécurité absolue. Photos Fotolia, DR en reliant les points affichés sur l’écran tactile du téléphone portable. Des tests ont cependant révélé que de nombreux utilisateurs choisissent très souvent les mêmes motifs, principalement Z,L, M ou G... Celui qui teste les combinaisons les plus fréquentes a donc de bonnes chances de tomber juste. Ce système de verrouillage n’est donc pas non plus conseillé. Rien de tel qu’un bon mot de passe En fin de compte, malgré toutes les dernières innovations technologiques, c’est encore le bon vieux mot de passe qui garantit la meilleure sécurité. Mais seulement s’il est vraiment complexe, donc si possible long, avec des majuscules et des minuscules ainsi que, par exemple, des caractères spéciaux combinés avec des chiffres. Autre avantage, notamment, du mot de passe par rapport aux données biométriques  : on peut le changer en cas de besoin. Il est même recommandé de le modifier périodiquement par mesure de sécurité... SITE INTERNET Un blog, des conseils Dans son blog pour Coopération, « Le multimédia pour tous », le spécialiste Xavier Willemin délivre de nombreux conseils aux internautes. Parmi ses dernières contributions, il explique par exemple comment optimiser le réglage de sa L’écran de l’ordinateur portable HP Pavilion X360 pivote à 360° pour s’adapter à toutes les situations de travail ou de jeu ! Vous avez le choix entre quatre positions  : portable, chevalet, tablette et tente. Cet ordinateur polyvalent se caractérise par sa légèreté (1,58 kg) et sa finesse. De plus, sa batterie offre une grande autonomie. Côté performances, F HP PAVILION CONSEIL APPLI Faites-vous la belle Dans « Winter Fugitives 2  : Chronicles », jeu techniquement très bien conçu, vous vous glissez dans la peau d’un détenu qui tente de s’évader. Pour réussir, vous devez échapper aux gardiens qui patrouillent et compléter différentes tâches, ce qui vous permettra d’acquérir de l’argent pour soudoyer les gardes en cas de besoin, de trouver des clés, des MULTIMÉDIA télévision. Il revient également sur la panne géante d’Internet survenue à la suite d’un piratage informatique de grande ampleur... avec une armée d’ordinateurs-zombies ! ⊲ www.cooperation.ch/multimedia Toujours dans la bonne position ! l’appareil est muni d’un processeur Intel Core de 7 e génération, d’une carte graphique Intel HD et d’un disque dur SSD d’une capacité de 256 gigas. Quant au système d’exploitation, il s’agit de Windows 10. R L’ordinateur « HP Pavilion X360 » est disponible chez Interdiscount au prix de 1099 fr. au lieu de 1399 fr. (offre valable jusqu’au 9 novembre 2016) provisions et des médicaments. En faisant preuve d’habileté tactique, vous recouvrerez la liberté. Le jeu se déroulant sur un serveur, vous reprenez toujours de l’endroit où vous vous étiez arrêté, même en vous connectant depuis différents appareils. R « Winter Fugitives 2  : Chronicles », gratuit pour iOS et Android (achats intégrés), à partir de 12 ans Coopération N°44 du 1er novembre 2016 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156