Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
C’est à Aarburg, en Argovie, que l’idée de faire revivre le voyage de Mozart en Suisse a vu le jour. Mozart SUR LES TRACES DU GRAND MUSICIEN Wolfgang Amadeus Mozart (1756–1791), qu’on surnommait Wolferl, n’a vécu que 35 ans, dont presque dix passés à sillonner l’Europe en donnant des concerts pour gagner sa vie. Rentrant d’une tournée de trois ans et demi, l’enfant prodige âgé alors de 10 ans a traversé la Suisse, accompagné de ses parents Leopold et Anna Maria, de sa sœur « Nannerl » – elle aussi 106 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 ♦ Histoire Il y a 250 ans, Wolfgang Amadeus Mozart, enfant, traversait la Suisse avec sa famille. Nous pouvons désormais suivre le parcours du musicien de génie. MAŠA DIETHELM musicienne de talent – d’un serviteur et d’un cocher. Leopold Mozart a tenu un journal détaillé des événements survenus au cours de ce grand voyage. Mais le carnet relatant cette traversée de notre pays a malheureusement disparu. Un voyage dans le passé Désireuse de faire la lumière sur cet épisode, une musicienne d’Aarburg li r (AG), Christina Kunz, a symboliquement attendu l’année Mozart, soit 2006, pour étudier en détail le trajet effectué par cette célèbre famille à travers la Suisse. Ont-ils traversé Aarburg ? « Pendant des années, je me suis demandé s’ils étaient passés par ici. Il faut dire qu’à l’époque, cette petite ville était un important point de passage. » La claveciniste et ardente admiratrice de Mozart s’est donc donné pour mis- T I
sion de retracer les étapes du voyage. Elle y est parvenue grâce à la fondation bernoise Via Storia qui lui a fourni des cartes des voies de communication de cette époque. « Cela a représenté un travail énorme, mais nécessaire », insiste cette passionnée. Véritable enquête de détective La minutieuse quête d’indices de Christina Kunz a apporté des réponses à bien des questions. Ainsi, la musicienne est désormais convaincue que la famille Mozart a bel et bien traversé sa ville. « Les recherches ont révélé qu’en 1766, la nouvelle route reliant Berne à Zurich s’arrêtait à Murgenthal, en Argovie. Pour poursuivre jusqu’à Zurich, on n’avait alors d’autre choix que de traverser Aarburg. » Et la famille Mozart ne faisait étape qu’aux meilleures adresses  : « À cette époque où les voyages étaient difficiles et risqués, c’était un Stèles Stèles Mozart Mozart installées installées 0 Dardagny Stèle Mozart prévue Stèle Mozart prévue Prangins Coppet Morges Genève Christina Kunz devant le bureau de l’association. Avenches Moudon Lausanne Olten Aarburg Berne Morat moyen pour les Mozart de se protéger des attaques et des maladies. » De Genève à Schaffhouse En 2006, Christina Kunz a créé l’association « Itinéraire suisse de Mozart » dans le but de baliser et flécher le chemin de Genève à Schaffhouse. Il était prévu qu’il puisse être parcouru à pied et que la signalisation soit achevée en 2016, année du 250 e anniversaire du voyage historique. La première stèle de l’itinéraire suisse de Mozart a été inaugurée à Aarburg, il y a dix ans. Depuis, de nombreuses localités ont adhéré au projet et des stèles se dressent désormais dans une vingtaine d’agglomérations jalonnant le tracé. En Suisse romande, il s’agit de Dardagny, Coppet, Prangins, Morges, Moudon, Avenches, Morat et dernièrement Lausanne (12 octobre 2016). Randonneurs et cyclistes peuvent à présent découvrir cet itinéraire par Schleitheim Löhningen Brugg Baden Schaffhausen Rudolfingen Andelfingen I Langenthal Schönenwerd Urtenen-Schönbühl Schlieren Les stèles posées à ce jour. D’autres communes devraient suivre, dont Genève..e.u.\v..1:à..e... 2 1/77...1%% 7J Photos Patrick Lüthy, DR irifizi étapes. Le chemin reconstitué ne traverse pas seulement des paysages bucoliques. « Certains tronçons sont restés des routes principales, très fréquentées. Mais la plupart sont devenus des sentiers, à découvrir à l’occasion d’une belle randonnée », nous apprend Christina Kunz. L’itinéraire traverse 120 localités, qui n’ont de loin pas encore toutes dressé une stèle rouge. « Certaines communes font preuve d’un enthousiasme immédiat, d’autres demandent à être convaincues », ajoute-t-elle. Christina Kunz espère que beaucoup d’autres communes suivent. D’ici la fin de cette année jubilaire, de nombreux concerts, conférences et autres événements seront organisés afin d’alimenter l’intérêt pour ce projet. Infos et cartes de randonnées  : ⊲ www.mozartweg.ch TOURISME Coopération N°44 du 1er novembre 2016 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156